Appareils photos numériques FUJIFILM

xp70

Bonjour tout le monde,

Comme à chacun de nos voyages, FUJIFILM Canada a eu la gentillesse de nous prêter des appareils photo numériques résistant à l’eau afin que l’on puisse les tester dans des environnements parfois assez extrême.

Quand je parle d’extrême, je ne fais pas seulement allusion à la plongée en apnée, mais à tout l’environnement auquel les appareils sont exposés pendant deux semaines. Je définirais donc deux semaines de plongée en apnée sur un catamaran comme un environnement intense pour les raisons suivantes :

  1. Les appareils photo sont constamment exposés au soleil et aux intempéries à l’extérieur du catamaran. L’espace étant restreint à l’intérieur, le seul moment où les appareils photo étaient permis à l’intérieur était pour la recharge. Le reste du temps, ils sont principalement à l’extérieur
  2. L’eau douce à bord d’un catamaran est une denrée précieuse qui doit être constamment économisée, donc les appareils ne sont pratiquement jamais rincés à l’eau douce après les sorties et sont ensuite exposés ainsi au soleil pour une partie de la journée
  3. Les mises à l’eau et les embarquements sur le catamaran ne sont pas toujours faciles par fois très houleuse. Les appareils photo se font brasser et souvent heurter

Fujifilm nous ont fourni 3 appareils photo dont deux XP-70 et une XQ1 avec boitier à l’épreuve de l’eau.

Finepix XP-70

  • Les deux appareils photo ont fonctionné parfaitement tout au long du voyage. Il y en a une des deux dont la portière qui donne accès à la batterie devenait plus difficile à ouvrir vers la fin du voyage, probablement à cause du sel et du manque de rinçage à l’eau claire, mais elle a continué à fonctionner parfaitement.
  • À notre retour, nous avons fait tremper longtemps les deux appareils dans l’eau douce et tout est redevenu à la normale, le sel semble s’être dilué.

Fujifilm XQ1

  • La XQ1 m’a causé un souci après quelques jours d’utilisation. Je dois d’abord spécifier qu’il n’y a pas eu de bris ou d’infiltration d’eau avec l’appareil, mais plutôt un problème de configuration et de manque de connaissances de ma part.
  • Le problème est survenu après quelques jours d’utilisation après avoir installé une nouvelle carte SD dans l’appareil, car la précédente était pleine. Je recevais ensuite constamment le message « Frame No Full » et je ne savais pas s’il s’agissait d’un problème avec l’appareil ou d’un paramètre à changer. Je n’avais pas accès à l’Internet pendant notre voyage, donc je n’ai pas pu faire de recherches pour tenter de corriger le problème. J’ai toute de même validé certains paramètres de base dans la configuration, mais j’ai décidé de laisser l’appareil de côté n’ayant rien trouvé d’évident qui pourrait corriger le problème.
  • À mon retour au Québec, j’ai cherché sur Internet et trouvé que le paramètre pour initialiser le « Frame No » était sous le menu de configuration « Save Data Setup« . J’ai lancé le paramètre « Renew » du « Frame No. » et l’appareil fonctionne bien maintenant.
  • Si je puis me permettre un conseil aux ingénieurs de FUJIFILM, ce paramètre devrait être mieux documenté ou du moins plus facilement accessible dans les menus de configurations et non caché sous « Save Data Setup » qui selon moi n’a rien en rapport avec le « Frame No ».

En conclusion, je constate à chaque fois que les appareils photo numériques à l’épreuve de l’eau s’améliorent en qualité et en robustesse, tout en restant très abordables.

Merci encore à FUJIFILM

1 Comment

  1. Marie Josée,

    Je partirai probablement à Playa pesquero holguin au début de Décembre 2015 (1 ére semaine); à part devant Blau costa verte et en face de Playa quespero, est- ce que vous connassez d’autres spots pour apnée à cet endroit ?

    Merci beaucoup
    Beth DAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »