Santiago de Cuba

Diane et François du 23 au 30 déc. 2010
au Costa Morena…Beau mais profond

Une autre très belle semaine passée à Cuba avec au menu, des plongées à tous les jours. Nous sommes allés passer Noël à Santiago parce que c’est la région la plus chaude de Cuba, en compagnie de notre fille Julie et de mon beau-père Delphis. La météo était superbe toute la semaine, outre deux après-midi où le vent s’est fait sentir. Paysage côtier plutôt rocailleux…les plages s’y font rares. Nous en sommes à notre deuxième voyage à Santiago. La première fois nous étions au Bucanero, et cette fois-ci nous avons choisi le Costa Morena. Pour comparer, nous avons été plonger une fois au Carisol Corales et nous y avons fait notre plus belle sortie en mer.

Costa Morena 2.5*

Je ne pensais pas possible de voir un lever ET un coucher de soleil du même balcon…wow

À 55 min. de Santiago, le Costa Morena est un 2.5*. Sa nourriture limitée en choix et répétitive est bonne (crème glacé le midi et vin à tous les repas), Arriver tôt pour un meilleur choix. L’entretien ménager est généralement correct. La piscine naturelle devant l’hôtel offre peu d’intérêt pour la plongée, car elle a moins d’un mètre de profondeur et seulement quelques espèces de poissons. Sa paroi extérieure est mieux, mais sans plus. Les chaussures sont requises pour accéder à la mer car il y a beaucoup d’oursins. À 160 mètres du bord, en face du resto, il y a un très beau récif de superficie égale à la piscine naturelle, mais il est assez profond. Quelques endroits n’ont que 2 mètres de profondeur mais pour en profiter pleinement, des apnées de 2 à 9 mètres sont nécessaires.

Le Carisol Corales n’étant qu’à 5 km à l’est…y prévoir quelques plongées dans la semaine est très réaliste et peu dispendieux. Un des moyens pour s’y rendre est l’autobus des employés qui passe à 8:30 chaque matin et continue jusqu’au Los Corales. Pour le retour, confirmer avec le chauffeur car il attend sur place. Il y a aussi des calèches qui attendent près des hôtels, pour 2 Pesos/pers. c’est un moyen original de revenir à l’hôtel (30 min.) et surtout au moment voulu.

Faut savoir que la plage du Costa Morena est en béton, mais nous, on vient pour la mer. C’est une belle destination d’hiver pour la température, la tranquillité et aussi pour le prix. Le resto à aire ouverte peut être chaud en été! Des oiseaux nous survolent quelques fois…c’est comme manger sur une terrasse. Les chambres dans les blocs 500 et 600 situés à l’extrémité est, sont plus récentes avec salle de bain mieux organisée.

Bon à savoir pour les préparatifs: L’électricité est comme ici (110 volts, 3 fiches). Il y a quelques vélos dans la salle d’amusement. Il y a aussi un beau terrain de tennis extérieur. L’internet était très lent et mon cellulaire ne fonctionne pas dans cette région. Nous avons manqué d’eau un matin. Il y a beaucoup de choses en quantité limitée comme la vaisselle, ustensiles, verres, tasses, serviettes. Il n’y a pas de shampoing, pas de débarbouillette, pas de séchoir à cheveux. Pas de resto à la carte.
Bon à emporter: Tasse thermos (pour le café et la bière), serviette de douche, raquettes et balles de tennis et ping-pong, chaine et cadenas pour vélo, bouteilles d’eau.
­Pour voir le récif du Costa Morena >>> CLIQUEZ-ICI <<<

Club Amigo Carisol Corales 3*

Deux complexes hôteliers ensembles…le Carisol (à l’ouest) et le Los Corales (à l’est). Pour la région de Santiago, c’est ici que le snorkeling semble à son meilleur. Avec une barrière de plus d’un kilomètre, je pense qu’il y a de quoi plonger toute une semaine. Les coraux s’étendent plus loin que la barrière que l’on voit sur Google Maps (où les vagues se brisent). Nous avons longé de près la barrière de corail extérieure. Ensuite on s’est éloignés pour trouver des récifs magnifiques. La visibilité était excellente. La journée de notre plongée, plusieurs petite méduses et syphonophores étaient présentes. Grâce à nos wetsuits, elles ne nous ont pas incommodés. Pour faciliter le retour des plongeurs et des bateaux…trois drapeaux sont installés au centre de la barrière pour indiquer un passage.
Pour voir le récif du Carisol Corales >>> CLIQUEZ-ICI <<<

Club Bucanero 3*

À 30 min. de Santiago, c’est le plus pittoresque que j’ai visité à Cuba. L’hôtel est rustique dans un paysage enchanteur. Sa plage est minuscule mais le décor fait oublier tout le reste! Des chaussures sont nécessaires pour entrer à l’eau. Le snorkeling est limité à la petite baie devant la plage. Une journée suffit pour l’explorer. Peu de coraux mais beaucoup de poissons…donnez-leur du pain et ils vous envahiront. Belle destination pour ceux qui ne font pas de l’apnée une priorité! Je suis allé explorer à l’extérieur de la baie en pédalo et j’ai remarqué que près des falaises (0,5 km à l’ouest), il y a de belles plongées bouteille à faire, mais c’est trop profond pour le snorkeling. À ne pas manquer: la petite randonnée-escalade organisée gratuitement par l’hôtel, tous les jours.

Brisas Sierra Mar 3.5*

D’après cette photo et certains commentaires, il y a peut-être d’intéressantes plongées à y faire! L’hôtel est à 1h30 de route cahoteuse, mais le check-in se fait dans l’autobus. Parait-il, que le Brisas se classerait au deuxième rang pour le snorkeling à Santiago…c’est à suivre !!! J’aimerais bien avoir des commentaires sur le snorkeling pour cette destination.

En résumé:

Le Carisol Corales semble être le meilleur hôtel pour la randonnée palmée. Si ce n’est pas possible de réserver…le Costa Morena est  un plan B, mais son récif est assez profond et pour plonger davantage, vous devrez faire la navette entre les deux hôtels. Le Bucanero a une belle petite baie, mais une journée suffit pour l’explorer. Le Brisas Sierra Mar pourrait-être une bonne idée…c’est à suivre! Durant notre séjour, nous avons rencontrés des gens très sympathiques .  J’ai aimé mon voyage au Costa Morena, mais je ne crois pas y retourner. Mes prochaines vacances à Santiago se feront probablement au Carisol Corales ou au Brisas Sierra Mar!

Poisson-lion…suite
Dans l’article sur Holguin en novembre dernier, j’attirais l’attention sur le poisson-lion qui peuple de plus en plus les récifs. Avec ce voyage, j’ai constaté qu’il est encore plus présent…J’ai vu mon premier bébé lion à Santiago et des familles entières.  Pour voir cette vidéo >>> CLIQUEZ-ICI <<<

Bon à savoir: chez SUNWING
12 ou 24 heures avant le départ, il est possible en ligne et sans frais, de choisir et réserver nos sièges ainsi que d’imprimer nos cartes d’embarquement.

5 Comments

  1. Club Amigo Carisol Corales . Nous y avons été à deux reprises soit en 2014 et 2013. Vos cartes, photos et descriptions nous ont été d’une grande aide. Nous y avons effectué plusieurs plongés et y avons découvert biens des surprises et je confirme que les chaussures d’eau sont absolument nécessaire.

    Prochainement nous irons au club amigo atlantico guardalavaca et encore une fois votre site internet est notre référence concernant les plongées. Un gros merci de partager cette passion.

  2. J’ai vu un poisson lion a cayo santa maria je me demande si j’aurais du le tuer ,dans un reportage j’ai vu que les plongeurs des Bahamas les tuent pour essayer de ralentir leurs prolifération. J’aimerais avoir votre avis..

  3. Allo Richard,
    Effectivement, j’ai bien aimé le Cameleon. J’y ai passé une semaine. C’est sûr qu’il est moins beau. J’ai trouvé les boissons meilleures. Le resto offre un bon choix et avec l’air climatisé…c’est un avantage que le Breezes n’a pas.
    Moi, j’y retournerais.

  4. Bonjour François,
    Bravo et merci pour cet excellent compte-rendu pour cette région de Cuba que je ne connaissais pas. Par contre, je connais Jibacoa et je compte bien y retourner en juin prochain. C'est étonnant le nombre de personnes qui retournent à cet endroit pour y faire de l'apnée. Pour ceux qui ont cette destination en tête, il peut être utile de rappeler que Nolitour offre maintenant le "Villa Jibacoa Cameleon" qui est voisin du "Breezes" et peut-être une alternative à considérer – C'est un petit trois étoiles certes, mais avec des critiques sur "Trip advisor" qui ne semblent pas mauvaises du tout et l'un et l'autre offrent le même accès facile à cet impressionnant récif juste en face …
    Au plaisir 😉

  5. Allo Fabie,
    Pour le choix d’une destination snorkeling à Cuba…Jibacoa est assurément mon coup de cœur.
    Santiago a beau être plus au sud de Cuba et être quelques degrés plus chaud…dans l’eau, avec un wetsuit, ça n’a plus d’importance.
    Jibacoa n’a qu’un inconvénient …le vent fort du nord car, lorsqu’il se lève, il fait apparaître les Physalies (Man of War). Ces méduses (ballounes bleues) sont très urticantes. Elles se concentrent surtout dans le Gulf Stream (Atlantique) qui est tout près. Lorsqu’il y en a, elles s’échouent sur le bord de la plage…Une petite marche au bord de l’eau vous indiquera vite leur présence. Le drapeau rouge vous l’indiquera aussi.
    Nous sommes partout à la merci de dame météo.

    À Jibacoa il n’y a pas une grande quantité de poissons, mais son récif avec falaises est impressionnant. Pas de taxi ou bateau nécessaire pour aller plonger. L’exploration commence dès le premier coup de palme…La circulation nautique est pratiquement nulle, ce qui rend la plongée très sécuritaire (ce qui est rare).
    Je vous souhaite un beau voyage…et si Jibacoa est votre choix…que le vent souffle…mais du sud 🙂

    François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »