Sondage pour un souper-rencontre

Préparatifs Hawaï 2019

Bonjour à tous,

Voilà, tout est planifié pour Hawaï 2019 ; les voitures à chaque escale, les transports, avions, logements, tout y est.

Il ne restait qu’une chose : Marie-Josée a eu des problèmes d’infiltration d’eau dans son masque lors du dernier voyage à Jibacoa et aussi la partie flexible de son tuba a rendu l’âme. J’ai dû raccourcir le tuba en coupant la partie qui était perforée afin que l’on puisse terminer nos vacances. Disons que Cuba n’est pas l’endroit idéal pour s’acheter un nouveau tuba. Pour ce qui est du masque, il a déjà plus de huit ans et le silicone commence à être moins flexible ce qui fait un peu partie de l’usure normale avec le temps.

Donc aujourd’hui, magasinage de masque et tuba pour Marie-Josée. Comme d’habitude, malgré le fait qu’on habite à Coteau du Lac dans la région de Vaudreuil-Dorion, nous allons presque toujours magasiner notre équipement de snorkeling à St-Hubert et plus précisément, chez SubAqua Tech situé au 7195 Ch. de Chambly à St-Hubert. Le service est exceptionnel et très personnalisé. Ils ne vous vendront pas quelque chose dont vous n’avez pas besoin et ils sont très connaissant au niveau de l’ajustement du masque parfait pour la structure de votre visage.  Allez à la rencontre de Damien Monge qui se fera un plaisir et prendra le temps de bien vous servir. Encore une fois, je parle de SubAqua Tech, non pas parce que ça me rapporte quelque chose, mais parce que j’ai toujours eu un très bon service, ils ont beaucoup d’inventaire et les prix sont très compétitifs.

On a acheté un masque de marque Tusa, modèle Tina M1002 et un tuba avec le tout nouveau modèle de Aqua Lung Impulse Dry de couleur blanche. Une des raison d’avoir choisi ce tuba est qu’il est compatible avec adaptateur buccal orthopédique de Marie-Josée et que le clapet contre les  infiltrations d’eau fait face devant et est beaucoup plus réactif. Par contre, je vais probablement devoir modifier un peu le protecteur du clapet afin que Marie-Josée puisse y accéder pour le bloquer manuellement afin de pouvoir effectuer des purges manuelles. Il y a aussi une attache qu’on installe après le masque qui permet d’enlever et remettre le tuba rapidement.

    

Comme nous mentionnait Damien lors de notre visite, la plupart des silicones sur les masque sont équivalents, ce qui fait la différence est la forme et la grosseur du contour en silicone ; est-ce qu’il trop large et embarque sur les cheveux aux tempes? est-ce qu’il est trop large sous le nez et au niveau de la lèvre supérieure du fait que le moindre mouvement de la bouche avec le tuba laissera passer de l’eau?   Ce sont toutes des questions auxquelles un professionnel comme Damien de SubAqua Tech pourra répondre en vous faisant essayer différents masques.

Donc un peu moins de trois mois avant notre grand départ pour Hawaï et pour ceux que ça pourrait intéresser et qui aime planifier ce genre de voyage, j’ai passé plus de 80 heures à tout planifier incluant les recherches, les comparatifs, les appels, les réservations en ligne et les discussions pour prendre des décisions finales. Les voyages me passionnent et j’adore la planification.

À bientôt tout le monde et n’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions

 

Hawaï 2019

Bonjour à tous,

Gros revirement au niveau de notre voyage cette année.

On avait prévu aller en Indonésie dans le triangle du corail, principalement à Bali et l’île Komodo et après avoir effectué plusieurs recherches, on a décidé qu’on était pas tout à fait prêt mentalement pour ce genre de voyage. On aime l’aventure, mais on a jugé que 25h à 30h de voyagement pour aller et revenir, en plus des déplacements et changements d’hôtels presque à tous les jours, n’était pas exactement ce qu’on recherchait. De plus, on a examiné beaucoup les récifs via Google maps et visionné des centaines de vidéo de plongée en apnée de la région et on a constaté que malgré qu’il y a une grande diversité de poissons, les récifs de Bali nous ont semblé assez ordinaires pour la randonnée palmée, mis à part le parc naturel de Menjangan et l’île de Komodo qui ne représentent que trois jours du voyage complet. Il y a aussi le fait qu’il y a eu trois tsunamis majeurs dans les 6 derniers mois en Indonésie. Nous allons probablement évaluer de nouveau l’Indonésie dans quelques années lorsque nous aurons le temps de préparer le voyage nous-même et sélectionner des endroits spécifiques à visiter où le snorkeling est à son meilleur

Donc nouvelle destination : Hawaï en avril 2019. Je nous ai préparé un voyage qui contient tous les éléments dont nous avons besoin présentement, soit un mélange de repos, luxe, visite, aventure, snorkeling et indépendance. Voici donc notre itinéraire :

  • Départ de Montréal sur un vol direct vers Vancouver
  • De Vancouver, on prend le traversier pour se rendre à Victoria pour trois nuits en condominium
  • De Victoria, on reprend le traversier pour se rendre au port de Vancouver pour embraquer sur une croisière de douze jours vers Hawaï
    • On passe les six premiers jours en mer (grandement requis pour le repos)
    • Arrivé à Hawaï, on passe deux jours à Hilo sur Big Island
    • Croisière de nuit autour du volcan Kīlauea
    • Une journée à Kona toujours sur Big Island
    • Deux jours à Lahaina sur l’île de Maui
    • La croisière se termine à Honolulu sur l’île de Oahu
  • Du port de Honolulu on se rend à l’aéroport pour prendre un avion et retourner sur l’île de Maui
  • On passe quatre nuits en condominium à Maui dans le secteur sud de Kihei
  • Retour de Maui vers Montréal avec une escale à Los Angeles

Nous avons utlilisé Airbnb pour la location des condominiums à Victoria et Maui et nous avons aussi réservé et dèjà payé la location de voitures à Hilo, Kona, Lahaina et Kihei

Il y a de la randonnée palmée à faire partout sur les îles, mais le plus beau snorkeling sur Big Island se fait dans le secteur de Kona où nous serons pour une journée seulement. Dans le secteur de Lahaina sur le coté Ouest de l’île de Maui, le snorkeling est ordinaire mais il y a quand même de beaux endroits. Ce que nous anticipons le plus, est lorsque nous serons dans le secteur sud de Kihei ; les plus beaux récifs sont dans le secteur sud de l’île. Nous prendrons aussi un avant midi en excursion organisée pour aller explorer les fabuleux fond marins de Molokini.

  • Molokini est un cratère volcanique partiellement submergé en forme de croissant qui forme un petit îlot inhabité situé dans le chenal ʻAlalākeiki entre les îles de Maui et Kahoolawe. Molokini est une destination touristique populaire pour la plongée sous-marine. Sa forme en croissant protège les plongeurs des vagues et des puissants courants du chenal

Comme toujours, nous ne partons jamais sans les guides de snorkeling de Galen & Nicole de Tropical Snorkeling. Ils ont des guides de snorkeling complets pour les destinations suivantes :

Les guides ne sont pas gratuits et coûtent en moyenne 20$ USD chacun. On ne fait aucune commission ou revenu de la vente de ces guides. J’en parle parce qu’ils sont très bien faits et sont pour nous la référence pour le snorkeling à partir de la plage à ces endroits.

Je viendrai diffuser plus d’informations sur Hawaï et les différents sites de snorkeling ainsi que les choses à savoir avant de se réserver  une excursion vers le cratère de Molokini

À bientôt

Joyeuses fêtes et bonne année 2019

J‘aimerais souhaiter, de la part de Marie-Josée et moi, un très joyeux Noël et une magnifique année 2019, à tous nos fidèles lecteurs qui nous suivent depuis si longtemps. On vous souhaite de superbes randonnées palmées!
 
De notre coté on ne chôme pas, car depuis déjà plusieurs semaines on est en train de s’organiser un voyage de plongée en apnée unique dans une vie, pour fêter les 60 ans à Marie-Josée en 2019. Comme teaser, je peux simplement vous mentionner que ce sera probablement en Indonésie dans le triangle du corail. Plus de détails à venir dans les semaines qui suivent
 
Je regarde aussi pour organiser en 2019 un genre de souper rencontre/conférence ou nos lecteurs pourraient venir échanger et on pourraient partager avec vous nos expériences et nos connaissances. Encore une fois, plus d’informations à venir dans les semaines qui suivent.
Merci tout le monde et joyeuses fêtes

Jibacoa 2018 – Le snorkeling au Villa Jibacoa

Quoi dire de plus du récif de Jibacoa qui n’a pas déjà été dit. Je crois que nous avons été bénis des dieux pendant notre semaine puisqu’on a pu sortir faire de la randonnée palmée tous tous les jours, dont le mercredi qui a été une journée exceptionnelle de mer miroir. Pas une vague, pas de vent, du soleil et la possibilité d’explorer le récif a des endroits qu’on ne peut pas aller habituellement. Je vous jure, on passait dans des endroit s avec à peine 20 pouces d’eau, mais le spectacle et les couleurs étaient incroyables

Le récif a subi quelques dommages depuis le passage de Irma en 2017, plusieurs cornes d’élans (Acropora palmata) arrachées, principalement dans le jardin de cornes d’élans à droite de la piscine en face du memories.

Il y a aussi le grand jardins de cornes de cerfs (Acropora cervicornis) qui a subi d’énormes dommages. Ce jardin est situé à la gauche du grand récif. J’ai trouvé le spectacle désolant, d’autant plus que les cornes de cerfs sont classifiées par UINC (Union internationale pour la conservation de la nature) comme étant en danger critique d’extinction : cette espèce a en effet perdu plus de 80 % de son effectif en 30 ans. 

Malgré certains dommages, ce n’est rien qui peut enlever la beauté de ce récif. Si vous allez faire du snorkeling à Jibacoa et que vous vous rendez jusqu’à la piscine et que vous êtes impressionnés, vous n’avez rien vu encore. Il faut prendre la peine de traverser la piscine et sortir du canal vers le large et se diriger vers la gauche et suivre le récif tout le long. C’est vraiment très beau et n’a pas été tellement affecté par les ouragans. À certains endroits, le récif semble un peu couvert de sable ce qui affecte un peu la couleur, mais je peux vous affirmer que le récif de Jibacoa est toujours aussi beau. Encore une fois, je dois le répéter, si vous restez près de la rive, l’eau est souvent flou avec beaucoup de sable. Vous devez sortir au large sur le récif. Si vous n’êtes pas en confiance, faites comme plusieurs personnes et demandez au centre sportif de vous amener sur le récif au large en catamaran ou prenez un pédalo. Ça vaut vraiment la peine et vous aurez un souvenir impérissable de cet endroit. Et si vous avez la chance d’avoir une mer calme et plate comme un miroir comme nous, vous pourrez vous aventurer à l’intérieur du récif et y découvrir des coraux en incroyable santé et plein de couleurs.

Après plusieurs années et avoir visité beaucoup d’endroits, je peux affirmer que Jibacoa est le meilleur endroit pour la plongée en apnée à partir du rivage. Avant de me crucifier et me lancer des roches, laissez-moi vous expliquer mon raisonnement : J’ai hésité longtemps entre le Roatan et Jibacoa ; sans contredit, le récif au Roatan est de beaucoup supérieur à celui de Jibacoa, autant en superficie qu’en qualité, par contre, le seul récif intéressant accessible facilement (il y en a plusieurs mais j’ai utilisé le mot facilement pour inclure la majorité des gens), est celui de Tabyana Beach. Une fois qu’on a exploré le récif devant le Infinity Bay et en direction de la pointe, ce qui se fait en quelques heures, il n’y a plus rien à explorer sauf si on se paye des excursions vers le Blue Channel, Le spooky Channel, etc.

Tandis qu’à Jibacoa, ça prend au minimum 3 jours intense de snorkeling pour faire le tour complet du récif et quand je parle d’intense je parle au minimum 2 heures chaque jour à l’eau à palmer et être toujours en mouvement. Et même si vous avez fait le tour, vous n’avez pas encore visité tous les plateaux et tous les recoins. Donc en gros, vous pouvez facilement passer 5 jours à explorer ce récif et, si ce n’est pas encore assez, vous pouvez marcher ou prendre un taxi pour environ 4 km vers Playa Artista, qui vous offre un autre récif accessible de la rive et qui est très intéressant à découvrir. Moins important que celui de Jibacoa, mais il s’agit d’un double récif : deux grandes lignées de récif séparées par un banc de sable et une eau incroyablement claire. Quand on nage dans le milieu, c’est comme si on circulait sur une autoroute avec des murs anti-bruit de chaque coté.

Si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez aller à la rencontre des taxi qui se stationnent au milieu de la côte entre le Memories et le Villa Jibacoa, il vous en coûtera 10 CUC pour vous rendre à Playa Artista et le taxi vous attends pendant 2 heures.

Donc pour ces raisons, le snorkeleur amateur qui ne veut pas trop s’aventurer et demeurer dans un cadre sécuritaire mais tout même voir un très très beau récif, Jibacoa est la destination de choix

Jeudi matin, quatrième journée sublime pour le snorkeling ; pas de vent, pas de vagues, le calme plat. On a décidé de retenir les services d’un local avec une voiture d’époque pour qu’il vienne nous conduire à Playa Artista et nous attendre environ deux heures, le temps d’explorer le récif. On s’entend pour 10 CUC pour deux heures. Si vous voulez vous trouver du transport, ne négociez pas avec l’hôtel, ils ajoutent une surcharge. Vous êtes mieux de vous rendre à pied au milieu de la côte, là où le chemin pour le Memorie et le Villa Jibacoa se croisent, pour aller négocier directement avec les chauffeurs. Ils sont toujours stationnés à cet endroit et pendant la basse saison ils sont très négociables.

Arrivé à Playa Artista, on enfilé notre équipement et on saute à l’eau. On y voit absolument rien, l’eau est tellement floue et laiteuse qu’on y voit à peine nos mains. Je sais ou se situe le récif et on décide de s’y rendre malgré la très mauvaise visibilité. Une fois rendu au récif, je constate qu’on est à la marée basse et que le passage est très difficile, disons qu’il n’y a pas trop épais d’eau entre nous et les coraux. De plus, ceux-ci ont été très abîmés par le dernier ouragan l’année passée. La majorité des coraux sont brisés, il n’y a plus de couleur et pas beaucoup de poissons. On décide tous les deux d’abrégé notre excursion et retourner au rivage. On est très déçu et triste tous les deux. On avait un beau souvenir de ce récif et il est maintenant très abimé. Pour ceux que ça pourrait intéresser, n’essayez pas d’y aller à pied, c’est quand même une bonne distance et je crois qu’on ne peut pas se rendre par la plage. On peut avoir l’impression d’y être mais il y a trois autres plages entre le Villa Jibacoa et Playa Artista. Je nous considère en relativement bonne forme, on marche beaucoup, et je n’aurais pas marché jusqu’à Playa Artista avec tout mon équipement

On revenu s’installer sur la plage du Villa Jibacoa et aussitôt nous sommes repartis pour une autre sortie de snorkeling sur le grand récif. La visibilité était un peu moins bonne qu’hier mais c’est tout de même beaucoup, beaucoup mieux que Playa Artista. Je suis toujours à la recherche du deuxième canon qui se situe au début du récif dans un endroit très peu profond et pas toujours accessible. Les vagues et vent sont sont très calme cette semaine, mais je ne réussi pas à le retrouver. La majorité des gens ont déjà vu le plus grand des deux canons qui se trouve plus au large et sur le de la paroi du grand récif, mais pas beaucoup de personnes ont vu le deuxième qui est moins long et de diamètre un peu plus gros : j’ai eu ce privilège une fois avec François au cours de nos premiers voyages à Jibacoa

Conclusion globale

Il n’y a pas de voyage parfait ; parfois c’est l’hôtel qui ne nous plaît pas, parfois la nourriture et d’autres moments c’est dame nature qui vient nous voler ce temps si précieusement gagné. Peu importe les soucis, c’est quand on revient à la maison qu’on réalise à quel point on est chanceux de pouvoir voyager ainsi et, il ne s’agit que de quelques jours pour que le buffet qu’on trouvait effroyable nous manque déjà et qu’on retournerait tout de suite en manger pour se retrouver sur le bord de la mer à nouveau. Mon message à vous pour clore probablement cette dernière aventure à Jibacoa, profitez-en pleinement et ne vous arrêtez pas aux petits détails sans importance. Il y a toujours mieux dans la vie, mais il y a aussi beaucoup pire

Merci fidèles lecteurs, c’est un honneur pour moi de partager mes aventures avec vous.

« Older posts
Translate »