Auteur : Patrick Millette (page 1 of 44)

Hilo sur Big Island – Hawaï 2019

Notre premier arrêt en croisière était à quai, dans la ville de Hilo sur la côte Est de l’île de Big Island, aussi appelée Île d’Hawaï, pour deux journées complètes. 

Première journée

Première chose à faire en arrivant, récupérer notre véhicule de location qui est à l’aéroport à environ 5 km du port. Je m’étais renseigné avant de louer chez Budget et ils ont des navettes gratuites qui viennent vous prendre au port pour vous amener à l’agence de location de l’aéroport. Tout c’est déroulé comme prévu et environ 45 minutes plus tard on récupérait notre véhicule, un superbe Jeep rouge, sous la pluie.

Hilo est du côté Est de l’île et reçoit en moyenne 200 pouces (508 cm) de pluie annuellement ce qui fait que pendant notre séjour de deux jours dans cette région, il a plu de façon intermittente tout le temps ; parfois la pluie durait quelques minutes et ensuite plusieurs heures d’ensoleillement et vice versa. Ça ne nous a pas empêché de faire tout ce qu’on voulait, il faut simplement être préparé et toujours sortir avec soit un manteau pour la pluie et/ou un parapluie. 

Il y a un autre phénomène important causé par les pluies et dont je m’étais renseigner avant de partir pour Hawaï ; il pleut généralement au sommet des très hautes montagnes, et cette pluie descend naturellement vers la mer ce qui fait que parfois, l’eau en surface est très froide et brouillé. L’eau de la pluie étant moins dense que l’eau de la mer, elle reste en surface un certain temps et selon la quantité de pluie reçue, l’épaisseur de cette couche d’eau froide et floue peut varier énormément. Nous avons eu la chance de vivre ce phénomène lors de nos deux plongées libres à Hilo. 

Deuxième chose à faire, trouver un magasin de plongée pour acheter un nouveau masque, le mien a été brisé pendant le transport ; une des deux attaches s’est complètement brisée et pas moyen de la réparer. On s’est donc rendu directement au Nautilus Dive Center où une gentille dame nous a très bien conseillée et nous a aussi mentionnée que certains sites qu’on voulait aller plonger n’était plus accessibles depuis la dernière éruption du volcan, dont notamment le site de Kapoho Tide Pools

Après une courte session de magasinage dans des petits marchés locaux, on s’est dirigé vers le premier site de snorkeling qui s’appelle Richardsons Ocean Park. La plupart des sites de snorkeling sont en fait des plages publiques très bien aménagées avec la plupart du temps des toilettes, douches et endroits pour se changer. Il s’agit de notre première visite sur une plage de Hawaï et la première impression est assez spéciale ; il s’agit d’une petite baie de sable complètement noir, entourée de roche volcanique tout aussi noire que le sable et qui fait un contraste incroyable avec le bleu de la mer. Avant de m’aventurer pour la première fois à l’eau, j’ai discuté avec le surveillant de plage (lifeguard) pour savoir où sont les plus beaux coraux et jusqu’où on peut s’aventurer. Il a été très clair qu’il faut rester à l’intérieur de l’endroit délimité par les rochers et qui forme la petite baie protégée ; à l’extérieur de cette section, il y a de bonnes vagues, mais surtout beaucoup de courant, que l’on peut même distinguer de nos yeux depuis la rive. 

Donc voilà, on entre à l’eau par la plage, directement au centre il y a un endroit dégagé sans roches ni coraux et première constatation, l’eau est froide! Non désolé, ce n’est pas assez précis, l’eau est TRÈS FROIDE! Ou comme on dirait en bon Québécois, EST FRETTE EN TA… Nous avons des combinaisons courtes (wetsuit), mais de toute mes aventures de snorkeling, je n’ai jamais eu à entrer dans de l’eau aussi froide, même pas à Tobermory dans le nord de l’Ontario. Deuxième constatation une fois la tête dans l’eau, on ne peut pas distinguer de formes, tout est flou. L’eau est claire, très claire même, on voit très loin, mais c’est flou et les images sont distortionnées. C’est le phénomène dont j’ai parlé au début de l’article, l’eau de pluie qui descend des montagnes flotte sur le dessus de l’eau de mer et rend la vision trouble sur une épaisseur d’environ 12 à 24 pouces (30 à 60 cm) et l’eau très froide. On s’aventure plus au large et tranquillement l’eau se réchauffe et on réussi à y voir clair jusqu’au point où à quelques endroits on croise occasionnellement un courant d’eau froide. L’endroit n’est pas très profond, mais quand on plonge à 1 mètre et plus, le vision n’est plus brouillée et l’eau est plus chaude. L’image suivante n’est pas truquée ni manquée, elle a été prise avec l’objectif à moitié dans l’eau douce et dans l’eau salé et démontre très bien la distorsion de l’image :

En se rapprochant des roches plus au large, il y a un bon courant causé par les vagues de l’autre côté et qui nous fait voyager un peu, mais cet endroit regorge de poissons incroyablement beaux. Toutes les espèces que l’on espérait voir en venant à Hawaï, on les a croisé dans cette seule plongée. On était comme deux enfants dans l’eau à prendre des tonnes de photos des poissons colorés jamais vu avant. Aussi, plus on se rapprochait des roches au large et plus les coraux deviennent intéressants, mais on ose pas s’aventurer à certains endroits justement à cause du courant et la peur de se blesser. Il s’Agit de notre première plongée à Hawaï, donc aussi bien être prudent pour la suite.

Voici quelques photos des espèces qu’on a croisé et qu’on a personnellement jamais vu dans les Caraïbes

 

L’eau étant très froide, on est resté seulement environ une heure à l’eau. Malgré les courants, l’eau froide et la vision trouble en surface, on était très satisfait de cette première sortie de snorkeling. On a profité des douches pour laver tout notre équipement et des toilettes pour se changer avant de retourner au bateau de croisière. 

Avant d’aller poursuivre notre visite de l’île, il nous fallait se trouver un endroit où dîner. On c’est donc promener en voiture au travers les petites rues de la ville de Hilo et nous sommes tombé sur le fameux restaurant Pineapples qui faisait parti de ma liste d’endroits à essayer. Il y avait un peu d’attente pour obtenir un etable, on a donc demander à la serveuse si on pouvait s’installer sur une des tables hautes avec tabourets et on a pu avoir une place presque immédiatement. L’atmosphère est merveilleuse, le restaurant est à aire complètement ouverte, le seul du genre à Hilo. La nourriture est excellente et à prix très raisonnable.

En après-midi on est allé visiter la la fameuse chute de Akaka Falls. Les «chutes d’Akaka» mesurent 135 mètres de haut (422 pieds) et sont le point culminant du parc national d’Akaka Falls. Ce parc est situé près de Hilo et une visite aux chutes d’Akaka devrait faire partie de tout voyage sur la route traversant la côte de Hamakua. Vous ne pouvez voir les chutes qu’après une agréable et courte randonnée de 0,6 km depuis le parking. Cette randonnée s’appelle la piste de boucle ʻAkaka Falls Loop Trail et constitue une randonnée facile, réalisable pour toute la famille. Cela peut prendre jusqu’à une demi-heure si vous prenez votre temps et le début du sentier est facile à trouver: directement à partir du parking. Le prix d’entrée au parc est de 5,00 $ par voiture ou de 1 $ par personne pour les piétons. En fait, si vous stationnez votre voiture au haut de côte, il vous en coûtera seulement 1$.

Je vous suggère de faire le sentier en sens inverse en vous éloignant de la chute ; de cette façon vous arriverez à la chute à partir du point le plus haut du sentier et vous aurez une vue spectaculaire jusqu’au fond. Il y a des endroits désignés pour arrêter et prendre des photos de la chute. Tout au long du sentier vous allez pouvoir constater la richesse de la faune Hawaïenne, d’énormes Figuier des banians (Banyan Tree) et une autre chute un peu plus petite que celle de Akaka

Sur le chemin de retour vers le bateau de croisière, plutôt que de prendre la route principale, nous avons emprunté une petite route secondaire avec une affiche qui indiquait Scenic Route 4 miles long et qui s’appelle Old Mamalahoa Hwy. En fait, ça me disait plus ou moins de prendre cette route car j’étais un peu fatigué de ma journée, mais Marie-Josée à insistée et ça été un très bon choix. Si vous allez aux Akaka Falls, vous devez prendre le Old Mamalahoa Hwy pour le retour, c’est un 6,5 km de pur délice pour les yeux et de plaisir de conduite en donnant un avant goût de ce à quoi peut ressembler la route de Hana sur Mauï ; pleins de courbes, de descentes, de verdure et de falaises. Sur la route on s’est arrêté au Hawaï Tropical Botanical Garden pour aller se renseigner sur les heures d’ouvertures, le prix et combien de temps ça prend pour faire le tour. Le jardin est ouvert à tous les jours de 9:00 à 17:00, l’admission coûte 20$ par adulte, 5$ pour les enfants de 6 à 16 ans et gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. Faire le tour du jardin prend environ 1h30. Dans notre cas, il était déjà 16h15, donc pas vraiment le temps d’en profiter. On a décidé de revenir le lendemain après notre sortie de snorkeling. On a continué tranquilement notre route jusqu’au bateau en arrêtant à différents endroits pour admirer la mer et la faune.

Une fois rendu au port, il a fallu chercher un peu pour trouver un endroit où stationner notre véhicule. Il y avait quelques places de stationnement à l’entrée du port, mais c’était déjà plein. On a demandé aux gardes et ils nous ont simplement mentionné de stationner n’importe où dans les rues de l’autre côté du boulevard. On était pas certains mais finalement on a croisé pleins d’autre croisiéristes qui stationnaient leur véhicule de location dans la rue

Deuxième journée

Départ un peu tardif pour aller au deuxième site de snorkeling appelé Carlsmith beach park. Comme à l’autre park, il y a des toilettes et douches, mais celui-ci est mieux aménagé pour les gens qui veulent venir y passer du temps et faire du snorkeling ; il y a un pavillon avec des tables à picnic et des échelles pour entrer à l’eau plus facilement. Cet endroit est reconnu pour ses grosses tortues vertes. 

L’entrée à l’eau est très facile en utilisant les échelles et je crois qu’on était à marée basse car ce n’était vraiment pas profond. Par contre, si on croyait que l’eau était froide la journée précédente et bien c’est pire aujourd’hui. L’eau est vraiment très très froide et vu que ce n’est pas très profond, on ne peut pas plonger pour sous l’eau douce pour avoir un vision claire.  On a tout de même réussi à voir et prendre en photo plusieurs beaux poissons 

On s’éloigne du point d’entrée à l’eau et ça ne s’améliore pas du tout, même au point de remettre en question cette sortie de snorkeling ; c’est assez paniquant de s’éloigner du bord quand on ne distingue pas les formes tant notre vision est distortionnée. On s’arrête assez souvent pour décider ensemble si on continue ou pas et à un certain moment, Marie-Josée aperçois deux grosse palmes qui s’enfoncent sous l’eau derrière moi. Elle m’avise que quelqu’un vient de plonger tout près de moi. On regarde sous l’eau et ce n’était pas un autre plongeur mais bien une énorme tortue verte

La vidéo démontre très bien l’effet de striures floues causée par de l’eau de pluie qui descend des montagnes et flotte à la surface de la mer.

Je sens l’adrénaline qui monte et instantanément, j’oubli l’eau froide et la vision distorsionnée pour suivre cette grosse tortue qui se déplace assez rapidement. Sans y penser, je m’éloigne pas mal de notre point de départ et je réalise que l’eau est plus chaude et beaucoup moins trouble. On décide donc de continuer notre randonnée pour explorer la baie, mais on croise souvent des courants très froids. Marie-Josée pour sa part, s’est aventurée dans un endroit tellement peu profond qu’elle est restée coincée sur le dos et j’ai dû la remorquer en la tirant par une palme. Elle avait mal jugée la profondeur et par chance qu’elle avait sa combinaison. C’est toujours dans ces moments qu’on oublie de prendre une photo pour immortaliser le souvenir. On a beaucoup rit

On a croisé plusieurs tortues à cet endroit, mais il y avait beaucoup moins de poissons qu’à l’autre endroit. On est resté seulement environ 40 minutes sur site car on avait trop froid. En temps normal, on aurait été un peu découragé par rapport à la température de l’eau, mais je m’étais renseigné avant mon départ et je savais déjà que dans les secteurs pluvieux, on pouvait vivre ce phénomène, surtout pendant les jours de pluie assez abondante. Hilo était notre seul arrêt de snorkeling sur le côté Est pluvieux d’une île Hawaïenne, donc on est resté optimiste pour le reste du voyage.

Après s’être changé et mangé un peu, on s’est dirigé à nouveau vers le Hawaï Tropical Botanical Garden. C’est à 14,4 km du port à environ 20 minutes, ce qui nous a permis de prendre à nouveau la Scenic Route et apprécier le paysage. Si vous allez sur Big Island dans le secteur de Hilo, ou ailleurs sur l’île mais à distance raisonnable, vous devez venir visiter ce jardin botanique d’une grande beauté. Le tour prend environ 1 heure qui nous même jusqu’au bord de mer et se termine avec une superbe chute en montagne. Le jardins est accessible à tous et même les fauteuils roulants, par contre je dois vous avertir, il y a des descentes et montées assez abruptes, donc il faut un minimum de forme physique ; je le déconseille si vous avez de la difficulté à vous déplacer en marchant. C’est assez difficile de vous décrire la beauté de ce jardins en utilisant des mots, je vous laisse donc apprécier quelques photos et je vous dis à bientôt pour le prochain article sur Kailua-Kona, toujours sur Big Island.

 

Choses à savoir – Croisière et Hawaï 2019

Avant de commencer à écrire les articles sur Hawaï, j’aimerais expliquer certaines politiques et certains termes de croisières qui seront utilisés dans les articles ainsi que certaines informations sur la météo, la façon de se loger et les locations automobiles à Hawaï. Si vous avez déjà fait des croisières, vous connaissez probablement déjà une partie de ce qui suit :

  • Lors d’une croisière, il y a deux façon d’accéder à la terre ferme à chacuns des ports d’escales visités :
    1. Amarré à quai, ou tout simplement À quai, ou encore Docked en anglais
      • C’est la façon préférable pour des débarquements/embarquements simples et rapides. Une fois arrivé au port d’escale, vous attendez que le capitaine annonce que le débarquement est autorisé et vous vous dirigez simplement vers le pont de débarquement et vous sortez à pied. Vous pouvez entrer et sortir aussi souvent que vous le désirez.
    2. Par Bateaux navettes, ou Tender en anglais
      • Il s’agit de petits bateau pouvant contenir de 200 à 250 personnes et qui font la navette entre le port et bateau de croisière qui est ancré au large. Cette façon de faire est plus complexe et nécessite une gestion rigoureuse de la part de l’équipage pour le débarquement et de votre part, parfois une longue attente en ligne la veille ou le matin même du débarquement pour obtenir un ticket vous attribuant l’ordre dans lequel vous serez appelé pour débarquer. Donc en bref, vous allez chercher un ticket, vous attendez qu’on appelle votre ticket et vous débarquez seulement à l’heure où votre ticket est appelé. Selon la distance à laquelle le bateau est ancré au large de la côte, ça peut prendre parfois jusqu’à 40 minutes à la navette pour effectuer le trajet dans un sens. Donc si vous planifiez vos propres excursions les jours de navettes, assurez-vous d’avoir une certaines flexibilité car c’est très difficile d’établir une heure précise pour le débarquement. Après le premier débarquement de la journée, vous pouvez utiliser les navettes aussi souvent que vous le désirez, mais ça implique d’attendre après une navette et le temps de navigation. 
  • La compagnie de croisière peut à tout moment, avant et pendant la croisière, annuler certains ports d’escales pour cause de mauvaise météo, problèmes techniques, climat politique, etc. C’est écrit dans les petites lignes qu’on ne lit jamais lors de l’achat d’une croisière. Ça nous est arrivé à deux reprises lors de deux croisière différentes.

Informations sur Hawaï

La météo

  • Une chose importante à savoir concernant la météo à Hawaï, est que pour chaque île, il y a généralement toujours un côté pluvieux et un côté plus sec. Ce phénomène est causé par les très grosses montagnes volcanique, qui peuvent culminer à plus de 10,000 pieds d’altitude (3000 mètres) et qui empêche les nuages de passer. Donc, généralement les nuages voyagent de l’Est vers l’Ouest et restent accrochés au sommet des montagnes, ce qui fait que généralement, le côté Est de l’île est pluvieux et le côté Ouest est sec et parfois même désertique. Par contre, quand on dit côté pluvieux, il faut aussi dire végétation dense, d’un vert incroyable avec des panoramas à couper le souffle
  • Il ne pleut pas nécessairement tous les jours, il peut se passer plusieurs jours, voir même des semaines sans pluie sur le côté Est, mais vous pouvez aussi avoir des journées où vous aurez de la pluie et du soleil en alternance toute la journée.
  • L’image ci-dessous représente bien les quantités de pluie (en pouces) reçu sur chaque secteur de l’île de Big Island

Où se loger

  • Règle générale, si vous louez un appartement sur une île à Hawaï, il est préférable de louer au sud où il fait généralement soleil et l’air est encore un peu humide, ou en se dirigeant vers l’ouest. Comme par exemple, sur l’image ci-dessus, l’île de Big Island n’a pas de côté sud habitable à cause des volcans, il faudrait donc idéalement se trouver un appartement entre Kailua-Kona et Kealakekua Bay 
  • Dans l’image de Kauai ci-dessous, il faudrait se trouver un appartement entre Poipu et Kekaha

Les vols

  • Il n’y a aucun vol direct vers Hawaï à partir du Québec. La plupart des vols font au minimum une escale soit à Vancouver, San Francisco ou Los Angeles
  • Les vols prennent entre 12 et 16 heures selon la durée de l’escale. Plus il y a d’escales, moins le vols est cher mais plus il est long
  • Les vols sur Hawaï sont généralement très abordables et parfois beaucoup moins cher que l’on peut croire. Il faut prendre le temps de chercher attentivement. Comme par exemple, notre vol de retour de Maui vers Montréal était d’une durée totale de 14 h avec une seule escale et nous a coûté seulement  643,80$ CAD pour les deux
  • À titre informatif, nous prévoyons un voyage à Hawaï en 2020 et le montant total des vols aller/retour pour les deux est de 1696,00$ incluant toutes les taxes. Il ne reste que les valises à payer qui est généralement de 60$ pat vol pour les deux, donc environ 120$ CAD

Location de voiture

  • On ne peut pas aller à Hawaï sans louer un véhicule pour se déplacer ; habituellement tous les sites et attractions à visiter sont à une heure ou moins de route, mais ça prend un véhicule pour s’y rendre
  • Dans tous les cas, sauf pour Kona sur Big Island, j’ai utilisé Budget Canada pour les réservations de véhicules. Trois raisons ont motivé ce choix :
    1.  Avoir les prix en Canadien 
    2. Avoir un rabais en payant d’avance
    3. Pouvoir utiliser le programme Fastbreak qui permet de contourner les lignes d’attentes. 
  • La plupart du temps, les agences de locations automobiles sont dans les aéroports, mais très souvent il y a des navettes gratuites pour vous déplacer du Port d’escale jusqu’à l’aéroport
  • A Kona sur Big Island, nous avons utiliser les services de l’agence de location  Dollar Rent a Car qui se situe à quelques minutes de marche, dans le lobby de l’hôtel directement en face du port d’escale. Avec Dollar, on a pas eu à payer d’avance ; on a fait la réservation en ligne et nous avons payé directement sur place en prenant possession du véhicule 
  • Une chose très intéressante à savoir est que dans la plupart des cas, vos assurances automobiles du Québec couvrent les locations de véhicules à Hawaï car c’est un état Américain. Dans notre cas, nous sommes assurés au Québec avec la Promutuel et toutes nos locations à Hawaï étaient couvertes par nos assurances. Ça réduit de beaucoup le prix quand on n’ajoute pas d’assurances. Renseignez-vous auprès de votre assureur avant de louer un véhicule

Désolé tout le monde pour le délai entre la parution des articles, mais disons que j’ai eu de gros questionnements si j’allais continuer à écrire car ça représente énormément de travail à chaque fois ; juste pour trier, préparer les photos et faire les petits montages vidéos, ça représente énormément d’heures de travail, mis à part l’écriture des textes. Je me suis dit que j’allais au moins terminer les articles pour Hawaï car j’ai déjà beaucoup d’information à partager avec vous. Pour les voyages futurs, je verrai comment se présente la situation, car ce n’est pas simplement au retour du voyage que ça demande un investissement en temps, mais aussi tout au long du voyage pour prendre les notes et documenter nos journées.

Merci à tout le monde qui nous suit depuis si longtemps

 

Croisière – Hawaï 2019

Nous avons opté pour une croisière  en partance de Vancouver pour se rendre à Hawaï. Un vol d’avion aurait été moins coûteux et beaucoup plus rapide, mais on avait besoin de se reposer et on adore faire des croisières, alors pourquoi ne pas combiner les deux! Le premier six jours en mer était très attrayant pour nous, car de cette façon on était certains de prendre du repos et c’est exactement ce qu’on a fait, un peu malgré nous ; on croyait pouvoir profiter des ponts et des piscines dès la deuxième journée en mer, mais ce n’est qu’à la quatrième journée qu’il a commencé à faire assez chaud pour profiter pleinement de l’extérieur du bateau. Voici l’itinéraire de la croisière

  • Au départ de Vancouver, on passe les six premiers jours en mer (grandement requis pour le repos)
  • Arrivé à Hawaï, on passe deux jours à Hilo sur Big Island
  • Croisière de nuit autour du volcan Kīlauea (le volcan est éteint, il n’y a plus rien à voir)
  • Une journée à Kona toujours sur Big Island
  • Deux jours à Lahaina sur l’île de Maui
  • La croisière se termine à Honolulu sur l’île de Oahu

Cet article n’est pas une revue mais plutôt une liste de différentes choses positives et négatives que j’ai noté tout au long de la croisière

  • Nous avons navigué avec Celebrity Cruises pour la première fois
  • La chambre est très bien, assez grande et le balcon aussi avec des chaises inclinables et des reposes pieds. C’est le plus gros balcon qu’on a eu à date

  • On préfère les bateaux plus petits comme celui de cette croisière : Le Celebrity Eclipse
  • Avec un départ de Vancouver en avril, il fait froid sur les ponts et le balcon pour au moins trois jours. On peut vraiment commencer à profiter de l’extérieur du bateau à compter de la quatrième journée
  • Les deux premiers jours le ciel était couvert, avec du vent et beaucoup de brume
  • La nourriture à la salle à manger est excellente. L’attente n’est pas trop longue pour le Select Dining (manger à n’importe quelle heure)
  • La nourriture au buffet est excellente aussi et assez variée, malgré qu’il ne soit pas très gros
  • On ne s’est pas senti envahie comme sur un gros bateau, la plupart des endroits étaient peu occupés et il y avait toujours de l’espace libre, sauf parfois au petit déjeuner en mer quand tout le monde se lèvent plus tard les jours en mer
  • Les pourboires sont augmentées à 20%
  • Il y a un forfait Wine Classic qui inclut cinq bouteilles de vins pour 179$ US + 20% (le plus cher de tous les bateaux à date). Une sélection de vin qu’on paierais entre 9$ et 12$ chez nous (Merlot Mondavi, etc)
  • À l’embarquement seulement, vous pouvez apporter deux bouteilles de vin par cabine si elles sont dans vos valises principale. On a joué les innocents et emporté deux bouteilles par personne pour un total de quatre et on a pas eu de problèmes.
  • Si vous apportez votre propre bouteille de vin à la salle à manger, il y a un frais de 25$ US pour la débouchonner 
  • Le forfait de boissons gazeuses coûte 9$ par jour avec deux jours gratuits en promotion, donc 90$ us + 20%. Par contre ce sont des canettes et non en fontaine
  • Il y avait une section fermée pour adultes seulement avec piscine et spa à l’avant du bateau sur le 12e pont. On a passé le gros des premiers jours à cet endroit. Par contre la piscine n’était pas toujours ouverte à cause du roulis du bateau qui causait des bonnes vagues dans la piscine
  • Tous les employés sont bien drillés pour vendre les différents services payants du bateau. C’est la première fois sur un bateau qu’on se fait autant achalé et qu’on ressent autant de pression pour acheter des forfaits de restos et de la boisson.
  • Nous avions accès à une seule salle à manger malgré qu’on était sur la classe Concierge. C’est seulement à partir de la classe Aqua et Élite qu’on a accès à d’autres salles à manger.
  • Je dois souligner que le service à la salle à manger était vraiment excellent.
  • Tous les restaurants de spécialités,  mis à part le grill à la piscine et le buffet sont payants 
  • Tous les ports HDMI de la télé dans la chambre sont bloqués donc, impossible d’écouter notre propre contenu à partir de notre tablette et leur contenu offert n’est vraiment pas intéressant. Je ne comprends pas pourquoi ils font ça, il n’y a pas d’avantages.
  • Le service partout est très bien. Les gens sont serviables et encore une fois, un petit bateau avec peu de gens fait une grosse différence ; il n’y a pas d’attente au service à la clientèle.

 

Victoria 2019 – Colombie Britanique

Bonjour tout le monde

Nous sommes de retour d’un merveilleux voyages qui nous a mené de Montréal à Vancouver et ensuite vers Hawaï. On est parti du 14 avril au 5 mai 2019. On a planifié nous même chaque étape de notre voyage ce qui nous a permis d’y intégrer tous les éléments qu’on aime afin de bien souligner le 60e anniversaire de naissance de Marie-Josée. La revue complète de nos vacances va comporter 5 articles basés sur les étapes de notre voyage, soit Victoria, la croisière, Big Island, Lahaina et Kihei

Itinéraire

  1. Départ en avion de Montréal vers Vancouver
  2. Traversier vers Victoria
  3. Trois jours sur Victoria
  4. Traversier de retour vers le port de Vancouver
  5. Embarquement sur une croisière de 10 jours vers Hawaï et plus précisément Big Island et Mauï
  6. Deux jours à Hilo sur Big Island
  7. Un jour à Kona sur Big Islands
  8. Deux jours à Lahaina sur Mauï
  9. Fin de la croisière sur Honolulu
  10. On a repris l’avion de Honolulu vers Mauï
  11. Passé 5 jours en condo à Kihei sur Mauï
  12. Retour en avion vers Montréal à partir de Mauï

Nous avons loué une voiture à chaque étape sauf à Victoria où on a pu tout faire à pied et avec les transports en commun. Selon moi et aussi selon tous les articles que j’ai lu, on ne peut pas aller visiter Hawaï sans voiture; les îles ne sont pas très grandes, environ 1 heure 30 pour traverser d’est en ouest mais ça prend une voiture pour se rendre dans les endroits plus retirés comme Iao Valley ou pour faire la fameuse route de Hana. Il y a du transport en commun dans les grandes villes mais ce ne serait pas très efficace en campagne. Vous pourriez vous payer des excursions pour tout, mais ça va vous coûter beaucoup plus cher que de louer une voiture.

Victoria

Nous nous sommes rendus à Victoria depuis l’aéroport de Vancouver en utilisant les services d’une compagnie qui s’appelle BC Ferries Connector qu s’occupe du transport terrestre et fluviale avec des horaires variés sur plusieurs points de départs et de destinations. Dans notre cas, nous avons prit un autobus directement à l’aéroport qui nous a transporté directement au traversier où nous avons changé d’autobus pour embarquer sur le traversier et nous conduire dans la ville de Victoria. Ils s’occupent de vos valises, vous n’avez qu’à relaxer et admirer le paysage. L’autobus nous a débarqué au coin de la rue où était situé notre appartement, à l’entrée du vieux Chinatown. On a marché seulement 300 mètres avec nos valises. Le retour vers Vancouver a été tout aussi simple, mais cette fois l’autobus nous a débarqué directement au bateau de croisière dont les employés sont venus chercher nos valises directement à l’autobus, on avait rien à faire ou transporter. C’est vraiment très bien organisé.

Notre appartement était situé à l’entrée du Chinatown et au début du vieux Victoria, d’où on pouvait tout faire à pied. On adore découvrir les villes en marchant, ça fait plus personnel et on prend le pouls de la ville et des gens.

Ce qui nous a la plus surpris et aussi fait plaisir, est que malgré qu’on était seulement le 14 avril, la température était très confortable et tout était en fleur partout, c’était très jolie

Il y a plusieurs belles choses à visiter à Victoria dont voici une courte liste :

Le vieux port (Inner Harbour)

 

Le marché publique

Le parlement

Fisherman’s wharf

Le Chinatown

Butchart Gardens

(prix d’entré de 33$ par personne)

Tous les endroits ci-haut mis à part les Buchart Gardens peuvent se faire à la marche. Il y a le Fisherman’s Wharf qui est un peu loin, mais dans notre cas on est revenu avec un water taxi qui nous a débarqué directement dans le Chinatown pour environ 14$

Pour aller aux Butchart Gardens qui en valent vraiment la peine, idéalement vous pouvez utiliser les transports en commun qui prennent environ 1 heure pour se rendre. Ça coûte 5$ pour obtenir une passe quotidienne (DayPass) donnant accès à tous les transports en commun. Vous pouvez acheter la passe directement dans l’autobus. Les chauffeur d’autobus sont très sympathique, patients et aidant; vous pouvez leur poser des questions ils vont vous répondre exactement quoi faire. Dans notre cas, une résidente de Victoria nous a parlé de l’application Transit qui permet de connaître l’itinéraire de tous les transport en commun partout dans monde; l’application connaît votre emplacement et vous avez simplement à lui indiquer votre destination et elle vous indiquera à quel endroit le plus près vous rendre pour prendre l’autobus et quels autobus et transfert prendre pour vous rendre à votre destination. Cette application fait maintenant partie de mon coffre d’outils lorsque je pars en voyage.

Une autre application dont j’ai souvent parlé, est l’application maps.me qui est un GPS complet qui fonctionne sans wifi ou réseau mobile quand on est à l’extérieur. Ce qui est le plus impressionnant avec cette application GPS, c’Est qu’elle est réellement conçue pour les voyageurs car en plus de fonctionner avec des adresses, elle fonctionne à merveille avec simplement le nom des endroits à visiter. Je vous donne comme exemple lorsque nous sommes arrivés à Hawaï, j’avais déjà téléchargé les carte pour Hawaï et quand on partait faire de la randonnée palmée, j’avais simplement  à écrire le nom de l’endroit pour m’y rendre, comme par exemple, à Mauï j’ai recherché Honolua Bay et tout de suite j’ai pu obtenir les directions pour me rendre

Choses à savoir sur Victoria

  • Il y a beaucoup d’itinérants
  • Attention dans les liquor store, toujours demandé si les taxes sont incluses dans le prix. Ce n’est pas toujours affiché et on c’est fait avoir 1 fois.
  • Le coût de la vie est assez élevé : autant dans les supermarchés que dans les restaurants
  • Tout se fait à pied à downtown Victoria
  • L’essence coûte 1,61$ le litre à Victoria et 1,70$ à Vancouver

Appartement

  • Notre appartement était grand, propre, bien divisé, bien équipé et surtout très accessible étant au premier plancher. il est aussi très bien situé à quelque pas du Chinatown et de tous les lieux important à visiter à Victoria. Nous n’avons pas rencontré Ali le propriétaire , mais il était très accessible et répondais très rapidement à nos demandes. Je recommande fortement Ali et cet appartement.
  • https://fr.airbnb.ca/rooms/plus/26175926?source_impression_id=p3_1561749393_F%2B3R3XoJTMVcYd%2Bx

Sondage pour un souper-rencontre

« Older posts
Translate »