Catégorie : Bonaire (page 1 of 2)

Bonaire – Ocean View Villa

Pourquoi choisir Ocean View Villa quand on vient à Bonaire
  • Ocean View Villa est situé un peu au Sud de la ville, à environ 5 minutes en voiture de l’aéroport
  • Il s’agit d’une grande villa construite en forme de L offrant 8 appartements et une possibilité de 22 lits
  • Le trois quart des appartements ont été complètement rénovés
  • Tous les appartements et studios ont une cuisine complète et bien équipée pour se faire à manger
  • Les chambres sont nettoyés une fois par semaine incluant la literie et les serviettes
  • Notre appartement ne faisait pas partie de ceux qui n’avaient été rénovés mais, tout était très propre, le mobilier assez récent, les lits et matelas étaient neufs
  • Il y avait une grande cuisine, un coin salle à manger avec table et quatre chaises, un coin salon avec futon, fauteuil, téléviseur et lecteur DVD
  • Un autre coin chambre à coucher. Je dois specifier que tout l’appartement est à aire ouverte, avec un plafond à environ 16 pieds ce qui donne une impression de grandeur. C’est le mobilier en tant que tel qui offre l’impression de divisions des pièces
  • Il y à une salle de bain complète avec une grande douche. Ce qui a été une révélation pour nous, est la porte dans la salle de bain qui donne vers une immense douche extérieure ou l’on pouvait rincer et accrocher facilement nos équipements de plongée
  • J’ai prit ma douche à l’extérieur sous un ciel bleu ou à la belle étoile presque tous les jours
  • À partir du coin chambre à coucher, il y a deux grande portes de style patio qui donnent vers une petite cour intérieure meublée de deux chaises longues et un sèche linge pour suspendre son linge et serviettes mouillées

DSCF1093DSCF1092DSCF1091DSCF1090DSCF1089DSCF1088DSCF1098DSCF1095DSCF1096DSCF1097

  • La terrasse avant est immense, couverte et fait tout le long du bâtiment. Devant chaque appartement il y a des chaises confortables et une petite table où l’on peut s’installer pour relaxer
  • Il y devant devant la partie principale du bâtiment une grande table avec 8 chaises où l’on peut s’installer pour manger. Il y a aussi à cet endroit un BBQ.
  • Tout ce qui est devant les appartements et dans la partie centrale est publique et tout le monde peut l’utiliser
  • Il y a une magnifique piscine creusée avec un coin jacuzzi, plusieurs chaises longues avec de gros matelas épais très confortable
  • Il y aussi un petit coin qui offre de l’ombre sous un immense palapa avec deux gros matelas grandeur king et plusieurs coussins où l’on peut aller faire un petit roupillon
  • Le tout est entouré d’un jardin merveilleux avec plusieurs types de palmiers, arbres et beaucoup de verdure.
  • La partie centrale est vraiment attirante, invitante et incite au repos. Nous avons passé beaucoup de temps à relaxer à cet endroit les après-midi en revenant de nos plongées

DSCF1574DSCF1573DSCF1572DSCF1571DSCF1570DSCF1569DSCF1568DSCF1566P1040429P1040428

  • Il y a des appartements avec 1, 2, 3 chambres à coucher et avec 1, 2, 3 salles de bains
  • Nous avons découverts cet endroit en 2013 mais avions décidé d’aller ailleurs parce qu’il n’y avait pas de piscine. On aime beaucoup relaxer autour de la piscine en fin de journée
  • Depuis, le bâtiment a été vendu et les nouveaux propriétaires ont décidé de tout rénover et faire installer la superbe piscine creusée
  • Nous sommes en contact depuis août 2013 avec Debbie qui s’occupe de la location des appartements pour les nouveaux propriétaires. Nous avons eu un service exceptionnel de Debbie qui nous faisait même parvenir des photos lors de l’installation de la piscine pour nous tenir au courant de l’avancement
  • Debbie et les prioritaires sont très disponibles et viennent aux appartements presque tous les jours. D’ailleurs quand vous arrivez, on vous fournit un cellulaire avec environ 15$ de crédits et une série de numéros de téléphones utilent préprogrammés ainsi que celui de Debbie. Nous avons eu une fois à la rejoindre dans la soirée et elle a répondu rapidement et était sur place en moins de 10 minutes
  • Les nouveaux propriétaires sont très gentils et sont très ouverts aux commentaires et suggestions.
  • D’ailleurs Marie-Josée à suggérée qu’ils devraient offrir des chaises de plage que l’on peut emporter avec nous pour s’installer au bord de la mer. Le propriétaire à trouvé que c’était une excellente idée et 10 minutes après, il nous apportait ses chaises de plage personnelles qu’on a pu utiliser pour le reste de nos vacances
  • Ocean View Villa est à un coin de rue de la mer où il y a d’ailleurs une des rares plage de sable accessible à marée basse. C’est à cette plage que nous avons effectuer notre deuxième plongée de nuit où nous avons pu voir le phénomène des strings off pearls
  • Je n’ai que des commentaires positifs concernant Ocean View Villa, l’emplacement, le service, la propreté, la beauté visuelle, Debbie ainsi que les nouveaux propriétaires.
  • Je vous suggère fortement le Ocean View Villa pour votre hébergement lors de votre prochain voyage à Bonaire
  • Merci à tout le monde qui ont été très gentils et accueillants avec nous

DSCF1931DSCF1930DSCF1928DSCF1927

Bonaire 2014 – Troisième semaine

Voici le résumé de notre troisième semaine de vacances à Bonaire en mars 2014 :

J’inclus à nouveau la carte des sites de plongée à Bonaire pour vous aider à vous situer sur l’île

carte_bonaire

Dimanche 16 mars 2014

  • Klein
    • Aujourd’hui on retourne à Klein, mais pour plus longtemps, car on veut prendre la peine de bien explorer le récif.
    • Nous avons un lunch (pique-nique) et les chaises de plage que le prioritaire des appartements nous a gentiment prêtée.
    • On compte passer 2h et plus à faire de la randonnée palmée et le reste à manger et se faire dorer sur la superbe plage de Klein qui s’appelle NoName Beach
    • Nous n’avons pas pris le même taxi boat que la dernière fois (Good Return), car il n’opère pas le dimanche. Nous avons pris Kantika Di Amor qui charge deux dollars de plus pour le snorkeling en dérive, mais un fait très important à retenir est qu’il vous donne le choix de deux bouées où démarrer votre dérive
      1. La première vous permet de dériver pour environ une heure
      2. La deuxième vous permet de figurer environ 30 minutes de plus et le récif à l’endroit où vous débarquez est tout à fait incroyable et l’eau est très claire
    • Nul besoin de vos spécifier à quel endroit nous avons débarqué
    • Au début il y avait pas mal de courant, mais ça diminuait plus on avançait
    • C’est vraiment incroyable de se laisser dériver tranquillement, dans effort et tout simplement apprécier le récif
    • Le récif est toujours aussi beau avec une quantité phénoménale de poissons et aujourd’hui on a eu la chance de croiser une très belle tortue
    • La tortue est passée assez rapidement, mais c’est toujours aussi impressionnant de voir une belle grosse tortue dans environ 1 mètre d’eau
    • Nous avons dérivé et exploré le récif pendant 2h15 minutes
    • On a ensuite dîné et profité du soleil pour reprendre le taxi boat de 14h30 pour le retour sur Bonaire
    • Une très belle journée qui s’est terminée dans la piscine de l’appartement à regarder nos photos

2014-03-16 9-49-582014-03-16 9-53-262014-03-16 9-53-292014-03-16 10-06-062014-03-16 10-07-202014-03-16 10-11-262014-03-16 10-20-222014-03-16 10-41-202014-03-16 10-51-022014-03-16 10-59-122014-03-16 11-19-272014-03-16 11-26-212014-03-16 11-37-44

Mardi 18 mars 2014

  • Klein
    • Nous sommes retournés sur Klein par nous même avec la compagnie de taxi boat Kantika Di Amor qui nous dépose à la deuxième bouée
    • Ce n’est pas la meilleure des journées, il y a un vent avec des pointes de 50 kmh, de bonnes vagues et l’eau est très brouillées
    • On saute tout de même à l’eau et on explore le récif pour environ 1.5 heure
    • Il y a effectivement beaucoup de vagues et un très fort courant, c’est assez impressionnant de se jeter à l’eau dans des vagues aussi fortes.
    • De plus c’est la marée basse et beaucoup de coraux dépassent la surface de l’eau et offrent un spectacle qui semble provenir d’une autre planète
    • Rien de spécial dans l’eau aujourd’hui, pas de tortues, pas de raies, simplement de l’eau brouillée avec quelques poissons communs
    • J’ai vu quelques coraux brisés, probablement par les vagues
    • De retour sur la plage on a profité un peu du soleil et du vent qui soulevait le sable et nous fouettait le corps entier
    • Malgré tous les éléments qui étaient contre nous, nous avons passé une très belle journée, faits de l’exercice et relaxés

2014-03-18 9-49-462014-03-18 9-55-042014-03-18 10-05-212014-03-18 10-22-442014-03-18 10-45-192014-03-18 11-07-06

 Mercredi 19 mars 2014

  • Plongée de nuit
    • Un seul mot : Wow
    • Lors de notre sortie de nuit avec Sea Cow, on avait discuté avec un des guides qui nous avaient donné des informations très précises concernant les Strings off pearls
    • Une fois le soleil couché à l’horizon, on démarre le chronomètre et exactement 40 minutes après, il faut simplement faire clignoter sa lumière pour que le phénomène apparaisse
    • Le phénomène ne dure que 23 minutes
    • Le seul conseil qu’on n’a pas suivi est l’endroit où on a effectué boîte plongée ; il nous avait proposé The Lake, mais c’était très profond et pas beaucoup de coraux mous
    • Dee de Woodwind nous avaient plutôt suggéré Bachelor’s Beach et nous avons préféré l’endroit de jour ; les coraux mous à profusion, pas trop profond environ 4 mètres, entrée et sortie facile de l’eau et à distance de marche de notre appartement
    • Nous nous sommes lancés comme suggéré. On s’est présenté sur place vers 18h30, car le soleil devait se coucher à 18h43
    • Finalement, les dernières lueurs du soleil sont disparues de l’horizon à 18h45 et j’ai parti mon chronomètre et on est entré à l’eau
    • Ça prend un certain temps avant qu’il fasse complètement noir, mais dans la mer, malgré que la surface semble noire, on voit très bien sous l’eau, même quand c’est complètement noir à l’extérieur, on distingue bien le fond et les coraux
    • Après 35 minutes d’attente, il faisait très noir et on commençait à voir le phénomène de bioluminescence en bougeant les bras et les jambes
    • À exactement 39 minutes, on commence à voir des petites lueurs près des coraux dans le fond. À ce stade, il faut rester le plus possible dans le noir
    • Comme le guide nous avait conseillés, on a simplement fait clignoter nos lampes quelques secondes et le fond la mer c’est tout à coup illuminé de milliers de colliers de perles
    • C’est difficile à décrire, mais c’est comme si on était sur une autre planète. À chaque fois que l’on fait clignoter nos lampes, les mâles pensent que ce sont les femelles et ils se parent de leurs plus belles lumières
    • Ce sont vraiment comme des colliers de perles avec une petite lumière bleue qui clignote tout doucement de bas en haut et il y en a des milliers
    • Le fond de la mer est complètement éclairé par le phénomène et on a plus besoin de nos lampes pour une courte période de temps. Lorsque la lumière semble diminuer, on fait clignoter les lampes à nouveau pour stimuler les mâles et relancer le spectacle
    • Si vous pouvez plonger en profondeur, le spectacle est incroyable, vous êtes complètement entouré de ces petits crustacés qui font de la lumière et le spectacle est grandiose
    • De toute ma vie et de toutes mes plongées, je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi incroyable
    • Nous sommes restés là 20 minutes et déjà ça commençait à diminuer.
    • Si vous avez la chance de vivre ce phénomène, n’hésitez pas vous ne le regretterez pas
    • Voici les conditions générales pour réussir à voir le phénomène :
      1. Un endroit profond d’environ 4 mètres avec une grande variété de coraux mous. Les petits crustacés qui émettent la lumière vivent dans les coraux mous
      2. Vous devez effectuer votre plongée la troisième ou cinquième nuit suivant une pleine lune. Je ne sais pas pourquoi, mais semblerait que la quatrième nuit n’est pas bonne pour voir le phénomène
      3. Vérifiez l’heure précise du coucher de soleil ou si vous pouvez le voir, partez un chronomètre exactement au moment où le soleil se couche
      4. Il fera encore très clair pour entrer à l’eau et vous familiariser avec votre environnement
      5. Après environ 30 minutes d’attente, approchez-vous de la zone des coraux mous et si possible gardez vous lampes éteintes. Tant que vous aurez la tête sous l’eau, vous verrez bien
      6. À 40 minutes précisément, allumez votre lampe pour 10 ou 20 secondes et faites des mouvements pour éclairer une grande surface du fond de la mer et ensuite éteignez vos lampes et regardez le spectacle
      7. Tranquillement les petits crustacés vont montrer vers la surface, mais s’arrêter à environ 2 mètres. Donc si vous pouvez plonger, le spectacle est plus beau
      8. Lorsque la lumière des colliers de perles semble diminuer, recommencer en allumant vos lampes quelques secondes et ça recommence de plus belle
      9. Le phénomène dure environ 23 minutes et par la suite tout s’éteint
    • De toute ma vie, je n’ai jamais vu un aussi beau spectacle sous la mer, et j’espère sincèrement pouvoir partager ceci avec tous les gens que j’aime. C’est quelque chose d’unique et on est très privilégié de pouvoir en faire partie

Jeudi 20 mars 2014

  • Andrea II
    • Situé au nord de la ville à environ 1km au nord de Andrea I
    • Il n’y a pas beaucoup de courant ce matin, mais malgré cela, on a décidé de stationner la camionnette à Andrea II et de marcher jusqu’à Andrea I pour se laisser dériver
    • La distance entre les deux sites est assez grande et ça représente une marche d’environ 20 minutes (18 minutes plus précisément)
    • On avait attendu avant d’enfiler nos combinaisons, car il faisait très chaud
    • Rendu sur place on a enfiler nos combinaisons et partis vers la gauche à contre-courant.
    • Il y avait un groupe de snorkeleurs qui venaient de débarquer d’un bateau d’excursion et on ne voulait pas les croiser
    • On a continué vers la gauche jusqu’à ce que le groupe rebrousse chemin et retourne au bateau
    • Nous sommes ensuite partis vers la droite en direction de Andrea II
    • La plupart des coraux au bord sont morts et ont été détruits lors de la dernière grosse tempête, mais la vie reprend tranquillement et les coraux morts offrent des formations intéressantes
    • Si vous allez vers le large, près du mur, c’est différent et à cet endroit tout est bien vivant, mais à une profondeur d’environ 20 pieds, donc pas très intéressant
    • Nous avons croisé un banc de poissons minuscules, il y en avait des milliers, c’est comme si on nageait dans une soupe à petits poissons
    • On a aussi croisé à cet endroit le plus gros poisson perroquet jamais vu
    • La sortie de l’eau à Andrea II n’est pas facile, il faut se faufiler entre les coraux pour terminer sur une petite surface plate pour enlever ses palmes avec les vagues qui nous bercent de tous les côtés. On peut seulement sortir un à la fois à cet endroit
    • C’est peut-être mieux un peu plus loin, mais nous sommes sortis exactement où la roche jaune indique de sortir et ce n’est pas facile
    • Malgré tout, une belle plongée intéressante avec beaucoup de poissons

2014-03-20 11-40-532014-03-20 11-48-592014-03-20 11-50-582014-03-20 13-43-242014-03-20 13-54-13

  • Invisibles et Tori’s reef
    • Rien, rien et encore rien
    • Nous avions fait Tori’s Reef l’année passée et avions été très déçus
    • Cette année nous sommes entrés à l’eau à un site plus au nord, soit Invisibles et nous avons palmé vers la gauche en direction de Tori’s Reef
    • À moitié chemin nous sommes revenus sur nos pas, car il n’y avait absolument rien à voir
    • Mis à part quelques petits bouquets de coraux de feu et quelques poissons, il n’y avait que du sable
    • De plus le courant nous tirait vers le large plutôt qu’en direction Sud vers le Nord ce qui avait pour effet de soulever beaucoup de sable et rendre l’exploration difficile
    • Nous sommes restés environ 30 minutes à cet endroit. N’y perdez pas votre temps il n’y a rien à voir

Vendredi 21 mars 2014

  • Margate Bay
    • C’est notre dernière sortie en randonnée palmée
    • Nous avons décidé que vendredi matin serait note dernière plongée et qu’on passerait l’après-midi à terminer nos valises, écrire ma petite revue et relaxer au bord de la piscine
    • Nous sommes donc allés pour une valeur sûre en choisissant Margate Bay, qui selon moi est Lee plus beau site de snorkeling facilement accessible sur l’île de Bonaire
    • Par contre, rendu sur place, on constate que les vagues sont assez grosses et l’eau semble floue ; probablement dû aux forts vents des derniers jours
    • On a stationné la camionnette à Margate Bay et on à marché jusqu’à Atlantis qui est située directement à côté de la page des kites surfer. C’est une marche d’environ 14 minutes
    • Si vous entrez à l’eau à cet endroit, soyez toujours prudents, car les kites surfer arrivent vite et peuvent ne pas vous voir, surtout quand il y a des bonnes vagues. Nous n’avons eu aucun problème, mais c’est toujours mieux d’être plus prudent
    • Aussitôt entré à l’eau on constate qu’effectivement tout est très flou. On est un peu déçu, car c’est notre dernière plongée, mais on ne peut rien y faire sauf en profiter le plus possible
    • Il y a comme un double récif à cet endroit ; il y a beaucoup de coraux près de la rive, ensuite une longue étendue de sable vers le mur où les coraux recommencent avant de descendre vers les profondeurs
    • C’est probablement à cause de cette étendue de sable que l’eau était floue
    • Il n’y a pas grand chose à voir en partant de Atlantis mais plus on s’approche de Red Beryl North et plus le récif devient très beau.
    • Je l’ai peut-être déjà mentionné, mais il faut plus d’une plongée à cet endroit pour couvrir le récif au complet
    • Même avec l’eau floue, les vagues et le ciel un peu couvert, ce récif est tellement très beau. Il y en a pour tous les goûts ; les coraux plus durs proche de la rive, composé principalement de corail de feu, mais où se cachent des murènes et autres créatures
    • À quelques mètres plus au large, vous allez croiser des forêts de coraux mous qui valsent au gré des vagues et à seulement quelques centimètres de votre masque. Il faut parfois être très prudent pour ne rien accrocher au passage
    • Nous sommes restés à l’eau pour environ 1.5 heure et c’est ce qui a mis fin à notre périple de 3 semaines à Bonaire

2014-03-21 10-38-442014-03-21 10-42-022014-03-21 11-01-322014-03-21 11-49-382014-03-21 11-49-422014-03-21 11-50-59

 

Bonaire 2014 – Deuxième semaine

Voici le résumé de notre deuxième semaine de vacances à Bonaire en mars 2014 :

J’inclus à nouveau la carte des sites de plongée à Bonaire pour vous aider à vous situer sur l’île

carte_bonaire

Dimanche 9 mars 2014

  • Yellow hut et Chocogo
    • Voir l’article précédent pour trouver l’emplacement de ces deux sites non marqués
    • Première journée avec très peu de vent. La mer est calme à peu près partout et presque tous les sites de plongée sont accessibles facilement
    • On se dirige donc vers Yellow Hut qui est le point le plus au Sud pour faire de la randonnée palmée juste avant les grosses vagues
    • Yellow Hut n’est pas répertorié sur les cartes, mais il est connu des locaux.
    • En fait il y à un autre site non répertorié qui est encore plus au Sud et qui s’appelle Chocogo et c’est de là que nous partirons
    • Nous avons stationné la camionnette à Yellow Hut et nous avons marché environ 750 mètres jusqu’à Chocogo où nous sommes entrés à l’eau
    • Le courant étant moins fort aujourd’hui, on a décidé de quand même partir vers la gauche à contre-courant pour se rendre le plus loin possible avant de se laisser drifter.
    • On était presque rendus aux petites maisons rouges des esclaves quand on a décidé de se laisser dériver, car il n’y avait presque plus de coraux à cet endroit
    • Ces deux sites ont presque exclusivement des coraux mous; vous voulez voir une forêt sous la mer, c’est l’endroit idéal
    • Tout était parfait; un léger courant pour dériver tranquillement, presque pas de vagues et une beauté incroyable sous l’eau
    • Je pourrais vous en parler et vous montrer des photos pendant des heures, mais rien ne peut décrire la beauté de cet endroit quand il est accessible
    • La vue est complètement différente de tout ce que l’on connaît ailleurs
    • C’est comme si la nature avait décidé de mettre tous les coraux mous à un seul endroit et c’est ici
    • Une forêt sous-marine qui danse au gré des courants. Un pur délice pour les yeux
    • Je ne sais pas si c’est typique des coraux mous, mais il y avait beaucoup moins de poissons. Peut-être parce qu’ils ont plus d’endroits pour se cacher et qu’on les voit moins
    • J’ai tout de même rencontré une belle pieuvre et quelques murènes, dont une qui semblaient foncer sur moi et que j’ai filmées comme elle retournait dans son trou
    • On c’est laissé emporter par la beauté de l’endroit et on a dériver dépassé l’endroit où la camionnette était garée
    • On est revenu à contre-courant pendant quelques minutes et la sortie de l’eau a été très facile
    • Nous avons fait une superbe randonnée de 2 heures à cet endroit que je conseille à tout le monde quand c’est accessible

2014-03-09 12-24-582014-03-09 12-27-552014-03-09 12-29-572014-03-09 12-35-012014-03-09 12-44-412014-03-09 12-54-502014-03-09 12-58-24

Lundi 10 mars 2014

  • Lac Bay
    • Tout simplement WOW
    • Quelle aventure incroyable et quelle randonnée palmée mémorable
    • Je dois commencer par mentionner que l’aventure de Lac Bay n’est pas pour tout le monde. Il y a un minimum d’effort à donner pour pouvoir profiter des plus beaux coraux sur l’île
    • L’année passée nous n’avions pas pu faire Lac Bay à cause des grands vents et aujourd’hui on a pu constater ce nous avons manqué
    • L’aventure commence à Jibe City qui est le point de départ pour se rendre à la barrière de corail.
    • De préférence, choisissez une journée avec peu de vent comme ça il y aura moins de planches à voile sur le lac et assurez-vous d’être à marée haute
    • Vous devez entrer à l’eau entre les deux espaces de gazon délimité de chaque côté et vous diriger en ligne droite vers la barrière de corail
    • C’est une marche d’environ 20 minutes avec de l’eau jusqu’à la taille suivie d’un 5 à 10 minutes de palmes à contre-courant
    • C’est très impressionnant de marcher vers la barrière de corail en voyant les grosses vagues de l’autre côté, mais il n’y a pas de problème on est bien à l’abri
    • Une fois rendu, le plus beau est à votre gauche en suivant la barrière. C’est un immense jardin de coraux et un paradis de poissons tropicaux.
    • Vous allez effectuer votre randonnée dans environ 3 à 5 pieds d’eau. Ce n’est vraiment pas profond et vous en aurez probablement mal au cou
    • Nous avons vu à cet endroit les plus beaux coraux en santé et la plus grande diversité de poissons sur l’île
    • Il faut être prudent en se dirigeant vers la gauche de ne pas dépasser le récif qui protège le lac, car il y a de très forts courants à cet endroit
    • Je semble me répéter, mais ces articles sont écrits au jour le jour et chaque jour apporte sont lot d’émerveillements. Sincèrement, je crois que nous avons atteint le summum du snorkeling sur l’île de Bonaire à Lac Bay

2014-03-10 8-24-032014-03-10 8-24-082014-03-10 8-54-422014-03-10 8-54-542014-03-10 9-01-032014-03-10 9-10-082014-03-10 9-33-462014-03-10 9-40-372014-03-10 9-44-062014-03-10 9-48-302014-03-10 9-51-542014-03-10 9-55-062014-03-10 10-06-332014-03-10 10-07-41

Mercredi 12 mars 2014

  • Klein
    • Aujourd’hui, nous sommes allés à Klein par nous même pour aller faire de la dérive
    • On s’est présentés au water taxi vers 9h45
    • Les départs sont à 10h, 12h et 14h
    • Les retours de Klein sont à 12h30, 14h30 et 16h30
    • Cette année nous avons utilisé une autre compagnie qui s’appelle Good Return qui coûte aussi 15$ par personne, mais ils ne chargent pas de suppléments pour vous débarquer au site de snorkeling en dérive
    • Nous avons décidé de nous rendre à Klein pour 10h et de revenir pour 12h30, donc pas de lunch, mais c’est beaucoup trop court pour explorer le récif complet
    • Nous prévoyons y retourner une autre fois, mais pour au moins quatre heures, car nous prendrons au moins 2h00 pour explorer le récif et quelques heures pour relaxer, manger et profiter de la superbe plage
    • Concernant notre plongée, ce fut d’environ 1.5 heure, mais vraiment très beau
    • Le récif est vraiment très beau sur Klein et si vous pouvez y aller à marée haute, c’est encore mieux pour inspecter les endroits moins profonds
    • Un couple qui est parti quelques minutes avant nous ont croisé quatre tortues, mais nous n’avons vues aucunes
    • J’ai croisé un beau vers de feu dont j’ai pris quelques photos et aussi deux poissons-anges français vraiment pas farouches, que j’ai pu filmer de très près. Je crois qu’ils étaient là aussi l’année passée et qu’ils sont nourris par les touristes pour être aussi amicaux
    • À la fin de la randonnée, on a dû accélérer le rythme pour ne pas manquer le bateau. Ceci nous confirme que la prochaine fois nous prendrons plus de temps
    • Donc une très belle plongée que je suggère fortement à tout le monde. C’est aussi très sécuritaire

2014-03-12 9-40-392014-03-12 9-46-282014-03-12 9-48-572014-03-12 9-55-572014-03-12 9-56-182014-03-12 9-57-132014-03-12 9-57-16vers de feu2014-03-12 10-05-452014-03-12 10-11-182014-03-12 10-40-022014-03-12 10-48-372014-03-12 10-48-42

Jeudi 13 mars 2014

  • Aujourd’hui 4 autres sites de plongée en une seule sortie
    1. Hilma Hooker
    2. Angel City
    3. Alice in Wonderland
    4. Aquarius
  • Ce sont 4 sites assez rapprochés et pour continuer selon notre nouvelle technique, nous avons stationné la camionnette au site de Hilma Hooker et marché jusqu’au site de Alice in Wonderland pour ensuite partir à contre-courant vers Aquarius et revenir au point de départ en dérivant
  • Ces quatre sites ne sont pas recommandés pour la randonnée palmée, mais vu que nous sortons pour une plongée de nuit ce soir, on a décidé de faire une petite sortie facile
  • Il n’y a pas beaucoup de coraux à cet endroit mis à part quelques bouquets éparpillés ici et là, ou la vie recommence suite au dernier gros ouragan qui a tout détruit
  • J’aime tout de même ce genre de randonnée ou l’on prend son temps et l’on examine sous chaque roche pour essayer de trouver une créature
  • J’ai rencontré un petit crabe qui semblait bien peureux sous sa roche et j’ai aussi vu un poisson-scorpion à ailerons déployés que je n’ai pas eu le temps de prendre en photo. Les ailerons étaient noirs et jaunes et de toute beauté. Ça fait drôle de voir de la couleur sur un poisson grisâtre qui passe sa vie à se camoufler dans le corail
  • Il y avait des grandes étendus de sable blanc et l’endroit était parfait pour croiser une raie aigle ou une tortue, mais il semblerait que nous ne sommes pas aussi chanceux cette année
  • Nous sommes restés 1.5 heure à cet endroit 

2014-03-13 10-18-582014-03-13 10-59-302014-03-13 10-59-042014-03-13 10-55-152014-03-13 10-53-522014-03-13 10-53-212014-03-13 10-46-182014-03-13 10-23-12

Plongée de nuit avec Sea Cow

  • Tout d’abord j’étais sceptique concernant une plongée de nuit sur Klein car il s’agit d’une réserve faunique protégée et je croyais que c’était interdit
  • Mais effectivement, aujourd’hui nous sommes partis un groupe de neuf personnes pour aller faire une plongée de nuit sur l’île de Klein
  • Le départ se fait de Harbour Village à quelques minutes au nord de la ville
  • Les hôtes Henk et Gea sont tout à fait charmants et accueillants
  • Le bateau quitte la marina vers 18h30 en direction de Klein
  • On navigue tranquillement pour apprécier pleinement le coucher de soleil et lorsqu’il fait assez noir, tout le monde entre à l’eau
  • Je dois spécifier que la compagnie Sea Cow ne fait pas de drift snorkeling, même pour les excursions de jour. Ils utilisent la bonne vieille méthode de partir à contre-courant et revenir en dérive
  • Ce soir nous sommes chanceux, la mer est très calme et il n’y a presque pas de vagues, donc très faciles à palmer
  • La plongée de nuit sur Klein est très belle, mais offre beaucoup moins de créatures que lorsque l’on fait une plongée à partir du rivage et que l’on fouille au travers les roches
  • Nous avons vu quelques poissons-lions, de très belles anémones, un homard espagnol et une tortue. Le spectacle réside principalement au niveau du récif lui même
  • Je vous suggère fortement de faire une excursion de jour à Klein avant d’y effectuer une plongée de nuit afin d’avoir une référence visuelle et comprendre à quel point ce récif est impressionnant, autant de jour que de nuit
  • Sur le chemin du retour, nos hôtes nous ont servi une délicieuse soupe aux légumes maison avec boulettes de viande et des rhums punch tout à fait délicieux
  • Malgré que l’eau était chaude et qu’il y avait peu de vent, une bonne soupe chaude était grandement appréciée
  • Sea Cow est opérée par Henk et Gea qui sont deux passionnés et qui aiment beaucoup ce qu’ils font
  • Leur passion se reflète dans leur service et dans les produits qu’ils offrent
  • À votre retour d’une excursion avec Sea Cow vous sentirez que vous faites partie de la famille

2014-03-13 17-47-232014-03-13 17-47-402014-03-13 17-48-202014-03-13 17-56-472014-03-13 17-57-422014-03-13 18-08-372014-03-13 18-24-25Homard Espagnol

Vendredi 14 mars 2014

  • Lac Bay
    • Parce que les vents sont encore favorables aujourd’hui, on a décidé de retourner à Lac Bay pour une dernière fois
    • Il y a quand même pas mal de vagues et plus on se rapproche de la barrière de corail et plus le courant est fort
    • Nous sommes au point culminant de la marée haute ce qui me fait croire que les courants devraient diminuer un peu d’ici 30 à 60 minutes
    • On finit par atteindre la barrière et la première chose que l’on rencontre est la tête d’un assez gros poisson décapité et qui semble avoir été tué récemment
    • Marie-Josée me demande quel type de poisson peut décapiter un autre poisson de cette taille et de façon aussi nette et je lui réponds à la blague, un Barracuda de 5 pieds comme celui qu’on a vu dans les parages l’autre jour
    • La blague était sur nous, car pas moins de 5 minutes après, le fameux Barracuda que j’évalue à au moins 5 pieds (et pour une fois, je ne suis pas le seul, Marie-Josée aussi) tournait autour de nous et beaucoup trop près pour notre confort
    • J’ai donc palmé à reculons en faisant de grands mouvements avec mes palmes pour l’impressionner et le garder à distanceJ’ai caché mon appareil photo qui pouvait faire des reflets brillants et l’on a repris le chemin vers le rivage.
    • De cet endroit, pour se rendre au rivage, il faut palmer 10 minutes et marcher environ 20 minutes donc on espérait vraiment que le Barracuda ne nous suive pas.
    • Ceci a mis fin à notre sortie au Lac Bay. De toute façon, je n’aurais pas été tranquille pour apprécier ma randonnée en sachant que ce gros Barracuda se promenait autour de nous

2014-03-14 10-06-422014-03-14 10-06-452014-03-14 10-40-522014-03-14 10-43-092014-03-14 10-43-232014-03-14 10-37-33

  • Margate Bay et Red Beryl North
    • Nous avons stationné la voiture à Margate Bay et marché jusqu’à Red Beryl North parce que le courant semblait assez fort, mais une fois rendu, on a pu palmer vers la gauche à contre-courant presque jusqu’à la plage des kites surfer.
    • On s’est ensuite laissé dériver jusqu’à Margate Bay pendant 1.5 heure.
    • Si vous devez faire un seul endroit sur Bonaire, je vous suggère Margate Bay pour sa facilité, la diversité des coraux et la quantité de poissons.
    • Cet endroit est parfait dans tous les sens et c’est la deuxième fois cette année qu’on y va. On va sûrement y aller une troisième fois tellement il y a de choses à voir
    • Le récif est peu profond avec un mélange parfait de coraux mous et durs
    • On a aussi vu un très gros Barracuda à cet endroit, mais il était immobile et moins menaçant que celui de ce matin
    • On a vu plusieurs murènes, des poissons-scorpion, mais toujours pas de tortues ou de raies aigles
    • Ce fut une très belle plongée de dernière minute en remplacement de notre plongée interrompue de ce matin à Lac Bay

Poisson porc-épicMurène tachetée2014-03-14 12-41-282014-03-14 12-45-582014-03-14 12-53-232014-03-14 13-01-132014-03-14 13-01-36Barracuda

Samedi 15 mars 2014

  • The Lake
    • Petite journée tranquille. Suite aux recommandations d’un des guides lors de notre plongée de nuit à Klein, on est allé voir en éclaireur le site de plongée The Lake qui selon lui est un des meilleurs endroits pour voir le phénomène des strings of pearls après la pleine lune
    • Il y a très peu de coraux mous et c’est assez profond. En fait pas très intéressant pour la plongée en apnée
    • Malgré que le guide nous a fortement suggéré ce site et qu’il avoue avoir vu le phénomène des centaines de fois à cet endroit, nous n’étions pas tellement à l’aise et allons probablement tenter notre chance avec Bachelor’s Beach
    • J’ai vu une murène noire à cet endroit, mais elle était très profonde et la vidéo ne rend pas justice
    • Nous sommes restés environ 30 minutes à cet endroit

Murène noire

  • Te Amo Beach
    • Nous sommes retournés à la plage juste devant l’aéroport, car le petit récif est très intéressant et on nous avait dit que si on s’aventurait sans le canal de Port of Bonaire on avait peut-être la chance de voir des tortues ou des raies
    • On a longé le récif en explorant tranquillement et une fois rendu à l’entrée du port, l’eau était tellement brouillée qu’on a rebroussé chemin
    • J’ai vu deux serpents blancs presque transparents avec quelques rayures noires. Je crois que c’était des serpents et non des murènes
    • On s’est ensuite dirigé à la nage vers Windsock, mais on a croisé plusieurs petites méduses qu’on appelle pica pica et Marie-Josée et moi on s’est fait des petites brûlures
    • On a donc rebroussé chemin et terminé notre randonnée après une petite heure
    • Comme c’est le week-end, il y a plusieurs fêtes qui se préparent sur la page par les locaux

2014-03-15 14-13-152014-03-15 14-19-582014-03-15 14-28-042014-03-15 14-51-24

Bonaire 2014 – Première semaine

Bonjour tout le monde,

Ça fait déjà quelques semaines que nous sommes revenus de Bonaire et malgré toutes mes bonnes intentions, je n’ai pas eu le temps de mettre en ligne mon article décrivant nos trois semaines de bonheur sur cette petite île merveilleuse qui est un réel paradis pour les snorkeleurs et plongeurs bouteilles. Comme d’habitude, tout au long du voyage, je notais chaque jour les informations pertinentes concernant nos randonnées palmées pour ne rien oublier au moment d’écrire mes articles. Ce qui sera différent par contre est la façon dont je vais vous présenter mon article; plutôt que d’écrire un petit article pour chaque jour, je vais écrire un article pour chaque semaine passée à Bonaire et je vais y inclure toutes mes notes exactement comme je les ai prises la journée même, sans édition ni fla-fla, avec quelques photos pertinentes à chacune des journées.

Viendront par la suite trois autres articles dont un concernant notre hébergement sur Bonaire, l’appareil photo numérique avec boîtier XQ1 de Fujifilm et un dernier article concernant, la vie sur Bonaire et pourquoi on aime tant ce style de vacances.

J’ai inclus une carte des sites de plongée à Bonaire pour vous aider à vous situer de la distance par rapport à notre appartement et le centre-ville de Bonaire

carte_bonaire

Il y a un peu partout sur l’île, des sites non marqués, mais qui sont connus des locaux. Nous avons exploré deux de ces sites qui sont complètement au sud de l’île. Ces sites ont un récif peu profond et offrent selon moi, la plus grande diversité de coraux mous sur l’île; ont croirait nager en pleine forêt. Par contre, ces sites sont difficilement accessibles s’il y a du vent ou des vagues, donc si pendant vos vacances vous avez des journées avec peu de vent, je vous suggère d’aller explorer ces deux sites.

  • Yellow Hut (site #59A)
    • Conduisez sur la route principale en direction du sud de l’île
    • Vous passerez le Salt Pier, les White Slave Huts et la plage des Kites Surfers.
    • Après une courbe prononcée vers la gauche, vous commencerez à voir des roches peintes en jaune indiquant le nom des différents sites de plongée.
    • Celle qui nous intéresse est Sweet Dreams, parce que c’est la dernière
    • Après avoir dépassé Sweet Dreams, commencez à compter les stationnements pavés à votre droite
    • Environ 300 mètres après le 3e stationnement pavé, il y a à droite comme une entrée en gravier entre deux étangs (souvent à sec). L’entrée n’est pas toujours facile à reconnaître et il faut parfois avoir un peu d’imagination lorsque tout est sec, mais si vous êtes entre le 3e stationnement pavé et la maison jaune, vous êtes à Yellow Hut
  • Chocogo (site #59B)
    • Chocogo est tout de suite après Yellow Hut ; il s’agit du dernier stationnement pavé juste avant d’arriver à la maison jaune.
    • Les courants à cet endroit sont du sud vers le nord, donc il est préférable d’entrer à l’eau à Chocogo et de se laisser dériver vers Yellow Hut. Je vous suggère de stationner votre véhicule à Yellow Hut et marcher jusqu’à Chocogo pour entrer à l’eau.

Voici donc les notes de notre première semaine concernant nos différentes randonnées palmées lors de nos trois semaines de vacances à Bonaire en mars 2014 :

Lundi 3 mars 2014

  • Salt Pier (site #49)
    • Nous étions partis pour Yellow Hut complètement au sud mais il y avait trop de vagues
    • Nous sommes revenus sur nos pas jusqu’à Salt Pier
    • Sorti au large très intéressant autour des pylônes sous l’eau; beaucoup de poissons autour et de coraux sur les pylônes
    • Partis vers la gauche à contre-courant en direction de Salt City (site #50)
    • Beaucoup de courant en revenant du large
    • Plongée intéressante sans plus. Pas beaucoup de coraux et un peu de poissons à Salt City
    • Plongée d’une durée de 1.5 heure
    • Retour vers le sud pour dîner à la plage des kites surfer

2014-03-03 10-17-252014-03-03 10-18-192014-03-03 10-41-292014-03-03 11-09-542014-03-03 11-14-032014-03-03 10-37-16

  • Invisibles (site #51)
    • En après-midi sortie à Invisible Reef
    • Vraiment très beau à moitié chemin vers Tori’s Reef (site #52)
    • Beaucoup de coraux et de poissons
      • Vu des pieuvres
      • Une murène dans un corail de feu. Elle était presque la même couleur que le corail
      • Trois poissons-lézard (synodus intermedus)
      • Une grosse langouste
    • Durée 1.5 heure
    • C’était notre premier essai avec des palmes ouvertes avec chaussons et nous avons adoré. C’est un peu plus difficile à palmer probablement à cause de la rigidité des palmes, mais c’était vraiment facile pour les entrées et sorties à l’eau
    • J’ai aussi aimé l’appareil photo avec caisson. C’est un peu plus difficile à manipuler au début, mais une fois rendu à l’eau l’appareil ne pèse plus rien et devient aussi facile qu’un autre appareil photo
    • Je n’ai pas encore validé la qualité des photos, mais je crois que ça va être très bon.

2014-03-03 12-37-482014-03-03 12-38-272014-03-03 12-45-072014-03-03 12-46-082014-03-03 12-46-592014-03-03 12-49-572014-03-03 12-50-432014-03-03 12-54-502014-03-03 13-00-132014-03-03 13-11-04

Mardi 4 mars 2014

  • Andrea I (site #23)
    • Aujourd’hui, deux sorties au nord de la ville
    • Nouvel endroit accessible à partir de Andrea I.
    • Il faut se stationner en bas de la côte à Andrea I, remonter la pente à pied et prendre la vieille route abandonnée à droite pour une distance d’environ 500 mètres
    • En s’approchant de la barricade au bout de la route, il faut regarder à droite pour une petite descente. Pas facile à voir, mais quand: s’approche on peut voir la descente dans les roches à partir de ce qui ressemble à un petit stationnement
    • L’entrée à l’eau n’est pas très facile, mais il faut se diriger vers la gauche et descendre entre les rochers.
    • Il faut se synchroniser avec les vagues sinon on risque de se blesser
    • Ce qui est intéressant c’est qu’on se laisse dériver jusqu’à Andrea I
    • Il n’y a pas beaucoup de corail vivant, mais tout de même des formations intéressantes.
    • On a rencontré 2 tortues et un poisson-scorpion.
    • Durée environ 1.5 heure

2014-03-04 10-54-042014-03-04 11-17-102014-03-04 11-21-502014-03-04 11-24-412014-03-04 11-36-46

  • Karpata (site #9)
    • Ensuite direction Karpata complètement au nord pour un dîner pique-nique
    • Belle sortie d’environ 1.25 heure
    • Récif très beau, mais à environ 15 pieds de profondeur
    • Courant très fort. Il faut aller le plus loin possible vers la gauche à contre-courant pour se laisser dériver par la suite.
    • Il faut prendre son temps pour ne pas s’épuiser. Ça ne donne rien de palmer fort. Doucement au gré des vagues et l’on avance tranquillement.
    • Entrée et sortie très faciles depuis que nous avons nos bottillons avec palmes ouvertes.
    • À l’entrée si possible, mettez vos palmes assis au bout de la plate-forme en ciment et laissez-vous descendre à l’eau pour partir au large
    • Au retour, dirigez-vous vers la plate-forme du côté opposé des vagues et tenez-vous après pour retirer vous palmes. Vous serez à l’abri des vagues

2014-03-04 12-11-002014-03-04 12-11-052014-03-04 13-08-102014-03-04 13-09-532014-03-04 13-11-202014-03-04 13-19-10

Mercredi 5 mars 2014

  • 18th Palm (site #35)
    • Situé au Plaza Resort et accessible par le stationnement au sud de l’hôtel
    • Nous avons redécouvert cet endroit qui nous avait laissés un peu froids l’année passée
    • C’était une journée avec beaucoup de vent et cet endroit est parfait pour rester à l’abri
    • On est sorti au large vers les cordes et nous nous sommes dirigés à gauche à contre-courant en restant au-dessus du mur
    • Après quelques minutes, j’ai constaté que j’avais un petit compagnon qui me suivait partout.
    • Soit le poisson se prenait pour un rémora ou bien il se mettait à l’abri en restant collé contre nous. Il avait à peine un pouce de long
    • On a plusieurs photos et il nous a suivis pendant 1.25 heure
    • On est revenu en nageant près de la rive et l’on a croisé plusieurs beaux bouquets de coraux.
    • Il y avait beaucoup de poissons sous le vieux quai en ciment

2014-03-05 9-52-132014-03-05 10-04-252014-03-05 10-04-532014-03-05 10-21-222014-03-05 10-24-102014-03-05 10-28-422014-03-05 10-31-08

  • Te Amo Beach (airport beach – site #35A)
    • Situé directement en face de l’aéroport. Il s’agit de la seule plage officielle près de Klajendrick
    • La partie la plus intéressante de cette plongée est directement sur la plage en suivant l’extérieur du récif
    • On dirait q que les poissons s’arrêtent et font la pause pour vous.
    • Il faut se diriger vers la droite jusqu’à l’entrée de Port of Bonaire. Il ne faut pas traverser l’entrée du port
    • J’ai croisé un poisson porc-épic très sympathique qui de laissait prendre en photos
    • On est revenu sur nos pas en suivant le mur au large qui est à seulement environ 8 mètres de la rive
    • On a continué jusqu’à Windsock en passant sous les quais de l’aéroport

2014-03-05 11-33-372014-03-05 11-36-032014-03-05 12-36-19

  • Windsock (site #36)
    • Nous avons exploré la partie nord de Windsock où il t’a quelques bouquets de coraux. Il y avait beaucoup de poissons et on constate que la vie recommence à cet endroit
    • Il y avait beaucoup de courant sur le chemin du retour
    • Bizarrement à cet endroit le courant est inversé il va du nord au sud
    • On a croisé u une autre murène Goldentail Moray Eel (gymnothorax miliaris)

2014-03-05 12-04-552014-03-05 12-17-302014-03-06 10-42-43

Jeudi 6 mars 2014

  • Bari Reef – Front Porch (site #30)
    • Une seule sortie aujourd’hui
    • Le courant semblait minime donc nous sommes partis vers la droite en direction de Buddy Dive
    • En entrant à l’eau, à droite il y a un vieux quai en ciment affaissé où il y a beaucoup de poissons
    • Il faut longer les roches près de la rive pour avoir la chance de trouver plein de créatures
    • On a vu une pieuvre que j’ai suivie longtemps
    • On a vu une murène blanche tachetée noire que je n’ai pas eu la chance de prendre en photo elle était trop rapide
    • On s’est rendus jusqu’au Buddy Dive où on a constaté qu’il y avait beaucoup de courant pour le chemin du retour
    • On a palmé un bon coup pour revenir à notre point de départ
    • Vous allez aussi croiser un autre quai appartenant à un hôtel privé, il y a beaucoup de poissons dessous, ça vaut la peine de s’y arrêter.
    • On est resté 1.5 heure à cet endroit

2014-03-06 10-36-312014-03-06 10-42-432014-03-06 10-43-552014-03-06 10-53-442014-03-06 11-04-422014-03-06 11-04-492014-03-06 10-56-312014-03-06 11-03-502014-03-06 11-39-37

Vendredi 7 mars 2014

  • Klein Sunset Dive (site #D et #E)
    • Arrivé à Klein on constate qu’il y a beaucoup de vagues
    • Les organisateurs ne sont pas certains de la direction du courant qui va habituellement du sud au nord
    • Effectivement la courant à changé de direction et nous devons nous déplacer en bateau vers le nord de Klein afin de dériver vers le sud
    • Il y a beaucoup de vagues et le courant est très fort. Ce n’est pas facile de rester stable pour prendre une photo
    • pendant cette excursion, on a rencontré le pire de tous les poissons : le gros Américain qui connaît tout, qui court après tout ce qui bouge dans l’eau et qui s’impose dans les photos de tout le monde parce qu’on a pas le choix, il est partout.
    • Quand le gros Américain n’a pas la tête dans l’eau, il y a juste lui qu’on entend avec sa grosse voix d’American qui connaît tout
    • On a pris nous distances part rapport au gros Américain et sa femme qui est du même type de poisson (voir vidéo à l’appui)
    • On est resté en retrait mais le courant faisait en sorte que tout défilait trop vite et on avait pas vraiment le temps d’apprécier le récif
    • Il y avait aussi beaucoup de méduses que les locaux appellent pica pica. Ceci semble être un problème cette année à Bonaire et Marie-Josée à les marques pour le prouver. Je vous suggère fortement un wetsuit long pour ce genre d’excursion.
    • Le ciel était aussi partiellement couvert ce qui ajoutait une touche grisâtre à notre randonnée
    • On est tout de même resté 1.5 heure à l’eau et le fait de dériver en sens inverse nous a mené jusqu’à la pointe sud de Klein où nous n’avons jamais été auparavant
    • Vers la fin tout devenait flou mais j’ai tout de même réussi à filmer une tortue sans que le gros Américain soit dedans
    • Mise à part les vagues et le gros Américain sur lesquels personne n’a contrôle, je n’ai rien à redire de Woodwind qui sont toujours aussi attentionnée et dont la priorité est de rendre votre aventure unique et sécuritaire

2014-03-07 15-54-542014-03-07 16-01-472014-03-07 16-34-582014-03-07 16-35-022014-03-07 16-35-132014-03-07 16-36-112014-03-07 16-36-182014-03-07 16-53-21

Samedi 8 mars 2014

  • Margate Bay
    • Très grosse sortie aujourd’hui
    • Un peu moins de vent et de vagues, mais courant très fort
    • Nous sommes partis vers la gauche à contre-courant
    • Très beau en entrant à l’eau, il y a beaucoup de coraux vivants durs et mous
    • Plus on s’éloigne vers la gauche en s’approchant de la page des Kites Surfer, moins les coraux sont beaux et plus le courant est fort, vraiment fort ; je crois qu’on a fait du sur place pendant 5 minutes
    • Sur le retour en mode dérive, on confirme que les coraux sont vraiment très beaux et il y a beaucoup de vie. Pas besoin d’aller très loin, on aurait pu explorer les alentours pendant une bonne heure
    • En sortant de l’eau après 1.5 heure, on est pas encore rassasié et on remarque que ça semble aussi très beau sur une longue distance vers la droite, mais si on part dans cette direction, on sera à contre-courant très fort pour revenir
    • On décide d’aller porter la camionnette environ 750 mètres plus loin, vérifier si la sortie est assez facile et revenir à la marche à Margate bay pour ensuite se laisser dériver vers la camionnette
    • Une idée brillante de Marie-Josée et qu’elle belle randonnée, notre plus belle à date sur l’île de Bonaire
    • On a vu quelques murènes, une famille de poissons-anges et vraiment beaucoup de poissons. Cet endroit est très vivant
    • On a dérivé pendant environ 1.25 heure

2014-03-08 10-27-482014-03-08 10-32-092014-03-08 10-33-212014-03-08 10-36-322014-03-08 10-47-382014-03-08 10-49-522014-03-08 11-07-052014-03-08 11-40-332014-03-08 12-04-062014-03-08 12-07-052014-03-08 12-20-582014-03-08 12-21-35Murène

  • Bachelor’s Beach
    • Cet endroit est à distance de marche de notre appartement et on tenait à venir l’explorer parce que notre première plongée de nuit se fera certainement à cet endroit
    • Un peu plus au large il y à beaucoup de coraux mis ce qui est parfait pour le phénomène des strings of pearls après la peine lune
    • Plus au bord, il y a beaucoup de coraux morts et brisés qui sont des cachettes parfaites pour les créatures de la nuit
    • Déjà en plein jour on a pu voir une araignée d’eau, un poisson-scorpion et quelques murènes
    • C’est aussi un des rares endroits sur l’île qui offre une petite plage sablonneuse.
    • Les week-ends, plusieurs locaux se rassemblent à cet endroit pour faire des BBQ et se baigner
    • On est resté environ 1.25 heure ici

2014-03-08 13-45-08AraignéeAraignéePoisson LézardBarracuda

Nouvel appareil photo numérique pour Bonaire

Bonjour snorkeleurs,

DSCF1085_newÀ la veille de notre départ, je viens vous annoncer que pour notre voyage à Bonaire, Fujifilm Canada nous a gracieusement prêté un nouvel appareil photo numérique que nous pourrons tester et évaluer lors de nos multiples sorties en randonnée palmée.

Par contre, ce qu’il y a de nouveau et différent cette fois, c’est que nous aurons un appareil photo numérique régulier de grande qualité, mais avec un caisson à l’épreuve de l’eau. J’entends déjà certains d’entre vous en train de dire que c’est complètement à l’inverse de mes exigences régulières qui requiert toujours l’appareil le plus petit possible pour des raisons de maniabilité et le fait que je porte toujours ma caméra dans un brassard pour être facilement accessible. J’avoue que j’arbore encore en ce sens, par contre, lors de notre dernier voyage à Jibacoa, j’ai eu la chance d’essayer des bracelets flottants pour porter la caméra au poignet et j’ai bien apprécié l’expérience. C’est donc avec une grande ouverture d’esprit que je vais tenter l’expérience d’un gros boîtier.

Il s’agit d’une toute petite caméra, la XQ1 qui est très agréable à manipuler, très rapide et d’une très grande qualité. J’ai pris quelques photos pour me faire la main, dont celle du boîtier sous-marin inclus dans l’article et je suis agréablement surpris par la qualité du résultat; un amateur comme moi qui réussit à faire des photos avec un look professionnel. Je crois que le niveau de qualité de nos photos sous-marines vient d’augmenter d’un cran.

J’ai hâte de tester la caméra sous l’eau et je vous reviens sous peu avec mes premières impressions.

Qui aurait cru, Patrick qui utilise une caméra avec un boîtier submersible…

Bonaire – La conclusion

Ça prend au minimum une semaine pour s’adapter aux coutumes locales et comprendre que les choses sont font différemment. Au cours de la première semaine et suite aux problèmes vécues avec notre hébergement à l’arrivée, j’avais déjà hâte de retourner chez moi et j’avais l’étrange sentiment d’avoir prit la mauvaise décision en choisissant Bonaire comme destination de vacance et de plongée en apnée. D’autant plus que nos premières randonnées palmées n’ont pas été très réussies avec des entrées et sorties à l’eau très difficile et le corail mort presque partout.

C’est quand on réussi à accepter et comprendre certaines petites frustration que l’on commence réellement à apprécier Bonaire. Je n’ai absolument rien à reprocher à Bonaire et dans 99% des cas, c’est nous qui étions incapable de comprendre ou s’adapter à certaines situations.

Nous étions à Bonaire du 24 février au 9 mars 2013 et durant cette période, nous n’avons pas reçu une seule goutte de pluie. La plupart du temps, le ciel est couvert le matin et se dégage partiellemen,t mais jamais complètement en fin d’avant midi. La température est excellente; pas trop chaud et sans humidité. De plus il y a toujours du bon vent peu importe où vous êtes sur l’île. Je n’ai pas souffert de chaleur comme à plusieurs autres endroits dans les Caraïbes.

Coté hébergement, vous en aurez pour tous les goûts et aussi tous les budgets. Nous sommes passés du grand luxe du Bonaire Plaza Resort à un petit appartement modeste annexé à une résidence privée. Très honnêtement, si vous allez à Bonaire en pensant vivre dans le grand luxe, ça va vous couter très cher. Nous avons visités différents hôtels et coté chambres et infrastructures c’est assez ordinaire, même pour les hôtels de type tout-inclus. Je ne dis pas ceci sur une note négative, bien au contraire, mais plutôt pour vous éviter des surprises et je me dois de vous rapporter honnêtement ce que j’ai vu et  vécu. Rappelez-vous aussi qu’il n’y a aucune belle plage sur la côte; certains hôtels ont une section avec du sable où l’on peut s’installer pour relaxer, mais l’entrée à l’eau c’est du corail partout. Il faut donc toujours garder en tête qu’on est à Bonaire pour faire de la plongée, et c’est en gardant cette ligne de pensée que Bonaire prend tout son sens et qu’on y découvre réellement son charme.

Plaza resortPlaza resortPlaza resortPlaza resortPlaza resortPlaza resort

Si vous allez à Bonaire sur un budget, je vous conseille fortement la formule appartement avec cuisinette. dans notre cas, nous avons déjeuner à l’appartement tous les matins et fait un lunch presque tous les jours pour le dîner car on était souvent loin de l’appartement. Pour le souper on allait au restaurant 3 jours sur 4. Malgré nos petits désagréments à notre arrivée, nous avons eu un excellent service de Dana qui était toujours là pour répondre à nos questions, nous rassurer et nous offrir des conseils précieux. Dana est une personne multifonctionnelle qui opère plusieurs types de commerces dont la location d’appartements pour propriétaires indépendants, la location de ses propres appartements et la location de voitures et scooters. C’est comme un point central qui a des solutions pour tous vos besoins. Elle est toujours disponible et joignable sur son cellulaire  à n’importe quelle heure de la journée. J’en profite d’ailleurs pour remercier sincèrement Dana pour sa patience et son calme rassurant et pour son excellent services. Si vous avez l’intention d’aller à Bonaire, je vous suggère fortement les services de Dana qui a eu la gentillesse d’offrir un 15% de rabais sur les frais d’hébergement à ceux qui  loueront un de ses appartements et qui mentionneront avoir été référé par le site de plongeeenapnee.com. C’est vraiment un cadeau offert à nos lecteurs et nous n’en retirons absolument rien. Vous pouvez facilement entrer en contact avec Dana à l’adresse info@yachtclubbonaire.com ou par téléphone au +(599) 717-8228

Notre appartementNotre appartementNotre appartementNotre appartementNotre appartementNotre appartementNotre appartement

On a aussi visité les appartement du Ocean View Villas qui était en fait notre premier choix à l’origine. On avait décidé de réserver ailleurs car il n’y avait pas de piscine et l’endroit est un peu retiré de la ville. C’est une fois sur place que l’on constate que l’endroit est très près de la ville et qu’il y a un superbe jardin intérieur qui offre de l’ombre et de la fraîcheur tout au long de la journée. De plus, à 5 minutes de marche vous avez accès à la mer; il n’y a pas de plage à cet endroit mais c’est accessible avec une échelle. Le propriétaire Gert est très sympathique et il a eu la gentillesse de nous faire visiter des appartements. L’endroit est calme, beau et très propre avec des cuisinettes très bien équipées. Les prix sont très abordable et honnêtement après avoir visité les lieux, on regrettait on peu d’avoir choisi d’aller ailleurs. Pour ceux qui seraient intéressés par les Ocean View Villas, j’ai plein de photos que je peux vous faire parvenir. Vous pouvez rejoindre Gert à l’adresse info@oceanviewvillas.com ou par téléphone au +(599) 717-6105

OCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLASOCEAN VIEW VILLAS

Donc pour conclure mon article, car je pourrais continuer à écrire ainsi pendant des heures, voici ce que je retiens principalement de Bonaire :

  • À Bonaire, on a rencontré des gens sympathiques, simples, sincères, honnêtes et recevants
  • À Bonaire on a relaxé, on a décroché du quotidien, on a bien mangé et bien dormi
  • À Bonaire, on avait notre propre véhicule et on était donc libre dans tous nos déplacements
  • À Bonaire, on a fait des randonnées palmées sur plus de 25 sites différents, par nous même, à notre rythme et dans une ambiance très relaxe
  • À Bonaire, on a fait deux excursions mémorables à l’Île de Klein
  • À Bonaire, on a fait notre première plongée de nuit guidée; un moment précieux qu’on oubliera jamais pour le reste de nos vies
  • À Bonaire, on a vu plus de coraux et créature marines différentes que dans tous nos voyages de plongée en apnée combinés.
  • À Bonaire, on a nagé avec une raie Manta pendant plusieurs minutes

Si vous me demandez aujourd’hui si je retournerais passer deux semaines à Bonaire? Je vous répondrai… On part quand?

 

Bonaire – Excursion : Sunset Dive avec Woodwind

Dernière journée à Bonaire. Je ne voulais pas faire de sortie palmée ou d’excursion car je me réserve habituellement cette journée pour préparer mes valises et prendre ça un peu plus relax, mais lors de notre plongée de nuit, Dee de Woodwind a réussi à nous convaincre de faire l’excursion Sunset Dive qui se fait au couché du soleil en mentionnant qu’elle nous fournira les wetsuit et qu’à cette heure de la journée, l’eau est d’une clarté incroyable. Probablement parce que le soleil ne reflète pas directement sur les particules en suspension et que n’étant plus très haut dans le ciel à cette heure, il est caché par la végétation de l’île. Nous avons décidé d’accepter en se promettant d’avoir terminé les valises avant vendredi

Encore une fois, la navigation vers l’île de Klein se fait à voiles déployées et sans moteur à essence. Vive la nature! Pour cette dernière excursion, Dee à décidé de nous laisser partir sans guide avec 4 autres personnes qui sont des habituées de Woodwind. Nous pouvons rester à l’eau aussi longtemps que l’on désire jusqu’à ce que le soleil se couche; on peut donc prévoir facilement deux heures à l’eau. Elle a aussi lancé à la blague que personne pouvait remonter sur la catamaran avant d’avoir vu au moins 6 tortues.

Tout de suite en entrant à l’eau on constate à quel point celle-ci est claire; on dirait qu’on est en suspension dans l’air. Mise à part le Lac Huron dans la Baie Géorgienne en Ontario, Je crois que je n’ai jamais vu une eau aussi claire. C’est le summum pour une dernière randonnée palmée à Bonaire; nous avons rencontré au minimum 8 tortues, une murène, deux poissons perroquets de minuit, des anges français et des coraux mous d’une rare beauté. J’aurais beau essayer de vous expliquer de mille façon cette randonnée que ça ne rendrait pas justice à ce que j’ai réellement ressenti et vu. Nous sommes restés à l’eau environ 2H30 et je classe cette randonnée palmée parmi mes plus belles à vie. Je laisse les photos ici-bas en faire foi :

Sur le chemin du retour on nous a servi des fruits frais, des canapés, des boissons gazeuses, jus de fruits, eau et boissons alcoolisées avec toujours le même service sur place, sans avoir à se déplacer inutilement sur le catamaran. Merci à Dee et Marie-Josée d’avoir insisté pour que je prenne part à cette excursion; il n’y a pas de plus belle façon de mettre fin à un voyage déjà merveilleux.

Merci à Woodwind de nous avoir fait vivre des moment inoubliables et surtout à toute l’équipe, Dee, Isabelle et Djodjo qui ce sont occupé de nous avec le plus grand professionnalisme au cours de nos deux eccursions; vous avez un concept unique et vous avez bien compris ce que les gens recherchent. Je vous souhaite beaucoup de succès et de pouvoir vivre longtemps de votre passion.

Bonaire – Corporal Meiss et Windsock

Contrairement aux autres endroits sur l’île, ici la pente descendante est beaucoup moins prononcée nous offrant donc un espace plus large pour de la plongée en eau peu profonde. Il n’y a pas beaucoup de coraux mais le récif est tout de même très intéressant avec beaucoup de poissons. On a vu à cet endroit une grosse sole, le plus gros poisson porc-épic que j’ai jamais vu, un poisson scorpion et ce qui ressemblait à un poisson perroquet encore sous les effets nocturnes.

Le courant à cet endroit est en sens inverse; probablement parce qu’il est situé à la sortie sud de la baie. L’entrée et la sortie à l’eau est assez facile mais il faut faire attention aux minuscules oursins cachés dans les trous des roches, donc comme partout ailleurs sur l’Île, les souliers d’eau sont requis pour entrer à l’eau. Malgré le peu de coraux à cet endroit ce fut une plongée très intéressante probablement dû au fait que depuis notre plongée de nuit on regarde un peu plus dans chaque trou et sous chaque roche. Nous sommes restés 1h30 à cet endroit et nous avons couverts 2 sites.

Bonaire – Oil Slick, Jeff Davies, Weber’s Joy et plongée de nuit guidée

Oil Slick

Entrée et sortie à l’eau très facile grâce à une échelle en place. Vous entrez à l’eau à une profondeur d’environ 10 pieds (3 mètres), c’est super. Il y a quelques coraux mous si vous palmez vers la gauche mais c’est très profond à environ 25 pieds (8 mètres). vers la droite, tout est mort, c’est un désert plat mise à part quelques petits coraux près du mur qui plonge vers le grand bleu. Ce site est vraiment médiocre pour la randonnée palmée et je crois que c’est le pire à date. Il n’y a pas beaucoup de poissons non plus. Mise à part l’entrée à l’eau facile, je déconseille complètement ce site. Nous sommes restés environ 30 minutes à cet endroit. J’ai tout de même ajouté quelques photos de cet endroit afin de démontré le point de vue d’un plongeur en apnée, car ce site nous a été suggéré par des gens qui pratiquent la plongée en bouteille. Malgré que les deux sports ce pratiquent dans le même environnement, chacun offre sa propre vision des choses; ce qui peut être très beau pour un plongeur bouteille peut sembler très ordinaire vu de la surface.

Jeff Davies et Weber’s Joy

Jeff Davies est le premier des deux lorsqu’on se dirige vers le Nord mais je déconseille d’essayer d’entrer à l’eau à partir de ce site; il faut descendre une assez longue pente en coraux très abrupte et si vous glissez vous risquez de vous blesser sérieusement. Je n’ai d’ailleurs vu personne entrer à l’eau à cet endroit. Le site est évalué comme étant excellent pour la plongée en apnée. On décide donc de se rendre au prochain site sur la carte et vérifier si l’accès à l’eau est plus facile. Environ 750 mètres plus loin vous arrivez à Weber’s Joy et l’entrée à l’eau est de difficulté moyenne selon les vagues. On décide d’y aller et de remontrer le courant jusqu’à Jeff Davies. Le voyage en valait la peine; la plupart des coraux sort mort au bord de la rive mais juste avant le mur qui plonge vers le grand bleu, il y a une bande d’un vingtaine de mètres où les coraux sont en pleine santé et à une profondeur d’environ 12 pieds (3,5 mètres). Nous avons remonté le courant jusqu’à la bouée de départ de Jeff Davies ce qui est au delà de l’endroit dangereux pour entrer à l’eau. L’eau était flou par endroit mais en général la visibilité était moyenne. Nous n’avons rien vu d’exceptionnel ici mise à part une petite tortue et un barracuda tacheté, mais ce fut tout de même plaisant et de beaucoup supérieur à certains autres sites que nous avons essayé. Je conseille ce site pour ceux qui veulent faire une petite randonnée palmée matinale et tranquille tout en regardant des beaux fonds marins. Il n’y avait pas beaucoup de poissons à cet endroit. Nous sommes restés à l’eau pendant 1 heure

Plongée de nuit guidée

On a réservé une plongée de nuit guidée avec Dedrie Pedersen (Dee pour les intimes) de Woodwind. On rencontrait Dee à 20H00 devant le centre de plongée du Divi Flamengo Beach Resort. Elle est arrivée avec des Wetsuit longs pour Marie-Josée et moi (c’était les bonnes grandeurs), lampes et tout le nécessaire pour une plongée de nuit. Dee est d’un calme très rassurant et c’est exactement ce que ça prenait pour notre première expérience. Elle nous a expliquée en détail comment tout allait se passer

On est parti à pied vers le port principal de la ville où nous irons faire une randonnée palmée le long des berges dans des endroits peu profonds et sous le quai principal où viennent s’amarrer les énormes bateaux de croisières

La randonnée va durer environ 1 heure et nous palmerons tout le long pour retourner jusqu’au Divi Flamengo Beach Resort. Elle nous explique pleins de choses concernant les créature que nous allons rencontrer comme le fait que les anguilles sont aveugles et comment reconnaître lorsque celles-ci sont menaçantes ou simplement en train de respirer, comment les poissons perroquets la nuit s’enduisent d’un mucus qui camoufle leur odeur et leur couleur et restent collés au roches pour se rendre invisibles aux prédateurs. Elle nous a aussi expliqué que sous les quais elle nous demanderait de fermer nos lampes afin de pouvoir voir de phénomène de bioluminescence. Aussitôt entré à l’eau, Dee nous dirige vers un endroit où nous avons pu voir plusieurs anguilles, murènes et même des serpents verts et jaunes et d’autres noirs et blancs. Nous avons vus plusieurs langoustes, deux pieuvres, un gros tarpon, des centaines d’écrevisses aux petits yeux rouges. Sous les quais, les coraux accrochés après les pilons étaient d’une couleur orange flamboyante avec toutes sortes d’éponges. Nous avons éteints nos lampes et nous avons pu voir le phénomène de bioluminescence en bougeant nos mains et nos palmes, c’est incroyable à quel point la nature peut nous surprendre. On a vu plusieurs poissons lions qui dormaient au fond de la mer et deux poissons scorpions biens accrochés après des roches; ils sont très difficile à distinguer malgré leur grosseur

Nous avons continuer ainsi jusqu’aux quais du Divi Flamengo Beach Resort. La randonnée à durée 1 heure et jamais nous aurions approché les anguilles, murènes ou autres créatures sans avoir pleinement confiance en notre guide. Dee a complètement démystifié la plongée de nuit pour nous afin que l’on se sente en confiance dans nos plongée de nuit futures.

J’aimerais spécifier qu’à aucun moment nous avons eu peur ou nous avons senti que nous n’étions pas bien encadrés; Dee est une guide exceptionnelle et je recommande fortement cette excursion à tout le monde qui voudrait faire ses premières expériences en plongée de nuit. Il s’agit d’une première fois avec quelqu’un qui connaît très bien le monde marin pour dissiper toutes vos craintes.

Bonaire – Excursion Renee Snorkel Trip et Klein en Water Taxi

Renee Snorkel Trip

Aujourd’hui on rencontrait Renee de Renee Snorkel Trip qui venait nous prendre avec sa fourgonnette à 9H30 devant notre appartement. Les jours précédents, j’ai écrit quelques courriels à Renee en lui faisant part que nous avions déjà fait plusieurs endroits sur l’île et, en sachant qu’il y a très peu de distance entre chaque site, je cherchais à savoir d’avance à quel endroit si exceptionnel elle nous amènerais faire de la randonnée palmée. Elle répondait toujours de façon évasive et sans jamais mentionner à quel endroit nous irions; elle disait simplement qu’elle avait ses propres sites qui ne sont pas des sites répertoriées sur les cartes. J’ai quelque peu insisté car on avait déjà couvert pas mal de sites sur la côte et je voulais éviter le désagrément de me retrouver à un endroit que j’avais déjà exploré, mais je n’ai jamais pu savoir d’avance notre destination. À mon grand désespoir, mes prédictions se sont avérées justes; Renee nous a conduit directement à coté de Invisible Reef que nous avions fait la journée précédente. Elle voulait qu’on entre à l’eau et aller contempler la vie marine sur un bouquet de corail de feu pendant une heure. Je lui ai fait comprendre qu’on était venu ici la journée précédente et on c’était justement arrêté pendant environ 15 minutes sur exactement le même bouquet de coraux. elle semblait un peu désemparée, ce qui m’as un peu surpris puisque j’avais été très clair dans mes courriels. Elle a voulu nous amener un peu plus loin au Sud mais je lui ai gentiment mentionné que cette excursion ne fonctionnerait pas et de nous ramener à notre appartement.

Nous avons offert de lui payer son essence mais elle a refusé. J’ai eu une petite discussion avec elle lui mentionnant qu’on aurait pu éviter tout ce désagrément si elle elle avait tenu compte de nos besoins et avait répondue honnêtement à mes courriels. Je sais que Renee est une icône sur Bonaire et loin de moi l’idée de lui faire du tort mais notre expérience n’a pas été satisfaisante et plutôt décevante. Peut-être que se serait différent si vous retenez les services de Renee Snorkel Trip au début de votre périple afin de vous familiariser avec l’entrée à l’eau, les courants et les premiers bouquets de coraux. Je sais que Renee Snorkel Trip offre aussi le service de guide en plongée de nuit mais nous ne l’avons pas essayé.

Mon travail est de vous rapporter les faits, c’est à vous de décider d’utiliser les services de Renee Snorkel Trip ou non.

Klein en Water Taxi

De retour à l’appartement, on doit maintenant se trouver une alternative pour occuper notre journée. On décide de partir avec un « Water taxi » et se rendre à l’île de Klein pour faire de la randonnée palmée en dérive. Pour quelques dollars de plus, le conducteur du « Water taxi » arrête à la plage No Name Beach pour vous laissez y déposer vos sacs et vous remontez à nouveau sur le bateau qui va vous conduire à une autre bouée plus éloignée qui vous permettra de faire au minimum environ 1h00 de randonnée palmée en dérive. Les « Water taxi » passent aux deux heures alors si en manquez un pour le retour il y en aura un autre deux heures après. Le dernier est à 16H30 et il ne faut pas le manquer. Nous avons pris 1h15 pour revenir à notre point de départ et nous n’avons pas exploré beaucoup car l’eau était très flou par endroit et il y avait beaucoup de vagues. À un certain point, l’eau était tellement flou que je ne voyais pas ma main à quelques centimètres de mon visage; il fallait être très prudent car on voyait le récif seulement une fois rendu dessus. On a palmé plus au large jusqu’à ce que l’eau redevienne un peu plus claire. J’imagine qu’avec un beau soleil, l’eau claire et moins de vagues, c’est une excursion qui peut facilement prendre de 1h30 à 2h00 et même plus. Il y avait beaucoup de courant d’eau froide et le wetsuit était très apprécié.

Le récif est un peu moins beau que celui que nous avons visité avec Woowind mais encore une fois, avec de l’eau plus claire et du soleil, c’est une très belle excursion pour peu de frais. À quelques endroit le récif vu de l’extérieur est très impressionnant. Nous pensons refaire cette excursion à nouveau avant notre départ. Le Water taxi coûte 15$ par personne (aller-retour) et pour 2$ de plus par personne si ils vont vous reconduire au point de départ pour la dérive, donc au total 34$ pour deux personnes. C’est possible de marcher de la plage jusqu’à la bouée B qui est le point de départ, mais selon moi c’est un bon 30 à 40 minutes de marche dans des conditions pas toujours faciles; à certains endroits il n’y a plus de plage et vous devez marcher sur des coraux. Pour deux dollars de plus, croyez-moi ça en vaut la peine. Au retour de notre dérive, avant d’embarquer sur le bateau pour le retour, nous avons profité un peu de la superbe plage de Klein. Après avoir passé plus d’une semaine dans le corail sur la côte de Bonaire, le sable doux de l’Île Klein est un baume pour les pieds.

Bonaire – Karpata, Yellow Hut, Invisible Reef et Salt City

Karpata

Aujourd’hui sera une journée avec moins de vent. On se dirige donc immédiatement vers le site de Karpata situé complètement au Nord. On rêve de d’aller faire de la randonnée palmée à ce site depuis notre arrivée mais le vent et les vagues nous ont empêché jusqu’à présent.On pense peut-être arrêter au site de Tolo en route mais on est un peu inquiet que le vent prenne de la vigueur et vienne gâcher notre chance à Karpata; on si dirige donc directement là.

Lorsque les vagues ne sont pas trop grosses, vous pouvez utiliser la plate-forme de ciment pour entrer à l’eau, c’est très facile. Autrement il faut passer à droite de la plate-forme pour se protéger des vagues.Dans notre cas l’entrée et la sortie a été facile sauf pour Marie-Josée qui c’est blessée à un genoux à la sortie à cause d’un manque d’agilité. Une fois à l’eau, ça prend environ 1 minute pour constater que Karpata est le plus beau site de plongée en apnée de l’île entière. Tout est vivant et en pleine santé ici et tout est à environ 10 pieds de profondeur donc très facilement accessible pour faire de belles photos. On a rencontré 2 tortues et les plus gros poissons perroquet que j’ai jamais vu. J’ai aussi rencontré je crois être une petite murène mais je ne suis pas certain, ça pourrait être une petite anguille ou un serpent. Le récif est principalement composé de coraux mous entremêlés de coraux durs. C’est facinant de voir tout le récif se faire bercer au gré des vagues. Tout le monde qui vient à Bonaire doit passer voir Karpata, selon moi c’est le plus beau site à voir sur la côte de Bonaire. Nous sommes restés environ 1h15 à cet endroit. Les vagues étaient quand même assez fortes. Partez toujours à contre courant vers la gauche pour revenir en dérive

Yellow Hut

Cet endroit n’est pas indiqué par une roche jaune. En vous dirigeant vers le sud, après avoir dépassé l’usine de sel, portez attention à la roche jaune indiquant Vista Blue. A partir de ce point, comptez 3 stationnements asphaltés à votre droite et environ 300 mètres après le 3e, vous verrez ce qui ressemble à une entrée en roche à droite qui descend entre deux piscine d’eau (parfois les picsines sont à sec). L’endroit se situe entre le 3e stationnement asphalté et la maison jaune. Cet endroit est principalement composé de coraux mous et d’éponges. Tout est en santé et cet endroit ne semble pas avoir été touché par les tempêtes. L’eau était flou lorsqu’on regardait au loin mais tout de même assez claire directement en dessous de nous mais, étrangement, il n’y a pas beaucoup de poissons à cet endroit. C’est un très beau site, je dirais le 2e meilleur après Karpata. Tout comme Karpata qui est à l’extrême Nord, ce site est à l’extrême Sud de l’île et très près des régions avec d’énormes vagues, donc il faut jouer de chance et espérer ne pas avoir trop de vagues. Dans notre cas, l’eau était assez calme et l’entrée et sortie de l’eau facile. Nous sommes restés 1 heure à cet endroit

Invisible Reef et Salt City

Les deux sites sont côte à côte et directement en face de l’usine de sel. Ce site ne m’intéressait pas beaucoup mais était facile d’accès et pas beaucoup de vagues, donc un bon choix pour une 3e plongée dans la journée. L’eau était très claire à cet endroit. C’est même surprenant puisque nous ne sommes qu’à quelques kilomètres de l’endroit précédent. Tout a été dévasté à cet endroit et il n reste que quelques coraux mous et quelques endroits où les coraux de feu on recommencer à prendre vie. Il y a d’ailleurs une quantité phénoménale de poissons à ces endroits. Malgré une plongée que l’on croyait au départ très ordinaire, on a fait de très belles rencontres; 3 tortues dont une est venue très près de moi pendant que je restais immobile, une petite raie aigle que j’ai suivi pendant quelques secondes et une autre petite murène cachée dans les roches. Il n’y avait pas grand chose à voir, mais c’est souvent dans ces endroits que l’on fait les plus belles rencontres. Nous sommes restés 1 heure à cet endroit


Bonaire – Sortie à Klein avec Woodwind

Le ciel est un peu nuageux ce matin mais c’est toujours comme ça à Bonaire et tout devrait s’éclaircir un peu plus tard. On c’est levé un peu plus tôt ce matin pour se rendre à l’hôtel Divi Flamengo pour 8H30 car on part en excursion de plongée an apnée sur l’île de Klein avec le groupe de Woodwind.

Arrivé sur les quais de Woodwind à 8H30, on commence déjà à s’occuper de nous en nous servant des jus et de l’eau. Il s’agit d’un petit catamaran pouvant recevoir une vingtaine de personnes; il n’y a pas de plate-forme, pas de filets, pas de bar et surtout pas de musique qui nous casse les oreilles. Woodwind se spécialise dans les excursions de plongée en apnée, pas les partys en catamaran.

Vers 9H00 on quitte le quai à pleine voile sans moteur. Quel bonheur de pouvoir entendre le vent dans les voiles et le bruit des vagues sur les quilles. Pour ajouter à notre bonheur, on a croisé environ une vingtaine de dauphins qui s’amusaient juste devant le catamaran. Normalement lorsque les dauphins ne voyagent pas trop rapidement, il est permis de sauter à l’eau avec eux, mais ce matin, ça file à grande vitesse; ce serait donc inutile et une perte de temps. On se contente de les filmer et les prendre en photo.

Première plongée

Rendu à Klein, avant de débarquer pour notre première plongée, on nous explique clairement comment va fonctionner  la randonnée palmée en dérive car il y a beaucoup de courant et des bonnes vagues à cet endroit. Il y a deux groupes qui sortent avec chacun leur guide et à intervalle différent afin de laisser un peu de distance entre les deux groupes. Pour ceux qui veulent rester un peu plus longtemps à l’eau, vous sortez avec le premier groupe mais rentrez avec le deuxième. Il faut simplement aviser les guides. Vous être libre de vous détacher du groupe mais il est préférable de rester près. Les guides sont là pour votre sécurité et vous donner de l’information sur ce que vous voyez sous l’eau. Jamais on ne c’est senti envahi, bousculé ou contrôlé; j’accorde beaucoup d’importance au fait de me sentir libre lorsque je suis dans l’eau et ne pas avoir de gens trop près de moi. Les guides connaissent très bien le monde sous-marin et c’est certains que vous allez apprendre quelque chose de nouveau même si ça fait des années que vous plongez.

Nous sommes restés à l’eau environ 45 minutes pour cette première sortie. Il s’agissait d’une plongée en eau semi profonde à environ 10 et 15 pieds de fond; les guides ne connaissent pas les capacités de tout le monde, ce pourquoi la première plongée s’effectue en eau plus profonde ce qui leur permet d’évaluer chaque plongeur. Le récif est en pleine santé de ce coté de l’île de Klein. On nous a expliqué que par rapport au vents, l’île de Bonaire se faisait souvent martelée de vagues ce qui explique la plupart des coraux morts sur la côte, mais que ce coté de Klein était toujours à l’abri des grosses vagues et que le récif était en pleine santé. Je n’ai constaté aucun blanchiment des coraux

Le retour sur le bateau est d’une rare efficacité; Il y a une grande corde attachée derrière pour ceux qui désirent se retenir. On s’approche du bateau en se tirant par la corde pour rejoindre les marches du bateau et là quelqu’un vous enlève vos palmes et vous montez dans les marches. C’est sécuritaire, efficace et surtout très rapide pour tout le monde. Je suis sérieusement très impressionné. On voit que Woodwind ont acquis beaucoup d’expérience au fil des années et ça se reflète dans leur service impeccable et leur efficacité. De toutes mes expérience de plongée en apnée organisée par excursion, je n’ai jamais été aussi bien encadré tout en me sentant complètement libre. Bravo à Woodwind vous êtes un exemple à suivre

Deuxième plongée

Entre la première et deuxième plongée on nous a servi à boire et une petite collation pour se faire un fond. Il était sensé y avoir une deuxième plongée en eau moins profonde et ensuite une troisième dans un secteur très peu profond pour peut-être voir des tortues, mais tout le monde étant assez à l’aise dans l’eau, on a tous décidé de faire une seule et longue plongée en dérive d’une durée d’environ 1h30. Cette entrée à l’eau peu profonde m’a complètement pris par surprise. Ça fait une semaine que je vois des coraux morts ou en reconstruction mais là j’ai devant moi un récif en pleine santé. Je ne sais jamais trop comment exprimé ce genre de vision; c’est comme si on regardait de l’extérieur une foret dense qui se berce au gré du vent. Dans ce cas ce sont les coraux mous qui se bercent au gré des vagues. Des couleurs, de la diversité, des petits passages pour se faufiler entre les coraux. C’est le paradis et ça me redonne le goût de Bonaire. Le seul endroit où j’ai vu quelque chose de comparable à ce que j’ai vu aujourd’hui en fait de santé marine, est aux îles Turquoise en 2009 quand nous sommes arrêtés sur Grand Turk en croisière.

Le retour

Après la deuxième plongée, on nous a servis à boire (j’ai pris du vin rouge) et aussi un bon dîner à base de poulet qui était tout è fait délicieux. Marie-Josée a tout mangé son assiette et c’est peu dire. Tout ceci sans jamais avoir à se lever. L’équipe de Woodwind viennent vous servir à votre place; ceci évite les déplacements inutiles et diminue la chance d’accidents sur le catamaran. Il y a un photographe attitré qui vous suivra tout au long de votre excursion mais il se fait complètement invisible et vous n’aurez à peine conscience de sa présence. Les photos sont superbes et ont été prise à votre insu lors de vos plongées. Le prix pour le CD de photos est très raisonnable. Le photographe s’appelle David Ray que vous pouvez le rejoindre à burnon720@yahoo.com

J’aimerais remercier toute l’équipe de Woodwind p0ur une excursion fantastique et je dirais sincèrement la meilleure et la mieux organisée que j’ai eu la chance de faire au cours de tous mes voyages. Je recommande fortement les services de Woodwind

Merci à Dedrie Pedersen (Dee pour les intimes), Isabelle  et Djo Djo le capitaine qui était d’une grande gentillesse.

Bonaire – Reef Scientifico, Machaca, Front Porch et 3 Wrecks

Reef Scientifico et Machaca

Situés un peu au nord de la ville, à l’hôtel Captain Don’s Habitat. Il n’y a pas de roche jaune pour indiquer le site. L’entrée à l’eau et sortie très facile via les marches sur le quai de l’hôtel.Le site de plongée à l’hôtel s’appelle Reef Scientifico. Nous avons dérivé vers la droite vers Machaca et le début de Cliff. Le plus beau des deux sites est Machaca; il reste des coraux vivants dans les parties peu profonde et beaucoup de poissons. J’ai eu la chance de croiser une pieuvre que j’ai filmé et un gros Ange Français. Cet endroit est parfait pour une plongée de nuit facile

Nous sommes revenus à contre courant vers Buddy Dive Center pour se laisser dériver à nouveau vers notre point de départ le Reef Scientifico. Ça été une très belle randonnée palmée relaxante, facile sans trop de vagues. Je conseille cet endroit aux gens curieux qui aiment explorer chaque petite craque et trou dans le récif. Nous somes restés 1H10 à l’eau à cet endroit

Front Porch et 3 Wrecks

Accès via le quai du Eden Beach Resort où se trouve le Spices Beach Club et il y a les roches jaunes à l’entrée sur le bord de la route principale. L’accès à l’eau est très facile en utilisant les marches du quai.

En entrant à l’eau, on constate rapidement que tout est mort et on aperçois facilement le mur qui plonge vers le grand bleu, mais aucun coraux là non plus. Il y a beaucoup de courant à cet endroit, donc on décide de se diriger vers la gauche à contre courant pour revenir en mode dérive.
Une fois dépassé le Wanadive Center, on arrive sur la belle plage du Harbour Village Luxury Hotel où vous trouverez près du mur plongeant vers le grand bleu, des amoncellements de roches, fabriqué par des humain afin de reconstruire tranquillement le récif. Il y a beaucoup de poissons dans les roches et surtout à un certains endroit où ils ont construit comme un damier géant en roches. J’ai vu ma première Murène à cet endroit et il commence à se former quelques coraux après les roches. On constate très bien que la vie marine recommence et j’applaudie l’initiative de reconstruction.
Autrement pas mal tout est mort à cet endroit mais ce fut tout de même une plongée très intéressante. On est resté environ 1 heure à l’eau.

Nous sommes sortis pour souper au Buddy Dive Center et profiter de leur soirée BBQ hebdomadaire de style buffet, à tous les vendredi à compter de 18H00. Si vous arrivez un peu plus tôt vers 17H30, vous pourrez profiter du cocktail du propriétaire où ils servent gratuitement des Rum Punch tout à fait délicieux.
La nourriture était excellente, le chansonnier parfait et biens dosé pour rendre l’ambiance chaleureuse et invitante. La salle à manger est de style complètement ouverte avec vue sur la mer. Vous pouvez vous installer sur une petite table romantique qui surplombe directement la mer pour regarder le coucher de soleil fanstastique et ensuite regarder les plongeurs de nuit se promener sous l’eau avec leur lampe torches. Une soirée merveilleuse et romantique à souhaits, mais surtout, n’oubliez pas de reserver quelques jours d’avance si vous voulez une bonne table; la place se remplie rapidement et complètement le vendredi soir.

Bonaire – Washington Slagbaai National Park


Aujourd’hui sera une journée de visite et sans randonnée palmée; nous allons visiter le parc national Washington Slagbaai National Park qui est situé complètement au nord de l’île. La visite du parc se fait en véhicule et le tour complet sans arrêt prend environ 2h30 à compléter. Il y a une option plus courte qui prend environ 1h15 et qui permet d’aller directement aux sites de plongée, mais vous manquez selon moi le plus beau secteur du parc complètement au nord. Dans notre cas, avec les arrêts, visites, dîner et photos, ça prit 4h30 pour la visite complète et ça valait vraiment la peine. Vous devez absolument avoir une camionnette ou un 4×4 pour faire le tour; la route est par endroit très difficile et impraticable avec une voiture basse.

Pour vous rendre au parc vous avez deux options, soit en en passant par la ville de Rincon ou par des petits chemins en gravier sinueux et cabosseux qui longent la côte. Je vous laisse deviner quelle option on a choisi.  Disons que j’était très heureux d’avoir une bonne camionnette. Il y a 4 sites de plongée dans le parc, dont 2 sont recommandés pour la randonnée palmée, soit Wayaka qui se subdivise en trois sites différents (Wayaka I, Wayaka II et Wayaka III) et Boka Slagbaai qui est plutôt considéré comme une plage  et une aire de repos. Vous y trouverez à cet endroit un petit bar et un resto si vous avez faim.  De l’autre coté de la route il y a un sanctuaire de flamants roses où vous pourrez faire des photos magnifiques.

Nous n’avons pas fait de randonnée palmée dans le parc. Je ne peux donc pas me permettre de commenter les différents sites, sauf que visuellement, les 3 sites de Wayaka semblent les plus intéressants et ils nous ont été conseillés par une des employés à l’entrée du parc.

Playa Funchi

Non recommandé pour la randonnée palmée

Bisé Morto

Non recommandé pour la randonnée palmée et nous n’avons pas trouvé comment descendre de façon sécuritaire sur la plage. Cet endroit est difficilement accessible

Wayaka I, II et III

Les 3 sites les plus recommandés pour la randonnée palmée dans le parc

Boka Slagbaai

Non recommandé pour la randonnée palmée. Plutôt une aire de repos, une plage et un sanctuaire de flamants roses

Le meilleur de Bonaire 2013

Montage des vidéos prises lors de notre voyage à Bonaire en février 2013. Des dauphins, poissons-anges français, raie aigle, tortues, murènes, calmars et pieuvre.
4 minutes de pur plaisir pour les yeux

Les vidéos ont été filmées avec une FinePix Z33WP de FujiFilm

« Older posts
Translate »