Category: Îles turquoises (page 1 of 2)

Îles Turquoises – 26 mai 2012

Dernière journée complète à Providenciales aux Îles Turquoises et ce sera une journée complète d’excursions en plongée en apnée. On compte revenir avec plein de belles images et surtout très fatigués. Le transport fournit par Caicos Adventure se présente à l’hôtel avec un peu d’avance ce qui est parfait, on veut profiter de chaque minutes. On nous conduits à une marina privée située non loin de l’hôtel dans une petite baie à l’abri des vagues. Il y a sur place un gros centre de plongée et les deux bateaux de Caicos Adventure. Je constate que nous serons au total 12 personnes avec un même but commun pour la journée, faire de la plongée en apnée. C’est en arrivant sur le quai que j’aperçois pour la première fois le bateau que nous allons prendre pour notre journée: Comme on dit en bon Québécois, c’était « toute une machine ». Un hors bord de 47 pieds presque neuf, d’une couleur jaune flamboyante et équipé de deux moteurs neufs de 250 forces chacun.

À la sortie de la marina, la mer n’est pas trop agitée et le temps prévu pour arriver à la destination de West Caicos est d’environ 45 minutes. West Caicos est une petite Île de 28km2 inhabitée depuis plus de 100 ans et située à l’ouest de Providenciales. Il y a eu des efforts au début des années 2000 pour transformer l’Île en un centre de villégiature haut de gamme avec la construction d’un Ritz Carlton de 125 chambres. L’ouverture de l’hôtel était prévue pour la fin de 2008 mais la débâcle financière des frères Lehman a mit fin au projet en septembre 2008. Les bâtiments abandonnés depuis sont toujours là. Les cotés Nord  et Nord-Ouest de l’île sont des endroits parfaits pour faire de la randonnée palmée à l’abri des vagues. Le secteur n’étant pas habité, les coraux sont en pleine santé et tout est encore vierge.

Le premier arrêt de plongée en apnée est situé à environ 500m de la rive et 200m du mur. L’endroit n’est pas très profond et est essentiellement composé d’immenses cornes qui viennent frôler la surface. Le soleil est présent, l’eau est claire et la beauté du paysage sous marin est indescriptible. On se promène doucement dans les canaux naturels formés par le corail, on explore chaque recoin, on apprécie les couleurs, la beauté, le calme et le spectacle. C’est le genre de plongée qui vient me chercher émotionnellement quand je constate à quel point la nature nous est encore inconnue. Je voudrais que le temps s’arrête et que je puisse profiter de cette quiétude et cette beauté pour longtemps mais, on n’est pas seul et on doit remonter après environ 45 minutes pour se diriger vers un autre endroit où la faune sous-marine est complètement différente.

La deuxième plongée se fait à environ 5 minutes de bateau du premier endroit mais plus près de la rive et moins vagueux. Le capitaine nous indique que le récif longe toute la côte et qu’il n’y a qu’un seul endroit pour traverser le récif. L’endroit est encore moins profond que le premier mais le simple fait qu’il soit un peu plus à l’abri des vagues fait en sorte que le payase est différent et les coraux ont une apparence moins aggressive. J’ai eu la chance de voir un immense jardin d’ Acropora cervicornis qui est en danger de disparition dans les Caraïbes.

La Troisième plongée se fera tout près du rivage dans une petite baie à l’abri des vagues. La partie gauche de la rive est une falaise et à droite il y a une petite plage. On nous avise que cet endroit n’est pas très profond mais que nous aurons droit à un très beau spectacle sous-marin. Effectivement, une fois sous l’eau, on constate que les formes sont très irrégulières; je ne crois pas me tromper en mentionnant West Caicos est une Île corallienne, mais c’est comme si il y avait eu une grosse coulée de lave à cet endroit et que tout était recouvert de coraux. Ça ressemble à des grosse pattes de pieuvres au travers lesquelles ont peut se promener. Il y a beaucoup de vie, de couleurs et les coraux sont intacts. Exactement le genre de randonnée palmée que j’adore faire; il faut passer dans des endroits très serrés et très peu profond. On doit prendre son temps pour rien toucher ou accrocher mais, c’est dans ce genre de plongée qu’on voit vraiment tout de très près. J’ai aimé chacune des plongées, mais c’est endroit est sans contredit mon préféré. Nous avons passer près d’une heure à cet endroit et Même le capitaine du bateau est venu faire de la plongée en apnée et ramasser quelques coquillages tout près de la plage.

Après cette troisième plongée, l’équipe de Caicos Adventure c’est dirigé vers un endroit très calme où le rocher de la falaise est érodé en forme de demi-cercle et peut atteindre une hauteur d’environ 8 mètres (26 pieds) à certains endroits. C’est ici que certains braves iront sauter de la falaise dans la mer (Cliff Jumping). L’endroit est propice et bien aménagé. Ma seule inquiétude est la profondeur de la mer à cet endroit qui est difficile à déterminer à cause de la clarté de l’eau. De toute façon, pour ma part je souffre de vertiges sévères donc pas question pour moi de monter sur cette falaise et Marie-Josée ne semble pas à l’aise non plus. On décide donc d’enfiler notre masque, tuba et palmes pour aller explorer l’endroit sous l’eau. À ma grande surprise l’endroit est très profond; je dirais environ 12 mètres (40 pieds) et la falaise descend en ligne droite jusqu’au fond, donc pas vraiment possible de se blesser sur celle-ci si on saute du haut avec un bon élan. Il n’y avait pas grand chose à voir à cet endroit vu la profondeur, mais on en a profiter pour explorer les craques dans la falaise et prendre des photos et vidéos des gens qui sautaient. Nous avons passé environ 30 minutes à cet endroit

Déjà je suis comblé des trois sorties de plongée en apnée et, ravi du service et professionnalisme de l’équipe, mais ce n’est pas tout. On nous amène maintenant sur une plage déserte pour diner. On nous avise que la préparation du repas prendra environ 30 à 45 minutes et que ceux qui veulent en profiter peuvent encore faire de la randonnée palmée sur un petit récif situé à notre droite. C’est endroit est aussi reconnu comme étant une passe les Raies Aigles (Eagle Ray) et on nous avise de garder l’œil ouvert. Nous avons plongé environ 30 minutes jusqu’à ce qu’on nous appelle pour le diner. On a pas eu la chance de rencontrer une Raie Aigle mais le récif à cet endroit était truffé de petites anémones. Les organisateurs se sont données beaucoup de troubles pour nous préparer une repas merveilleux. L’aménagement du buffet était retiré un peu de la plage afin d’obtenir un peu d’ombre dans la petite forêt. Il y avait du poulet, du porc, des petits pains, du maïs en épi, de la salade aux patates et un délicieux petit gâteau au chocolat comme dessert. On servait notre assiette et redescendait manger sur la plage, les fesses et les pieds dans l’eau. Quel moment mémorable qui restera longtemps gravé dans la mémoire

Sur le chemin du retour, nous avons eu droit à un dernier arrêt sur un banc de sable en plein milieu de la mer et qui est à environ 1,5 mètre de profondeur. L’eau est d’un bleu incroyable et c’est à cet endroit que nous irons faire la chasse aux monnaies des sables. On nous avise par contre qu’il y a beaucoup de courant et rester assez près du bateau. On est entré à l’eau et effectivement le courant était très fort au point qu’on avait de la difficulté à avancer à contre courant. Marie-Josée et moi avons pêché quelques monnaies des sables et décidé de remonter sur le bateau car la fatigue se faisait sentir et on ne voulait prendre aucune chance. Il y a une femme qui c’est éloignée un peu du bateau et elle a eu beaucoup de difficultés à revenir, au point ou l’assistant du capitaine est sauté à l’eau pour l’aider à revenir. Elle était complètement épuisée.

Sur le chemin du retour, nous avons eu droit à une petite pluie de quelques minutes (la seule de la semaine) et il y avait de très bonnes vagues. La plupart des gens se sont déplacés vers l’arrière du bateau parce que ça frappait trop fort. Le soleil était déjà de retour en arrivant au port et le retour à l’hôtel a été assez silencieux; on était épuisé avec la tête encore pleine d’images. Une journée formidable qui termine notre voyage en beauté…

 

Îles Turquoises – 25 mai 2012

Première chose en me levant, je prends mes courriels pour savoir si Caicos Wheels ont une voiture de disponible pour moi aujourd’hui et comme j’avais un peu prévu, il n’y a plus de sous-compacte de disponible. La raison première pour laquelle ont voulaient louer de Caicos Wheels était le prix abordable pour les petites sous-compactes, mais c’est en me rendant chez Avis que j’ai vite compris que le prix annoncé n’inclut pas toujours toutes les options:

  • Chez Caicos Wheels la sous-compacte est annoncée à 39,00$ par jour mais n’inclut pas l’assurance responsabilité qui coûte environ 10,00$ de plus
  • Chez Avis, le prix est de 49,00$ mais l’assurance responsabilité est incluse

Donc le prix de location pour une sous-compacte varie de 53,00$ à 60,00$ incluant les taxes et autres options disponibles et se ressemble pas mal peu importe la compagnie de location. Ils offrent tous le service de venir vous porter l’automobile à l’hôtel et de revenir la chercher le lendemain. Je vous suggère fortement de louer une sous-compacte économique car l’essence coûte environ 1,70$ le litre (6,44$ le gallon). Vous n’aurez pas de problèmes à faire le plein car il y a plusieurs stations d’essence sur l’île.

Nous voilà donc de nouveau en route pour Malcom Beach, mais c’est pour y faire de la randonnée palmée cette fois. Pas de surprises encore une fois, la route est toujours aussi mauvaise. Pour vous rendre à Malcom Beach vous devez emprunter la Millénium Hwy et lorsque vous arrivez sur la portion en gravier, prenez la route immédiatement à gauche et continuez pour quelques kilomètres. Attention dans les montées et les descentes, la route est très abimée, mais le pire est à venir. Environ à deux kilomètres avant d’arriver à Malcom Beach, vous allez arriver à ce que je crois être le point le haut de la région; Il y a un grand stationnement et je crois que c’est une tour de retransmission cellulaire qui est à cet endroit. Plusieurs personnes stationnent leur voiture ici et marchent le restant de la route mais pour ceux qui aiment les émotions fortes, vous pouvez continuer sur la petite route qui ressemble à un sentier. La pente est très abrupte et parfois impraticable  en voiture, surtout après une grosse pluie. Allez-y très tranquillement et prenez le temps d’analyser les endroits où vous allez passer pour éviter de briser la voiture ou rester pris à cet endroit. Allez lire mon article précédent sur Malcom beach et regardez le petit vidéo qui vous donnera une idée de la condition de la route.

Malcom Beach est un endroit enchanteur mais la plongée en apnée à cet endroit n’a rien d’impressionnant. Les gens s’y rendent habituellement en bateau pour y faire de la plongée avec bouteilles à un endroit qui s’appelle Le Mur (The Wall). L’île entière est entouré de ce mur qui délimite la région corallienne mais il semblerait que dans le secteur de Malcom Beach, Le mur Atteint une profondeur de 1,5km et offre des sensations vertigineuses impressionnantes. Pour la randonnée palmée, une fois arrivés sur la plage, on a marché environ 1 km en se dirigeant à droite vers un endroit que quelqu’un nous avait proposé; il s’agit d’une petite plage d’environ 50 mètres entre des amas de roches et coraux. N’oubliez pas vos sandales ou souliers de plage car selon moi c’est pratiquement impossible de se rendre à cet endroit si on n’est pas chaussé. L’endroit est calme et parfait pour entrer à l’eau. Première constatation, il s’agit d’un récif de fond, plat avec peu de vie sous-marine, par contre, l’eau est d’une clarté incroyable comme vous pouvez constater avec les deux seules photos sous l’eau que j’ai pris à cet endroit. Sérieusement, Malcom Beach est très beau et je vous conseille d’aller y faire un tour mais si votre seul but est d’y faire de la plongée en apnée, ne perdez pas votre temps ça n’en vaut pas la peine. Il n’y a tellement rien à voir qu’on a décidé de se diriger vers les bateaux au large pour peut-être se rendre au mur, mais faute de bouée de signalement et la distance, on a décidé de mettre fin à notre excursion et de retourner plutôt à Smith’s Reef.

Avant de parler de notre deuxième randonnée palmée à Smith’s Reef, j’ai décidé de démystifier une fois pour toute le secret qui entoure le fameux sentier pratiquement introuvable dont tout le monde parle, mais dont personne ne donne des indications précises pour le trouver. Voici donc les instructions accompagnées d’un petit vidéo décrivant précisément comment trouver le fameux sentier qui donne accès à Smith’s Reef:

  1. Peu importe de quelle direction vous arrivez, dirigez-vous vers la Marina de Turtle Cove en empruntant la route LOWER BIGHT RD.
  2.  Tournez sur BRIDGE RD  et conduisez jusqu’au bout. Vous allez traverser un petit pont et vous arriverai à ce qui ressemble à un embranchement en T.  À droite le chemin est en gravier et à gauche en asphalte.
  3. Prenez à gauche sur COCONUT RD (route asphaltée) et conduisez pour environ 1,5km.
  4. Roulez tranquillement et vérifiez du coté droit de la rue pour une entrée privée avec un grillage noir qui indique le numéro civique Avalon 68.
  5. Stationnez la voiture d’un coté ou l’autre de la rue juste un peu avant l’entrée privée. Assurez-vous de ne pas bloquer la route ou une entrée privée.
  6. Environ 50 mètres avant le Avalon 68 et du même coté de la rue, vous allez voir ce qui ressemble à un début de sentier qui semble s’arrêter à quelques mètres.
  7. Avancez-vous dans le sentier et vous allez voir qu’il continue sur la droite et cette section n’est pas visible de la rue.
  8. Prenez le sentier et marchez environ 5 minutes pour arriver à la mer, directement entre les bornes pour Smith’s Reef. Vous allez devoir vous pencher à certains endroits dans le sentier car il n’est pas toujours très bien dégagé en hauteur.

Il y a beaucoup de vagues aujourd’hui à Smith’s Reef et le courant est très fort. On décide donc de partir tout de suite à contre courant vers la droite en direction du plus gros récif pour ensuite se laisser porter (drifter) par les vagues vers la borne blanche où il y a un deuxième récif plus petit. La visibilité n’est pas très bonne dans les endroits plus profonds mais ça s’améliore beaucoup en s’approchant du récif. Malgré le peu de soleil, je suis encore impressionné par les couleurs et la vie sur ce récif. Je voudrais y passer beaucoup de temps mais le courant est très fort et on ressent rapidement la fatigue. Comme prévu, on se laisse porter en se reposant jusqu’à la borne blanche où j’ai eu la chance de croiser un magnifique poisson porc-épic qui se laissait prendre en photo. Ce récif n’est pas très gros et on fait le tour assez rapidement. Pour terminer notre randonnée, on retourne encore une fois à contre courant vers le gros récif  mais cette fois-ci en passant à l’extérieur du récif pour le contourner et ensuite se laisser porter par les vagues vers le rivage. J’ai toujours aimé la sensation de passer à l’extérieur d’un récif avec le large, le grand bleu, l’inconnu d’un coté et la protection du récif de l’autre; je trouve ça intimidant et c’est avec une vue sur le néant au large que l’on réalise à quel point on est petit dans cette immense étendue d’eau salée.

Après cette merveilleuse randonnée palmée, on entreprend de profiter du reste de la journée avec la voiture pour faire du tourisme et, plus spécifiquement retourner visiter le secteur de Chalk Sound et le restaurant Las Brisas qui était fermé lors de notre première visite en voiture. Laissez-moi vous décrire Chalk Sound:

  • Chalk Sound est un parc National avec une immense baie intérieure d’une longueur d’environ 5km mais très peu profonde, ce qui lui donne une couleur turquoise extraordinaire

On est arrêté prendre une consommation au restaurant Las Brisas qui offre une terrasse magnifique sur la baie de Chalk Sound. En fait on venait du même coup valider que l’endroit était aussi magnifique qu’on le croyait avant de faire une réservation pour le souper et souligner mon 50e anniversaire de naissance. La terrasse est à couper le souffle et tout a été aménagé afin d’en profiter pleinement. Nous sommes revenus pour le souper et la nourriture et le service était excellent. La vue imprenable sur la baie, une légère brise et si vous êtes chanceux et que le ciel est bien dégagé, vous aurez aussi droit au coucher de soleil en dégustant votre repas. Une soirée parfaite dans un endroit paradisiaque. J’ai même eu droit à un gâteau de fête!

Îles Turquoises – 24 mai 2012

Petite journée qui s’annonce tranquille mais qui s’avérera pleine de rebondissements.

Premièrement j’aimerais mettre quelque chose au clair avec tout les lecteurs et surtout ceux qui veulent aller à Providentiales aux Îles Turquoises pour faire de la randonnée palmée à partir du rivage:

Malgré qu’il est vrai que l’on peut enfiler ses palmes, son masque et son tuba et entrer à l’eau à peu près n’importe où sur l’île, il n’en demeure pas moins qu’il doit y avoir quelque chose à voir et dans mon cas, faire de la randonnée palmée sur un fond de sable blanc avec quelques petits coquillages, ne constitue pas un réel site de plongée en apnée. Il doit y avoir des coraux, un récif, un herbier de posidonie et de la vie aquatique. Donc pour en venir au vif du sujet, il n’y a que 3 endroits répertoriés et connus à Providentiales pour faire de la plongée en apnée à partir du rivage. Nous avons discuté avec deux centres de plongée différents, plusieurs organisateurs de tours, les gens locaux et la représentante d’Air Canada qui habite sur l’île depuis 20 ans, et ils sont tous unanimes, il n’y a que trois sites de plongée an apnée connus et accessibles du rivage. Si quelqu’un peut me prouver le contraire, il est le bienvenu:

  1. Coral garden
  2. Smith’s Reef
  3. Malcom Beach

La journée a commencé avec une longue marche en direction du Club Med (vers la droite sur la plage) pour se rendre au delà la pointe. Il fait très chaud, la mer est d’un calme plat et il n’y a qu’une petite brise qui vient nous rafraichir de temps à autres. Tout en marchant on discute du fait qu’il n’y a que trois endroits accessibles de la rive qui en valent la peine et, nous en avons déjà exploré deux. Sans toutefois être déçus, on constate que nous sommes tout de même très limités pour occuper notre semaine de plongée en apnée. On a donc conclu que la meilleure façon de faire les plus belles randonnées palmées serait avec un tour organisé qui nous amènerait directement sur la barrière.

Au retour de notre promenade on c’est dirigé vers Dive Provo qui se situe juste devant notre hôtel et qui offre plusieurs excursions de plongée en apnée, allant de l’excursion standard qui inclue deux sorties de plongée en apnée avec repas du midi et arrêt sur une plage, jusqu’à l’excursion extrême pour fanatique, du genre plongée en apnée pure pour demi journée ou journée complète. On a décidé de prendre l’excursion « 1/2 day pure snorkeling » (1/2 journée de pure plongée en apnée) pour 95,00$ par personne et qui partait à 13H00 pour une durée d’environ 4 heures. Cette excursion était un peu notre dernière chance d’aller plonger sur la barrière car le vendredi il n’y avait pas d’excursion de plongée en apnée et, le samedi est une excursion de journée complète standard avec bouffe, arrêt et pleins de choses qui ne nous intéressait pas réellement; on voulait faire strictement de la plongée en apnée. Environ une heure avant le départ, on se présente au centre de plongée pour payer notre excursion et on nous avise que l’excursion est cancellée à cause des vents et que les mer est trop agitée pour sortir en bateau. Je ne crois pas avoir à vous décrire notre déception et aussi un peu de frustration; en fait je ne comprends pas trop pourquoi l’excursion est annulée car oui il y a un peu de vent mais on arrive de la plage et la mer est très calme. Je peux comprendre que parfois au large la mer peut être très agitée mais chez Dive Provo, ils sont très avare d’explications et de là un peu notre frustration. On nous dit simplement que c’est mieux ainsi et il n’y a aucun plan de rechange ou autre endroit plus calme où il serait possible d’aller faire de la plongée, on annule simplement l’excursion.

Concernant Dive Provo, je vais me risquer avec une opinion très personnelle. Je ne veux pas créer de préjudices ou nuire à l’entreprise d’une quelconque façon mais je me dois de mentionner que je n’ai pas vraiment aimé l’accueil chez Dive Provo. Ils annoncent des excursions pour la plongée en apnée mais il est clair ce n’est pas la priorité de l’entreprise qui axe plutôt tous ses efforts sur la plongée avec bouteille. Je réussi mal à décrire exactement le genre d’accueil chez Dive Provo; les gens sont polis et courtois mais peu souriant. C’est un peu comme si on était moins important du fait qu’on est pas des plongeurs avec bouteille et à certains moments j’ai senti qu’on les dérangeaient, au point que j’ai demandé à Marie-Josée de ne plus leur poser des questions. Je ne me sentais pas le bienvenu.

Déçus et quelque peu frustrés, mais loin d’être découragés, on décide de réserver une voiture pour le lendemain afin de retourner à Malcom Beach pour faire de la plongée en apnée. On envoi un courriel à Caicos Wheels pour réserver une voiture pour lendemain et on nous confirme en moins de 5 minutes par courriel qu’ils seront dans le hall de l’hôtel à 9 heures avec la voiture et les papiers à signer. Un petit conseil, le courriel est le meilleur moyen de communiquer avec les entreprises aux Îles Turquoises; le téléphone par ligne terrestres, même local, coûte une fortune et est très peu utilisé. D’ailleurs au Comfort Suites, l’Internet sans fils est gratuit partout dans l’hôtel et il y a même deux ordinateurs disponibles gratuitement à la réception.

En même temps, Marie-Josée communique par courriel avec un autre centre de plongée qui s’appelle Caicos Adventure et qui offre le même genre d’excursions, en leur mentionnant qu’on est au Comfort Suites pour 1 semaine et qu’on serait intéressés par une excursion d’une demi journée de plongée en apnée pure. Encore une fois, en moins de 5 minutes ils répondent à notre courriel en nous proposant d’aller les rencontrer en personnes à leur centre de plongée qui est à 2 coins de rue de notre hôtel (2 bons coins de rue, environ 10 minutes de marche). On décide de se rendre sur place au coin des rues Grace Bay Road et Regent ST pour aller discuter en personne et le déplacement en valait vraiment la peine, les employées Maxine, Raiza et Shaunette de Caicos Adventure sont très gentilles, accueillantes, souriantes et se feront un plaisir de vous servir avec un grand intérêt. Si vous avez la chance de rencontrer le propriétaire Philippe, il parle Français (je crois qu’il est originaire du Sud de la France) et se fera un plaisir de discuter avec vous. Il nous a d’ailleurs confirmé qu’il était sorti en excursion au cours de l’après midi et que la mer n’était pas trop agitée (tout le contraire du récit de Dive Provo). On décide finalement de réserver l’excursion de demi-journée pour le lendemain matin. Les gens de Caicos Adventure ont été assez gentils pour nous laisser téléphoner chez Caicos Wheels pour annuler la réservation de voiture faite plus tôt.

Attendez ça ce poursuit, la journée n’est pas encore finie…

Pour célébrer et se gâter un peu, on décide d’aller manger au resto chez Pizza Pizza (ce n’est pas une faute ça s’appelle vraiment Pizza Pizza) situé presque en face de chez Caicos Adventure, mais avant on doit aller se doucher et se changer à notre chambre d’hôtel. Surprise en arrivant à la chambre, le téléphone sonne et c’est Raiza de Caicos Adventure qui appelle pour nous aviser que les trois autres personnes qui devaient partir avec nous pour l’excursion du lendemain matin viennent d’annuler et donc, l’excursion aussi est annulée (ils ne sortent pas pour seulement deux personnes). Ils nous proposent une autre excursion en après midi qui comporte aussi trois arrêts de plongée en apnée mais coûte un peu moins cher. J’accepte et ils me proposent de passer au centre pour récupérer le montant crédité. Marie-Josée se questionne tout de même pourquoi l’excursion coûte moins cher s’il y a quand même trois sorties de plongée en apnée; il nous manque surement des informations. On décide de passer chez Caicos Adventure avant d’aller souper afin de clarifier la situation et Raiza nous explique que la troisième sortie n’est pas une réelle sortie de plongée en apnée mais plutôt un arrêt sur un banc de sable en pleine mer pour aller chasser et récupérer des Monnaies des sables (Sand Dollars). En voyant notre déception, elle nous propose l’excursion du samedi qui dure toute la journée incluant le diner, des sauts à partir d’une falaise (Cliff Jumping) et la chasse aux Monnaies des sables, en nous garantissant que nous ferons de la plongée en apnée à profusion. On décide de leur faire confiance et on réserve pour le samedi, qui sera en fait notre dernière chance d’aller sur la barrière car notre retour au Québec est prévu pour dimanche.

Notre souper chez Pizza Pizza était délicieux; le service est rapide et courtois, la nourriture est excellente et les prix très raisonnables. Je vous conseille fortement ce restaurant avec sa belle terrasse au deuxième étage et à quelques minutes de marche du Comfort Suites. Vous pourrez ensuite vous laisser tenter par une bonne crème glacée de la crèmerie juste en dessous. D’ailleurs tout ce secteur regorge de petites boutiques, galeries d’arts, magasins et restaurants. Le secteur s’appelle « Ports of call » et a été conçu un peu à l’image d’un port d’attache lorsqu’on arrive en bateau de croisière. Vous pouvez y passer une soirée très agréable à fureter dans les boutiques et discuter avec des gens locaux

C’est seulement à notre retour à la chambre que l’on réalise que finalement nous n’avons rien de prévu pour le lendemain: Notre excursion a été reportée au samedi et nous avons annulé la réservation de voiture. On avait prévu une journée active alors pas question d’aller faire de la plage toute la journée. Je prends donc la chance de réécrire un courriel à Caicos Wheels en espérant qu’ils ont une voiture disponible pour demain matin. Autrement je prendrai la chance de me présenter directement Avis qui est à quelques minutes de marche de l’hôtel.

À suivre demain matin…

Îles Turquoises – 22 mai 2012

Une journée qui s’annonce parfaite; pas de vent, pas de vagues et le soleil est déjà au rendez-vous tôt le matin. Comme vous pourrez constater au cours de mes récits, les Îles Turquoises ne sont non seulement paradisiaques mais aussi pleines de surprises et rebondissements.

Tel que prévu on se présente au quai à 8H00 et comme on est à l’heure des Caraïbes, Reed c’est pointé le nez vers 8H25. On embarque dans son bateau et on se dirige vers le large. Le moteur du bateau a quelques ratées mais tout revient à la normale assez rapidement et en cours de route, Reed nous dit qu’il doit passer à la marina pour  faire le plein d’essence pour la journée. En arrivant à la marina, le moteur cale et impossible de le faire démarrer à nouveau. On a dû attendre plusieurs minutes avant que quelqu’un vienne nous remorquer jusqu’au quai.

Rendu au quai, j’avise Reed qu’on ne se sent pas en sécurité avec son bateau et qu’on préfère ne pas continuer l’aventure avec lui. Je lui offre 20,00$ en compensation et on décide sur le champ de se louer une voiture et aller faire de la randonnée palmée aux endroits accessibles de la rive et aussi visiter un peu l’île.

Nous avons loué notre voiture chez Holiday / Car Rentals situé directement à la marina de Turtle Cove. Le propriétaire a été très gentil et il est même venu nous reconduire à notre hôtel car nous n’avions pas notre carte de crédit avec nous.

Fait important à noter est que la conduite s’effectue à gauche (le contraire de nous au Canada) mais que vous pouvez avoir des voitures de location avec le volant à gauche (comme chez nous au Canada). Il y a donc un mélange des deux types de voitures sur l’île; volant à gauche et volant à droite. La conduite est assez facile et on fini par s’habituer de conduire à gauche. Il n’y a aucun feu de circulation sur l’île mais plusieurs rond-point majeurs. La première fois c’est stressant mais il faut toujours se souvenir que les automobiles à l’intérieur du rond-point ont la priorité, donc vous devez vous arrêter et les laisser passer en attendant votre tour pour entrer. Quand on est habitué on constate que c’est 100 fois plus efficace que tous nos arrêts et feux de circulation au Québec.

Finalement, après toutes ces péripéties on c’est dirigé vers Smith’s Reef situé à quelques kilomètres de Turtle Cove. Je ne prendrai pas le peine de vous expliquer toutes les façons d’accéder à Smith’s Reef en cherchant pour un petit sentier pratiquement introuvable; rendez vous jusqu’au bout de la route vous allez arriver à un rond point qui semble être le bout du chemin mais le chemin continu sur ce qui ressemble être une entrée privée avec une grosse clôture en métal ouverte. Continuez un peu là dessus et vous allez déboucher sur un gros stationnement en sable. Garez-vous à cet endroit et dirigez-vous vers la plage. Enfilez vos palmes, masque et tuba et nagez vers la droite jusqu’à la borne blanche qui délimite le récif. Si vous restez près de la rive il n’y a pas de danger pour les bateaux. Autrement, marchez par la plage vers la droite jusqu’à la borne blanche. Si vous nagez, vous allez traverser des grands herbiers de posidonies qui sont propices à rencontrer des tortues.

Au cours de votre randonnée palmée vous allez croiser 6 récifs différents selon la carte ci-dessous. Mais selon moi cette carte n’est pas juste du tout et je vais tenté de valider ceci à mon retour.

Pour vous rendre rapidement à un premier récif, dirigez-vous directement vers le bouée blanche et il y a un beau petit récif juste en dessous. Pas gros et à environ 3 mètres de la surface. Prenez le temps d’explorer cet endroit, il y a de très beaux poissons et nous avons aussi croisé une tortue.

Pour voir un deuxième récif, beaucoup plus gros et très près de la surface, palmez à partir de la bouée blanche vers la droite en restant parallèle à la plage pour environ 100 mètres. Ça devient assez profond et vous allez traverser un assez large herbier de posidonie; gardez l’oeil ouvert il y a souvent des tortues à cet endroit. Une fois rendu au gros récif, vous allez constater qu’il frôle la surface a environ 1 mètre. Si vous êtes habitués vous pouvez vous risquer à passer dessus pour l’explorer. Ce récif regorge de vie et de couleurs c’est incroyable. Vous pouvez faire le tour complètement en passant par le large et ensuite revenir en passant par le coté faisant face à la plage. Je ne m’attendais pas à grand chose de Smith’s Reef et j’ai été très impressionné par la vie et les couleurs. Vous pouvez facilement passer plus d’une heure à cet endroit à explorer le dessus du récif ainsi que toutes les crevasses

 

Après cette première randonnées palmée tout à fait merveilleuse, on c’est dirigé vers un autre endroit connu pour la plongée en apnée accessible à partir du rivage. Malcom Beach est endroit est très retiré  et si on c’était fiés uniquement aux commentaires des gens de Dive Provo (centre de plongée situé directement en face de notre hôtel) on n’y serait jamais aller. On nous avait dit que c’était dangereux et que des gens c’était fait dévaliser par des locaux cachés dans les buissons. N’écoutez pas ces histoires qui remontent à plusieurs années: On a discuté avec la représentante d’Air Canada et elle nous a assurée qu’il n’y avait aucun danger à se rendre à Malcom Beach sauf pour la route qui est très difficile pour se rendre; regardez la petite vidéo plus bas et vous allez comprendre. Malcom beach est vraiment très beau et l’eau est d’une clarté  comme j’ai rarement vu. L’endroit est isolé, tranquille et il n’y a presque personne qui vint à cet endroit sauf pour un complexe hôtelier un peu plus loin et quelques bateaux de plongeurs qui viennent pour plonger sur le mur (The Wall). Une fois rendu sur place, il y avait un peu de vague et on était très fatigué, on a donc décidé de ne pas faire de plongée en apnée et qu’on y reviendrait sûrement d’ici la fin de la semaine.

Sur le chemin du retour, on décide d’aller faire une petite randonnée palmée facile à Coral Garden qui est à quelques kilomètres de notre hôtel. On sait déjà que l’endroit est délimité par des cordages et très sincèrement on ne s’attend pas à grand chose. Par contre, une fois à l’eau, on comprend et on constate pourquoi l’endroit est délimité; le récif est très beau avec beaucoup de vie et en tenant compte de la quantité de touristes qui visitent ce récif, c’est important de le protéger et vous serez surpris des couleurs et la quantité de poissons à cet endroit. Si vous êtes un débutant et/ou vous désirez vous initier à la plongée en apnée, cet endroit est un des plus beau que j’ai vu, très facile d’accès et un des mieux protégé. On a eu la chance de croiser une superbe tortue qui se cachait dans le récif

La journée a prit une tournure complètement différente de ce qui était prévue mais on a su s’adapter rapidement et tout de même profiter de la journée pour découvrir l’île.

Îles Turquoises – 21 mai 2012

Aujourd’hui journée découverte; notre première journée officielle aux Îles Turquoises après une bonne nuit de repos. Disons que le veille de notre départ on a quelque peu fêté (mes 50 ans) avec plusieurs ami(e)s et Marie-Josée n’avait pas fermée l’oeil de la nuit. On devait quitter à 3H00 du matin pour l’aéroport alors la nuit e été très courte.

Mais aujourd’hui c’est la forme et on décide d’aller explorer la plage en faisant une petite marche de quelques heures. On a marché en direction du site de Coral Garden en se dirigeant vers la gauche sur la plage et qui est le premier endroit où l’on peut faire de la randonnée palmée sur un récif à partir de la plage. Une marche d’environ 55 minutes d’un pas assez bien soutenu pour des petits vieux dans la cinquantaine et sans notre équipement de snorkeling (on y allait en éclaireur)

Arrivé à Coral Garden on constate qu’il s’agit d’un tout petit récif délimité par des cordages afin d’éviter que les touristes abîmes les coraux près de la surface. Vous entrez à l’eau entre des cordages qui forment un demi cercle autour du récif et le tour complet ne peut prendre plus que 20 minutes. Avant de porter un jugement, on décide d’y revenir une autre journée avec notre équipement de snorkeling afin de nous permettre d’évaluer ce qui se trouve sous la surface.

On décide de faire une petite pause, profiter de l’eau et relaxer un peu avant d’entreprendre la marche du retour. Pendant notre baignade, on a pu regarder des gens qui faisaient du Snuba pour la première fois: Le Snuba est un peu comme la plongée bouteille mais plutôt que d’avoir la bouteille accrochée à votre dos, elle reste à la surface dans un pneumatique et l’air est acheminée vers vous avec un boyau. En fait plusieurs personnes peuvent être connectées à la même bouteille.

Sur le chemin du retour on a croisé un sympathique résident natif dénommé Reed, qui fait la promotion pour plusieurs compagnie qui offrent des services d’excursions de plongée et snorkeling. Il nous a proposé une excursion tout seul avec lui personnellement le lendemain pour une période de 8 heures au coût de 250,00$. On avait déjà regardé plusieurs excursions et on savait déjà que ce n’était pas cher pour un bateau avec guide pour une journée complète. On a donc accepté et on c’est donné rendez-vous à 8H00 le lendemain matin au quai tout près de l’accès à la plage du Confort Suite

On a passé le reste de la journée à relaxer sous le soleil, lire un peu et aussi profité de la piscine à l’hotêl en buvant une bonne Heineken. En passant, les drinks au petit bar de l’hotel sont très abordables, vous pouvez avoir une Heineken pour 5,00$ et une boisson gazeuse pour 2,00$ et vous pouvez faire charger le tout à votre chambre.

On a très hâte au lendemain pour notre première randonnée palmée sur la barrière de corail.

Older posts
Translate »