Sainte-Lucie : Gros Islet, Soufrière – Février 2015

DESTINATION : SAINTE-LUCIE
REGION : Gros Islet, Soufrière
PÉRIODE : Février 2015
PAR : Sara Marquis

C’est par un heureux concours de circonstances que ma sœur et moi avons eu la chance de partir vers Sainte-Lucie, île volcanique des petites Antilles. Aussi surnommée « Hélène de l’Ouest », par photo_road2analogie avec l’ « Hélène de l’Est » (Hélène de Troie), Ste-Lucie fait partie d’un chapelet d’îles connues sous le nom des îles du vent. Au nord, c’est la Martinique et au sud, St-Vincent et les Grenadines.

Nous avons atterri à Vieux fort (aéroport international Hewannora) qui se trouve au Sud de l’île et avons mis près de 1h30 en véhicule pour arriver à Gros Islet, qui est situé au nord-ouest de l’île. Pour s’y rendre, la route sillonne le long de la côte Est puis on coupe par les terres montagneuses.

photo_road1Denses forêts et villages en alternance, virages étroits et une intéressante narration de notre chauffeur au sujet du pays nous donnent déjà une très bonne impression de cette photo_road3nouvelle destination. Clin d’œil : à Sainte Lucie, on roule à gauche et on conduit à droite.

photo_rex1Nous demeurions au Rex St Lucian à Gros Islet : d-i-r-e-c-t-e-m-e-n-t sur la fameuse Reduit Beach. Hôtel simple et un peu désuet par secteur, mais combien sympathique et tout à fait adéquat pour nous qui serons sur la trotte « découverte » pour toute la semaine. Dans un prochain texte, je vous parlerai du Rex St-Lucian et du secteur Reduit Beach (ils en valent une chronique à eux seuls). D’ici là, les curieux peuvent lire ma chronique Trip Advisor en cliquant : ICI

Les arrangements avec le centre de plongée Scuba Steve Diving Center (SSD) ont été fait pour les 3 jours prévus en mer. photo_ssd2Pourquoi seulement 3 jours en mer? Parce qu’il faut aussi monter le Gros Piton, explorer Pigeon Island et se garder une journée de plage… Pourquoi avoir choisi SSD? Parce que le 1er contact lors de la prise d’informations a été très bon et parce qu’ils se font un devoir photo_ssd1d’offrir des sorties pour plongeurs accompagnés de non-plongeurs, ce qui était une parfaite solution pour moi (plongeuse certifiée) et ma sœur (snorkeller). Nous voulions passer la semaine ensemble et l’offre de services de SSD était parfaite. Côté tarifs : très compétitifs.

C’est ainsi qu’au premier matin, monsieur Steve (fondateur et proprio) de SSCB est venu nous chercher en mini van pour nous amener au centre de plongée. Sur la carte, on voit que le centre de plongée est près de l’hôtel mais le canal de la marina sépare les 2 secteurs de la ville. En ce premier matin, nous y allons en véhicule car c’est plus pratique pour apporter le matériel des plongeurs et pour compléter les formalités. Les autres matins, nous embarquerons à partir du quai du Happy Day Bar, non loin de Reduit Beach où nos équipements nous attendrons sur le bateau.

photo_ssd3Nous embarquons à bord du bateau nommé « Volan ». Shirley (Divemaster et épouse de Steve), 3 guides et le Captain Sparrow nous accueillent. Les vestes sont déjà montées sur les bouteilles et chaque plongeur à une place où il y retrouve son équipement. Chez SSD, les mesures de sécurité sont initiées dès l’embarquement et il n’y a pas d’exception: veste de flottaison obligatoire pour tous, « briefing » du capitaine et ensuite, on part.

Le bateau sort du canal, il fait beau, la journée s’annonce chaude, l’air salin est bon. On respire à fond car c’est le bon air des vacances qui commencent! Ça ne fait pas 24 heures que nous sommes arrivées et nous voulons tout voir… Pigeon Island à tribord… Reduit Beach à bâbord et on reconnaît notre hôtel…

photo_sea1Le bateau file à vive allure et nous voilà parti vers le Sud, en direction de la Soufriere Marine Reserve où nous plongerons. Un bref arrêt à Castries pour prendre un couple de croisiéristes et puis, on reprend la mer jusqu’à Anse Chastenet.

Déjà, ce que nous voyons de Ste-Lucie est époustouflant… quel paysage! Les montagnes tombent dans la mer, les maisons colorées bâties un peu photo_sea2partout en bord de falaise, des plages de sable blond, d’autres au sable foncé, quasi noir, on croise des chaloupes de pêcheurs. La mer est calme et le bateau suit la côte à bonne vitesse.

Nous arrivons à Anse Chastenet en environ 40 minutes. On aperçoit les Piton en arrière plan… ils dominent le paysage ces photo_sea4géants! Le site de plongée est près de la rive du bien connu site hôtelier Anse Chastenet. Ce site fait le bonheur des apnéistes et des plongeurs car le récif débute à 15’ et descend à 60’ et il est reconnu pour offrir un habitat pour de nombreuses espèces.

Ma sœur et 2 autres apnéistes suivent le guide Thyphoon vers le rivage. Ils vont explorer le secteur en randonnée palmée. Pendant ce temps, les plongeurs du bateau se préparent et enfilent leurs équipements.

Shirley fait un bon briefing du déroulement, de l’itinéraire, des « highlights », des points d’entrée et de sortie, etc. On m’attribue un binôme pour cette plongée; un grand monsieur qui parle beaucoup de ses milliers de plongées à travers le monde. Je me rappelle d’avoir été contente d’être jumelée à un plongeur d’expérience. C’était rassurant pour moi qui faisais mon premier voyage de plongée sans mon habituel binôme. Quoi que je sois responsable de ma propre sécurité, le principe d’être sous l’eau et d’avoir quelqu’un de confiance à côté pour les « au cas où», c’est important! Je salue le binôme d’occasion et je comprends vite que le monsieur, il est « loner »  et que ce n’est pas avec lui que la manœuvre de vérification B.A.L.L.O. sera faite! (B.A.L.L.O. est la routine de pré-plongée où les binômes vérifient, en équipe, Bouée-gilet, Air, Lestage, Largage, Ok).
map-2Hop! Tout le monde à l’eau, il y a 2 guides et 6 plongeurs. Mon binôme commence sa descente et moi aussi, le fond est proche. Je me concentre sur ma flottabilité : c’est bon, ça va très bien! Ça fait quelques mois que je n’ai pas faits de plongée, mais je contrôle encore bien ma flottabilité et je suis à l’aise. Le contrôle de la flottabilité est important pour une utilisation efficace de l’énergie et pour éviter de briser les fonds marins. Pour le binôme, le contrôle de la flottabilité ne semble pas être d’intérêt… il monte et descend sans raison évidente, il focusse sur son appareil photo, puis se rend compte qu’il a remonté, il ne me regarde jamais (oui, moi ça va, merci). À chacun son style et sa notion de consommation d’énergie…

Et pendant toute cette chorégraphie étrange, le tableau sous-marin se dessine… c’est magnifique ce récif, la lumière, la vie qui s’expose à nous. À 20’, les couleurs sont réellement spectaculaires et déjà de nombreux bancs de petits poissons. Partout où je regarde, c’est l’abondance de vie, de couleurs. Murènes vertes, barracudas, poissons trompette, des coraux très lumineux.

Régulièrement, je jette un œil à mon fameux binôme qui fait son affaire, monte et descend pour prendre des photos…c’est décourageant de le voir. Il n’a pas l’air si expérimenté que ça et j’ai décidé de ne pas me fier sur lui. Je reste quand même non loin, je maintiens un œil sur le personnage chorégraphe et je sais où se trouve le guide le plus proche. Il est tout de même rassurant que dans la randonnée, il y a les guides à l’avant et en fin de groupe. Pas de presse, le rythme est bon, l’espace entre les plongeurs aussi.

Au fond de l’eau, la température est de 84 degrés Fahrenheit, il n’y avait que très peu de courant. De très bonnes conditions de plongée; nous avons longé le récif en allé retour à des profondeurs différentes et la visibilité était d’au moins 80’.

photo_sea3Les premiers plongeurs sont remontés en surface vers les 40 minutes suivant la mise à l’eau car leur niveau d’air restant avait atteint la limite sécuritaire demandée. Les autres, dont moi, avons poursuivi. J’ai terminé la plongée avec un temps de fond de 56 minutes, nous avions consigne de remonter. Il me restait un peu plus de 1000psi et j’aurais bien continué… Aussitôt sortie de l’eau que j’ai déjà hâte d’effectuer la seconde plongée du jour.

Je retrouve ma sœurette sur le bateau. Elle aussi en a vu des poissons et des espèces colorées! Et à son grand plaisir, elle me raconte avoir vu passer en dessous une troupe de gros poissons qui portaient des bouteilles… on a bien rit.

Tout le monde à bord, les vestes installées sur les nouvelles bouteilles qui serviront à la prochaine plongée. Pendant le temps de surface, un lunch et breuvage nous sont servis et le bateau reprend la mer. Au tournant de la falaise, elles apparaissent enfin! On les voit en entier : les Pitons, le Gros et le Petit.

À Suivre….
Mon vidéo souvenir :

Découvrir Ste-Lucie (site officiel ) : http://www.stlucia.org/
Scuba Steve diving center : http://www.scubastevesdiving.com

Jamaïque 2016-09-13 – Troisième journée

2016-09-13_11h51m23sPas de snorkeling aujourd’hui. On fête notre treizième anniversaire de mariage en passant la journée sur la 7 Mile Beach à l’hôtel le Legends affilié au Samsara. Ne vous fiez pas au nom Legends qui peut donner des impressions de grandeur ; cet hôtel est plus petit que le Samsara, mais tout aussi accueillant et chaleureux

Le buffet est aussi similaire à celui du Samsara et on peut y manger et boire comme au Samsara, si vous avez le forfait tout inclus. Il y a une navette gratuite entre les deux hôtels à 10h le matin et 16h l’après-midi et il y a une navette gratuite supplémentaire à 18h30 et 21h le mardi et vendredi pour ceux qui veulent aller souper au Legends. Par contre, en tout temps, vous pouvez prendre un taxi pour aller n’importe où dans un rayon de 10 km pour 5$ aller et un autre 5$ pour le retour. Ce montant est habituellement non négociable et tous les chauffeurs de taxi maintiennent le même prix.

img_20160913_152005 img_20160913_125213 img_20160913_125205 img_20160913_151920

La plage du 7 Miles Beach est magnifique, mais rien de comparable à ce qu’on a pu voir aux Îles Turquoises, Roatan et Varadero

img_20160913_123901 img_20160913_123846 img_20160913_123834 2016-09-13_11h51m46s 2016-09-13_11h51m31s

Jamaïque 2016-09-12 – Deuxième journée

Bonjour tout le monde,

J’aimerais tout d’abord vous aviser qu’il y a beaucoup de photos sur cet article. Les mêmes photos ont déjà été publiées sur Facebook.  On est revenu de ces deux randonnées palmées avec plusieurs centaines de photos toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres et j’ai eu beaucoup de difficulté à sélectionner celles à conserver pour l’article.

Le capitaine Roger de la compagnie Sun Baby Boat est venu nous prendre directement au Samsara vers 9h00. On est tout de suite parti discrètement en direction d’un premier récif qui s’appelle le Middle Reef qui se trouve à environ 30 minutes de bateau.

trajet_samsara_middle_reef middle_reef 2016-09-12_10h50m35s 2016-09-12_10h00m31s 2016-09-12_10h00m31s 2016-09-12_10h09m46s

Une fois arrivé au Middle Reef, on doutait un peu de l’emplacement, car on ne voyait aucun récif et c’était difficile de déceler les endroits plus sombres dans l’eau à cause de l’angle du soleil à cette heure le matin. Par contre, une fois à l’eau, quelques coups de palmes et on se trouvait sur un récif incroyablement coloré et beaucoup de vie. L’eau était très claire et la luminosité parfaite. Le capitaine Roger s’est joint à nous pour toute la durée de cette randonnée palmée. Si vous voulez des photos incroyables, laissez-lui une caméra et il va prendre des centaines de belles photos pour vous. Je me considère assez bon pour prendre des photos sous-marines, mais rien de comparable au capitaine Roger qui peut rester immobile plusieurs secondes (minutes) au fond et attendre patiemment pour prendre la photo parfaite. Plusieurs photos dans cet article ont été prises par lui. On a passé environ 1h15 sur ce récif

2016-09-12_10h47m25s 2016-09-12_10h51m31s 2016-09-12_10h55m29s 2016-09-12_10h56m56s 2016-09-12_10h57m42s 2016-09-12_10h57m44s 2016-09-12_10h58m03s 2016-09-12_10h59m26s 2016-09-12_11h00m27s 2016-09-12_11h01m13s 2016-09-12_11h02m03s 2016-09-12_11h03m12s 2016-09-12_11h03m23s 2016-09-12_11h03m36s 2016-09-12_11h09m13s 2016-09-12_11h10m13s 2016-09-12_11h10m59s 2016-09-12_11h13m47s 2016-09-12_11h13m53s 2016-09-12_11h14m06s 2016-09-12_11h16m30s 2016-09-12_11h16m49s 2016-09-12_11h16m55s 2016-09-12_11h17m52s 2016-09-12_11h18m16s 2016-09-12_11h19m32s 2016-09-12_11h20m16s 2016-09-12_11h20m40s 2016-09-12_11h21m08s 2016-09-12_11h21m13s 2016-09-12_11h21m17s 2016-09-12_11h23m34s 2016-09-12_11h25m16s 2016-09-12_11h26m00s 2016-09-12_11h26m30s 2016-09-12_11h29m04s 2016-09-12_11h29m33s 2016-09-12_11h30m53s 2016-09-12_11h30m59s 2016-09-12_11h36m00s 2016-09-12_11h37m30s 2016-09-12_11h37m32s 2016-09-12_11h38m10s 2016-09-12_11h39m30s 2016-09-12_11h39m32s 2016-09-12_11h43m04s 2016-09-12_11h42m39s 2016-09-12_11h44m22s 2016-09-12_11h44m26s

On c’est ensuite se dirigés vers un deuxième récif qui ne porte pas de nom, mais se situe juste en face de l’île Booby Cay. Ce récif était aussi très beau et très coloré. Honnêtement, je ne m’attendais pas à avoir ce genre de spectacle en Jamaïque. On a rencontré un poisson-chauve-souris, des étoiles de mer, un poisson-lion, quelques murènes et serpents, un ver de feu, quelques raies, une pieuvre, des langoustes et j’en passe. J’ai vu plus de créatures ici en deux randonnées que la majorité de mes autres voyages de deux semaines.  On a passé environ 1h30 à cet endroit et on est ensuite revenu tranquillement au Samsara. Encore une fois, le capitaine était à l’eau avec nous tout au long de cette plongée.

middle_reef_booby_cay booby_cay

Il a pris beaucoup de photos pour nous et prenait le temps de nous expliquer les créatures qu’on rencontrait. Au début, il évaluait nos capacités en snorkeling, mais une fois qu’il a pu constater qu’on était expérimentés, il allait à un rythme assez rapide sur le récif. Je dirais même parfois un peu trop rapide pour nous qui aimons prendre notre temps pour explorer. Je l’ai avisé qu’on allait se séparer de lui pour continuer seul de notre côté et on s’est retrouvés au bateau 45 minutes plus tard.

2016-09-12_12h06m30s 2016-09-12_12h06m34s 2016-09-12_12h06m53s 2016-09-12_12h07m05s 2016-09-12_12h07m10s 2016-09-12_12h07m40s 2016-09-12_12h09m55s 2016-09-12_12h10m13s 2016-09-12_12h10m50s 2016-09-12_12h10m51s 2016-09-12_12h11m30s 2016-09-12_12h11m55s 2016-09-12_12h12m04s 2016-09-12_12h12m38s 2016-09-12_12h14m38s 2016-09-12_12h15m17s 2016-09-12_12h15m45s 2016-09-12_12h15m49s 2016-09-12_12h15m54s 2016-09-12_12h16m20s 2016-09-12_12h16m24s 2016-09-12_12h18m01s 2016-09-12_12h18m30s 2016-09-12_12h18m45s 2016-09-12_12h18m50s 2016-09-12_12h21m00s 2016-09-12_12h22m08s 2016-09-12_12h23m30s 2016-09-12_12h25m12s 2016-09-12_12h27m01s 2016-09-12_12h37m02s 2016-09-12_12h37m11s 2016-09-12_12h38m27s 2016-09-12_12h40m20s 2016-09-12_12h40m51s 2016-09-12_12h43m27s 2016-09-12_12h49m13s 2016-09-12_12h54m02s 2016-09-12_12h54m11s

On a eu un excellent service du capitaine Roger et je recommande fortement ses services

2016-09-12_13h40m34s

Jamaïque 2016-09-11 – Première journée

On est arrivé très tard la veille après une assez longue route de 1h30. Malgré l’heure tardive, on a été très bien reçu à l’hôtel et on nous a même offert un sandwich à manger qu’on est venu nous porter directement à notre chambre. La chambre est grande, propre et bien entretenue avec une vue superbe sur la mer et le site.

Vu que c’est notre première fois en Jamaïque, on a rencontré le représentant de Sunwing pour obtenir de l’information sur comment se déplacer sur l’île, si c’est sécuritaire, où trouver les guichets automatiques, etc.

Après notre rencontre, on s’est dirigé vers les falaises afin d’analyser les différentes descentes pour accéder à la mer et quelle coïncidence, le bateau d’excursion de snorkeling de la compagnie Sun Baby Glass Bottom Boat est ancré dans la baie et semble attendre de futurs clients potentiels. J’avais déjà lu plusieurs revues à son sujet sur Trip Advisor et il est reconnu comme l’un des meilleurs dans la région de Négril. C’est son jour de chance, on cherche justement à faire des excursions. Je lui fais signe et il vient à notre rencontre pour que l’on puisse discuter.

2016-09-12_10h50m35s 2016-09-12_13h52m48s

On a rencontré le capitaine Roger qui nous a expliqué qu’il y avait principalement trois récifs dans la région et l’un d’entre eux (Sandy Cay) qui n’est pas vraiment accessible à cause d’une invasion d’algues filamenteuses. Selon lui, il s’agit d’un phénomène normal pour cette période de l’année et les algues devraient disparaîtrent d’ici quelques semaines. Entre-temps, le récif de Sandy Cay est recouvert d’une mousse verte et les coraux ne sont pas très visibles. On a finalement réservé les services du capitaine Roger demain matin à 9h00 pour une durée de 4 heures au montant de 100$ afin d’aller explorer seuls avec lui, les deux autres récifs, soit Middle Reef et Booby Cay. Il viendra aussi faire du snorkeling avec nous et nous guider un peu au travers le récif

capitaine_roger

Nous voilà donc planifier pour demain et nous avons le reste de la journée devant nous. On a donc fait notre première sortie de snorkeling pour aller explorer la région à droite de l’hôtel pour débuter. On est dans le secteur des falaises, il n’y a  donc pas beaucoup de coraux, mais beaucoup de vie sur les parois des falaises qui sont parfois sont moins abrupte et donne l’impression d’un récif en pente. La visibilité est très bonne, surtout quand on s’approche beaucoup des parois de la falaise. À environ 200 mètresvers la droite, on arrive à une première petite baie où il y a quelques bouquets de coraux et plus de vie. En explorant un peu, j’ai trouvé un très beau poisson-porc-épic et une petite langouste. Vous pouvez facilement reconnaître cet endroit en remarquant l’affiche indiquant Castle Cove Villa qui est accrochée à un mur de ciment qui surplombe la baie.

castle_cove_villa 2016-09-11_11h54m55s 2016-09-11_11h54m59s 2016-09-11_11h55m11s 2016-09-11_11h58m45s 2016-09-11_12h01m41s 2016-09-11_12h06m13s 2016-09-11_12h09m30s 2016-09-11_12h13m43s 2016-09-11_12h15m05s 2016-09-11_12h25m03s 2016-09-11_12h30m57s 2016-09-11_12h31m28s 2016-09-11_12h31m40s

Environ 150 mètres plus à droite, on croise une très belle grotte où l’on peut entrer et faire le tour d’un bouquet de corail qui bloque partiellement l’entrée. La grotte est située juste avant le bâtiment avec le contour des portes de couleur bleue. Il y a plusieurs chauves-souris à l’intérieur de la grotte, mais c’est sans danger, elles restent accrochées au plafond de la grotte. C’est toujours très impressionnant quand on pénètre dans une grotte, car l’éclairage change, tout devient plus sombre et on dirait qu’on entre dans un autre monde. Par contre, en n’ayant plus les reflets du soleil, l’eau nous semble beaucoup plus claire.

2016-09-11_12h40m37s 2016-09-11_12h32m07s 2016-09-11_12h32m33s 2016-09-11_12h34m11s 2016-09-11_12h34m21s 2016-09-11_12h34m37s 2016-09-11_12h35m04s

On a croisé plusieurs créatures pendant notre excursion, dont quelques étoiles de mer et un concombre de mer que je n’avais jamais vus avant. On est resté environ 1h30 à l’eau.

2016-09-11_12h37m52s 2016-09-11_11h56m53s 2016-09-11_12h18m52s 2016-09-11_13h00m04s 2016-09-11_12h53m24s

Sur le chemin du retour,  le ciel est devenu très sombre et la mer a commencé à s’agiter un peu plus. Une première belle expérience dans le secteur des falaises. La pluie de l’après-midi nous a forcées à relaxer un peu. Vive la saison des pluies

Jamaïque 2016 – Hôtel le Samsara

Nous étions à Négril en Jamaïque du 10 au 17 septembre 2016. Nous avons logé à l’hôtel le Samsara situé dans le secteur des falaises, à environ 3 km de la fameuse plage Seven Mile Beach. L’article qui suit est le premier d’une série de six. Il contient une liste de points que j’ai notés au cours de la semaine et qui concernent principalement l’hôtel le Samsara.

  • Les plus belles chambres sont celles avec la vue sur la mer ou celles du côté jardin situé de l’autre côté de la rue
  • Les chambres ne sont pas toutes pareilles en ce qui concerne l’entretien. Dans le même bâtiment, il semble y avoir des chambres qui ne sont pas rénovées. Voici quelques numéros de chambre que nous avons visités et qui sont acceptables : 212, 110, 112 et 111. Pour les autres chambres, c’est à vos risques
  • Je crois que nous avons eu une très belle chambre un peu à cause de la bannière de plongeeenapnee et aussi parce qu’on célébrait notre 13e anniversaire de mariage

p1050811 p1050810 p1050812 p1050813 p1050814 p1050817

  • Les maisons sur pilotis et les cottages sont plus vieux et auraient besoin d’être rénovés
  • il n’y a pas de climatiseur dans les maisons sur pilotis, par contre il y a des ventilateurs avec des bacs à glace incorporés qui permet de garder la chambre au frais (c’est la première fois que je voyais ça)

p1050880

  • Il y a très peu de choix au buffet, mais la nourriture est très bonne. J’ai eu ma première expérience avec le Jerk chicken à la salle à manger de l’hôtel. Il était très épicé et vraiment très bon ; j’aime beaucoup la nourriture épicée. Le buffet tout inclus est très modeste, mais définitivement très bon.
  • Pour des personnes un peu plus difficiles, comme Marie-Josée qui ne mange pas une grande diversité de légumes, c’est un peu plus difficile
  • Pour le petit déjeuner il y a des œufs rôtis, omelettes, bacon, fèves au lard, pain français, tout est très bon
  • Pour le dîner et le souper, il y a habituellement un plat de légumes, un autre de frites et deux plats principaux dont souvent un de poisson et un autre de poulet. Disons que le poulet revient souvent
  • il y aussi, soit une salade de choux ou une salade de concombre et tomates avec des vinaigrettes assorties. Deux fois au cours de la semaine nous avons eu de la soupe
  • Au souper il y a un désert qui consiste toujours d’un gâteau traditionnel Jamaïcain ou un gâteau au rhum. Il n’y a aucun dessert au dîner.
  • Malgré les choix restreints, la nourriture est excellente et j’ai vraiment très bien mangé. Ça ressemble beaucoup à de la cuisine maison et tout est très goûteux. Mais si vous êtes un peu difficile, les choix restreints seront peut-être plus difficiles pour vous.

p1050877 p1050876 p1050875 p1050881 p1050878

  • Il y a un petit bar sous la salle à manger où l’on peut aller relaxer et prendre un verre en fin de journée
  • Nous avons pris le forfait tout inclus, mais le vin n’est pas inclus. Par contre les bières locales et plusieurs sortes d’alcool sont inclus. Vous pouvez acheter du vin au petit marché situé à 250 mètres de l’hôtel pour environ 8.95$ à 13.00$ US la bouteille
  • Si vous êtes amateur de gin, vous devez essayer le gin sling ; 1 once de gin avec une boisson gazeuse au pamplemousse. C’est absolument délicieux, surtout que l’once de gin ressemble plus à 3 onces.

p1050885 p1050887 p1050888

  • l y a une belle piscine, mais qui semble manquer d’amour depuis plusieurs années : la céramique est presque toute arrachée au fond, au point ou c’en est dangereux de se couper. Nous en avons quand même profité, mais en entrant par la partie la plus creuse pour éviter de toucher au fond.
  • Les plus belles chaises sont installées autour de la piscine, mais il n’y a aucun endroit pour s’installer à l’ombre autour de celle-ci. Pour le reste du site, les chaises devraient toutes être remplacées ; elles sont très vieilles, rouillées et sales. Ceci ne nous a pas trop agacés, car on n’est pas du genre à s’installer sur une chaise et prendre du soleil, mais je tenais tout de même à le mentionner pour d’autres voyageurs qui pourraient considérer le Samsara et pour qui c’est important.
  • Il y a un jacuzzi à côté de la piscine qui lui aussi semble avancé en âge.

p1050912 p1050913 p1050914

  • Contrairement à la croyance populaire, les Jamaïcains ne sont pas agressifs, mais peuvent être très insistants quand ils veulent vous vendre quelque chose, un peu comme en République dominicaine. Il faut simplement être respectueux et calme et ils finissent par comprendre. C’est une question de respect.
  • De tous mes voyages, le peuple que j’ai le plus apprécié sont les Jamaïcains. Ils sont vraiment très gentils et très à l’écoute. Ils aiment discuter, vous écouter et sont vraiment très relaxes. La Jamaïque est une expérience que tout le monde doit vivre au moins une fois dans sa vie
  • La Jamaïque a l’eau la plus chaude de tous mes voyages.
  • Approtez-vous des dollars Jamaïcains (JMD) car vous allez être perdant si vous payez en US ; ils vous remettent le change en dollars jamaïcain et arrondissent les montants à leur avantage. Vous pouvez aussi facilement retirer de l’argent jamaïcain à partir de guichets automatiques en ville. Les cartes de débit des grandes banques Canadiennes sont acceptées dans les guichets
  • Le Samsara est affilié au Legends situé sur la Seven Mile Beach. Le legends est le même genre de petit hôtel sympatique comme le Samsara. Il y a une navette gratuite à heures fixes. Le dimanche et le jeudi, les gens du Legends peuvent venir souper au Samsara et le mardi et vendredi, les gens du Samsara peuvent aller souper au Legends

2016-09-13_11h50m49s 2016-09-13_11h51m23s 2016-09-13_11h51m46s

  • Le site de l’hôtel est visuellement très beau et très bien entretenu. Il y a beaucoup de végétation et le fait que l’hôtel soit situé sur les falaises, il y a toujours la vue sur la mer.

p1050895 p1050896 2016-09-13_18h37m58s 2016-09-13_18h38m02s 2016-09-13_18h38m05s p1050882 p1050883 p1050884 p1050886 p1050890 p1050891 p1050892 p1050894 p1050897 p1050898 p1050899 p1050900 p1050903 p1050904

Est-ce que je recommanderais le Samsara?  Définitivement, mais, seulement si vous cherchez le même genre de voyage que nous : petit hôtel abordable avec peu de chambres, tranquilles, situées sur les falaises pour l’accès facile à l’eau et avec buffet très limité, mais vraiment délicieux. Les photos plus haut ne mentent pas, regardez celle de la table du buffet qui n’offre que cinq choix : c’est ce que vous aurez tout au long de votre séjour.

Si un seul des points mentionnés vous fait hésiter, je vous suggère de passer votre tour et vous diriger vers un plus grand hôtel qui pourra vous offrir plus de service et de choix au niveau du buffet.

« Older posts