Auteur : Sylvie Paré

Voyage en catamaran – Résumé de Sylvie Paré

20 mars 2015

Bonjour,

2015-02-12_12:04:24Ça fait maintenant un mois que nous sommes de retour de notre voyage en catamaran dans la mer des Caraïbes. Ce voyage était un voyage de rêve pour nous tous, mais plus particulièrement pour Marie-Josée et moi (Sylvie). Marie-Josée rêvait de faire un voyage en catamaran depuis longtemps, une dizaine d’années et moi depuis mon premier voyage à Cuba. J’ai fait dans ce voyage une excursion en catamaran que j’ai beaucoup aimé. Tellement qu’elle m’a fait rêver depuis tout ce temps. Je me dis qu’un jour si je gagne un bon montant à la loto (rêve, rêve…et encore rêve) j’achète un catamaran et je vends des excursions au touriste. En somme, je voudrais faire un jour ce que Normand notre capitaine; le capitaine du catamaran Gigha fait, ou presque.

Marie-Josée a rencontré quelqu’un sur internet qui lui parlait de son voyage en catamaran et elle est entrée en contact avec cette personne à quelques reprises pour lui demander des renseignements. Aussi on voulait parler au capitaine. Nous voulions savoir à qui l’on avait affaire durant le voyage. Aucun d’entre nous ne connaissait Normand. Nous avons donc rencontré Normand à 3 reprises l’année précédant notre voyage.

Nous sommes partis de Montréal le 5 février en direction de la Martinique, retour à Montréal le 19 février. Quatorze jours de rêve.

À notre arrivée en Martinique Normand était là. Il nous attendait avec une camionnette taxi. Quelle excitation nous avions. Nous étions tous très heureux de revoir Normand et enfin d’être arrivés à notre voyage tant rêvé. Nous avons quitté l’aéroport en direction du Marin; endroit où se trouve le catamaran Gigha. Arrivé au catamaran nous avons pris un verre de mousseux et pris connaissance des lieux; soit notre chambre, salle de bain, frigidaire à bière, filet de repos, etc. ensuite nous avons pris la direction des grandes salles de bain de la marina pour y prendre une bonne douche. Afin de nous habituer un peu à ce que sera notre moyen de transport entre le catamaran et les iles Normand nous amène aux douches avec l’annexe (dingy). Huit personnes à bord d’un dingy est toute une aventure pour certaines personnes à cause de l’instabilité de l’annexe. Disons que c’est un peu valsant.

Martinique 2015 178Martinique 2015 179Martinique 2015 180

Faire un voyage en catamaran c’est comme faire du camping. Oui, c’est exact c’est faire du camping de mer. Il y a des gens qui font du camping en tente, en roulotte, en motorisé de luxe et d’autres en catamaran. Bien sûr, il y a des catamarans plus luxueux que d’autres. Gigha est un catamaran que je qualifierais de standard. Ah oui j’oubliais Normand m’a dit que son catamaran est un charter. Donc étant donné que ce catamaran est toujours loué à plein de gens il ne peut se permettre d’avoir à bord des choses qu’un capitaine qui a son catamaran personnel peut se permettre. Mais je veux être très claire sur ce point: nous n’avons manqué de rien et Normand a tout fait pour rendre nos vacances des plus agréables et surtout de réaliser notre rêve. Faire du camping de mer c’est très plaisant. Il faut bien sûr aimer l’eau et le soleil et un atout supplémentaire serait de vouloir apprendre la navigation. Normand nous a montré à faire certains nœuds, à mettre les voiles, à se servir de la patte d’oie, amarrer le catamaran, etc.

Martinique 2015 064Martinique 2015 074

La vie sur un catamaran est simple et il faut aussi savoir respecter l’intimité des autres passagers à bord. On trouve suffisamment d’espace sur le catamaran pour que chacun puisse être dans sa bulle à son gré et il faut savoir respecter cet espace. Les chambres sont petites, mais correctes. Prendre note que dans un catamaran il n’y a vraiment pas beaucoup d’espace de rangement alors svp n’apporter que le strict minimum de vêtement et d’article de pharmacie. Je vous le dis en connaissance de cause. Oui, j’avais emporté beaucoup trop de vêtements. Au prochain voyage, j’apporte la moitié moins de vêtements. Il faut aussi savoir que l’eau douce n’est pas inépuisable sur le catamaran. Donc ce que je veux dire est que lorsque l’on prend de l’eau on y fait très attention. On ne laisse pas couler l’eau sans arrêt. Dans la douche, on mouille, on arrête l’eau, on se savonne et on se rince rapidement. Les toilettes sont aussi une adaptation. Il faut apprendre à utiliser la pompe correctement. Parfois, c’est plus difficile pour les uns que les autres alors Normand est toujours disponible pour aider, d’ailleurs lorsque vous le rencontrerez il se fera un plaisir de vous le dire.

Au risque de me répéter, chapeau à notre capitaine, car tout au long de notre voyage nous n’avons manqué de rien. Il a toujours su où aller chercher de l’eau, de la nourriture et de la bière.

Normand a aussi su nous divertir. Il nous a amenés à de beaux endroits pour faire de la plongée en apnée, faire de la marche en montagne et suggérer de visiter quelques endroits tout au long de notre voyage.

Martinique 2015 048CATA 2015 341CATA 2015 196CATA 2015 0742015-02-07_13:48:46

Sincèrement depuis notre retour nous en rêvons encore. Nous voulons y retourner.

Si vous voulez plus de détails précis sur notre voyage; n’hésitez pas à lire l’article de Patrick Millette qui sera publié prochainement, il décrit exactement jour après jour tout notre voyage.

Au plaisir,

Sylvie Paré

Notre voyage à Jibacoa avec le groupe

Pointe-Calumet, 11 décembre 2013

Bonsoir,

Jean (mon conjoint) et moi (Sylvie) avons fait la connaissance du groupe plongée en apnée.com en novembre 2013 lors du voyage à l’hôtel Breezes Jibacoa.

C’est en faisant des recherches sur la plongée que je suis tombé sur le site de plongée en apnée.com. Je revenais souvent sur ce site. J’y revenais pour avoir des informations sur les divers endroits qu’ils ont visité et tout simplement par curiosité parce que la plongée est une de mes passions. Nager avec les poissons, les tortues et les raies est pour moi un pur plaisir. C’est tellement relaxant regarder les poissons et les coraux.

Jean et moi sommes allés au Honduras, sur l’ile de Roatan en 2012 et avons beaucoup apprécié cet endroit. C’est fantastique pour la plongée en apnée. En Février 2013 nous sommes allés au Mexique (Akumal). Quelle belle place pour voir des tortues. Fantastique. Les deux voyages nous les avons fait seul. En couple.

Au retour du Mexique (Akumal) j’ai immédiatement retourné sur le site de plongée en apnée.com histoire de voir s’il y avait quelque chose de nouveau à lire et pour regarder ou nous pourrions aller pour un prochain voyage. C’est à partir de ce moment que je me suis interrogée et que j’en parlais avec Jean. C’est gens partent pour Cuba ….peut-être que nous pourrions y aller avec eux???

Eh bien nous voilà déjà de retour de vacance. Nous avons rejoint le groupe de plongée à l’hôtel Breezes Jibacoa le 16 novembre 2013.

Deux semaines se sont écoulées depuis notre retour de Jibacoa. Le temps passe tellement vite. Une semaine à Jibacoa c’est trop court. Il y a tellement de chose à faire et ne rien faire… tel que plongée, excursion en montage, magasinage sur la plage.

Nous avons rencontré les gens de plongée en apnée.com le premier soir de notre arrivé à l’hôtel. Je dois dire que mon côté sauvage (je suis tellement gênée) étais très inquiet. Je ne savais pas qui nous allions rencontrer. Comment sont ces gens? Le but de leur voyage est-il vraiment la plongée ou bien autre chose? Nous nous étions dit Jean et moi que si l’ont étaient pas à l’aise nous nous éloignerions et très vite à part ça. J’étais donc prête à partir à courir le premier soir de la rencontre (hihihi) mais wow quel contact ça a été.

Nous avons rencontré un groupe vraiment dynamique, plein d’entrain et surtout des gens simples et humain. Marie-Josée et Patrick ont immédiatement su nous mettre à l’aise et s’assurer que tout le monde soit à l’aise. Parmi nous il y avait Micheline et son mari Serge un couple tout à fait gentil que malheureusement nous n’avons pas beaucoup vu; Mimi étant malade. Avec nous il y avait aussi Manon et Yves qui ont gentiment partagé leurs bouteilles de vin lors d’un souper bien arrosé. Merci à vous deux c’était délicieux. Manon et Yves ont préféré passé la semaine, le jour, sur la plage en retrait du groupe. Il venait nous rendre visite à l’occasion et on se rejoignait lors de nos plongées. Avec nous il y avait aussi Sylvie et Joel. Sylvie est un poisson dans l’eau. Elle nage avec rapidité et grâce. C’est beau à voir. Elle est vraiment dans son élément. Joel lui est à ses débuts et semble réservé. Mais nous avons tous eu beaucoup de plaisir.

Le choix de l’hôtel est parfait. Le site est magnifique. Le site est petit moins de 300 chambres. Cet hôtel est loin de la ville de Varadero. Il est au pied d’une magnifique montagne. Une montagne que nous avons montés à presque tous les jours pour admirer le décor que nous offraient les palmiers et l’océan. De toute beauté. A un certain moment le paysage qui s’offre devant nous nous rappelle celui de Jurassic Park bien sûr les dinosaures en moins. Mais juste un peu plus loin on découvre la maison de l’habitant. On se retrouve donc parmi les poules, les cochons, lapins, chevaux et une petite dégustation de fruits locaux. Des gens très gentils. Cette petite excursion prend environ 1 heure. Au retour nous nous dépêchons pour mettre nos costumes de plongée pour effectuer la première plongée de la journée. J’ai trouvé ça sécuritaire et bien agréable de faire la plongée en groupe. J’ai appris le nom de certains poissons. J’ai même vu que parmi nous il y en a qui nage comme des poissons (hihihi). J’ai aussi appris que malheureusement les caméras Fuji ne sont pas très étanches. J’ai aussi appris que ça ne vaut pas non plus la peine de payé trop cher pour une caméra si on ne la met pas à l’eau par peur qu’elle prenne l’eau. J’ai une camera Pentax et je ne l’ai pas mise à l’eau…je n’avais pas confiance. Le fabricant conseil pas plus d’une heure d’immersion dans l’eau et lorsque je fais de la plongée c’est plus d’une heure? Que dois-je faire?

L’hôtel nous offre un menu varié et la nourriture est bonne. Surprenant pour ce que l’on entend dire au sujet de la nourriture à Cuba. La gérante, Sarah, est présente et disponible si besoin. Elle parle français; merveilleux. Le seul point négatif; les chaises longues à la plage. Les chaises longues de la piscine sont bien même plusieurs sont neuves. Les chaises longues à la plage sont inconfortables et plusieurs sont brisées. Bien vérifier lorsque l’on prend une chaise les lattes sont souvent cassées.

Nous sommes allés faire de la plongée à Playa Coral. Playa Coral est très bien pour les débutants on peut y faire de la plongée immédiatement en entrant dans l’eau. Les coraux sont là à nos pieds. Nous n’avons à nous laisser flotter. C’est tout à fait gratuit faire de la plongée à cet endroit.

En résumé notre premier voyage de groupe nous l’avons beaucoup aimé. C’est la première fois que nous osons. Osons aller vers l’inconnu. L’inconnu parce que ces gens nous ne les connaissions pas et vraiment il y avait pas mal d’interrogation dans nos têtes. L’expérience de tous ce gens réunis font que c’est bien le fun de faire de la plongée, d’en apprendre les rudiments et de connaître les noms de poissons. Nous retournerons en voyage avec le groupe plongée en apnée.com. Ils sont tous très gentils.

J’ai tellement hâte à un prochain voyage…

A bientôt,

Sylvie

Translate »